05/10/2018

Le Tello a été développée par RYZE Tech, en coopération avec DJI (et Intel), et est également listé dans la boutique du fabricant chinois. De l'extérieur, il ressemble au Spark et au Mavic Air, mais il est beaucoup moins cher, aux alentours de 100 euros. Dans notre article, vous trouverez ce que vous obtenez pour ce "tarif économique".

Ryze Tello

Drone avec caméra de 720p Ryze Tello 

Disponible chez Banggood à 85,30€ (Priority Direct Mail inclu) | GearBest chez 83,91€ (code - promo : GB$THRCDTE) | TomTop chez 97,01€ (Duty Free Shipping inclu) 

Ryze Tello avec deux batterie supplémentaires (trois au total)

Disponible chez GearBest à 103,80€

Fiche technique 

Modèle : RYZE Tello (powered by DJI)

Dimensions : 92,5 x 98 x 41 mm

Poids :  96 g

Batterie : 3,8 V 1100mAh LiPo

Durée de vol : Maximum 13 minutes

Résolution photo : 5MP

Résolution vidéo : HD (1280 x 720p) @30fps

Caractéristiques : 360° Flips, Altitude Hold, EIS

Ryze Tech est également une société chinoise basée à Shenzhen, qui a développé ce drone en coopération avec le leader de l'industrie DJI. Leurs expériences ont évidemment été utilisées, parce qu'il y a certaines caractéristiques dans le Tello que vous ne vous attendriez pas nécessairement à trouver dans cette gamme de prix. D'ailleurs, Intel a également été impliqué dans le développement et a fourni le processeur intégré dans le drone.

Design et fabrication

À première vue, on penserait que le Tello est une petite Spark. Les bras et le fuselage en gris foncé et le capot blanc sont simplement associés au petit drone DJI. Le Tello est beau et sa finition est impeccable. Le matériau est de haute qualité, rien ne vacille, les interstices  sont difficiles à trouver. Avec une longueur de seulement 10 cm, c'est le plus petit drone de DJI à ce jour, même le Spark est encore plus grand.

Spark

Les quatre protections à hélice sont déjà montées au début, mais peuvent être enlevées. Sous les moteurs se trouvent des pieds en caoutchouc dur. Un connecteur Micro-USB à droite, un bouton d'alimentation à gauche, le compartiment à pile à l'arrière et à l'avant du drone, un appareil photo ; ceci résume les autres détails.

Design

Fonctionnement 

Il y a une fonction de décollage et d'atterrissage automatique ; vous pouvez même mettre le drone en vol, la main tendue. Dans l'ensemble, le plaisir de voler et la simplicité d'utilisation devraient être clairement au premier plan. Les débutants et les enfants sont expressément pris en compte. Le drone peut également gérer les retournements (Spark et Mavic Air ne peuvent pas) et est également programmable avec Scratch ou Tello SDK.

Pour ce qui est du plaisir de voler, Tello livre la marchandise. On a rarement rencontré un drone avec le contrôle par smartphone qui n'est aussi agréable. Les entrées sont bien implémentées, le contrôle automatique de la hauteur fonctionne même très bien et maintient la hauteur à quelques centimètres près. Seule la courte "distance de freinage" du drone est perceptible. Si vous arrêtez l'entrée, elle ralentit brièvement et s'arrête après une courte distance. Mais c'est facile de s'y habituer.

Allure

Il y a deux modes de vitesse, le plus rapide d'entre eux amenant le drone jusqu'à 28 km/h. La durée du vol est de 13 minutes. Comme toujours, c'est une valeur très optimiste, mais 11 minutes peuvent très vite être atteintes sans aucun problème. Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter des piles supplémentaires (25€) et voler et photographier encore plus longtemps en un seul coup.

Caméra

Il y a une caméra 720p qui transmet les images directement à un smartphone avec une application installée. La portée de la transmission est de 100 m, ce qui correspond exactement à la portée de la télécommande optionnelle. Toutefois, il faut dire que cette  distance ne sera probablement pas atteinte. Le Tello est (comme nous le verrons) principalement un drone pour les photos qui ne seront pas prises de trop loin. La portée de la connexion WLAN au téléphone portable est généralement suffisante.

Batterie

Les vidéos que la caméra fait sont malheureusement tout au plus moyennes. Bien qu'il y ait une stabilisation électronique de l'image (EIS), les images tremblent rapidement lorsque le drone se déplace. Comme il n'y a pas de gimbal, et que le drone vole relativement vite, c'est particulièrement peu attrayant à l'accélération et au freinage. En avance rapide, le drone filme presque toujours en diagonale vers le bas. À l'arrêt ou en mouvement très lent, c'est encore acceptable.

En plus de l'enregistrement manuel, il existe également quelques modes automatiques pour le tournage. Ceci permet au Tello de tourner sur 360° pendant environ 20 secondes pendant le tournage. C'est ainsi qu'il peut tourner autour d'un point central. De jolies fonctions qui ne posent aucun problème, mais qui malheureusement produisent aussi des images tremblantes. De plus, contrairement au drone Mitu, les enregistrements ne sont pas stockés sur le drone lui-même, mais uniquement sur le smartphone. En fonction de l'intensité du signal pendant la transmission, la qualité peut également en souffrir.

Les photos prises avec l'appareil photo, par contre, sont très belles. Grâce à sa rapidité de mise en marche et de décollage, ce drone est idéal pour les prises de vue sur la route ou en vacances.

photo 1
photo2
Photo 3

Application 

L'application s'appelle tout simplement Tello et peut être trouvée dans le Playstore et l'App Store. Il vous suffit de scanner le code QR du manuel et vous accéderez directement au téléchargement. Vous devrez enregistrer le drone la première fois que vous le démarrez, mais le fonctionnement sera automatique par la suite, à chaque connexion au WLAN.

Application

Comme d'habitude, l'interface vous montre les deux sticks avec lesquels vous contrôlez le drone, ainsi que des informations importantes au dessus de l'écran. Le niveau de la batterie, la puissance de la connexion WLAN et Bluetooth (si vous l'avez activé) s'affichent, ainsi que la vitesse et l'altitude.

Les différentes touches de gauche à droite sont :

  • Le démarrage automatique (ou bien atterrissage automatique aussitôt que vous planez)
  • Les modes spéciaux 
  • Voir les enregistrements 
  • Passer des photos au vidéos 
  • Enregistrer des prises

 

Sinon, l'application vous permet de faire toutes sortes de réglages. Un "guide du débutant" qui explique les commandes de base est disponible dans un court tutoriel.

Alternativement, le Tello peut également être utilisé avec une télécommande Bluetooth. Ryze vend ce modèle pour 47€ sur Amazon.

Conclusion 

Avec environ 100 euros, le prix du Tello est relativement abordable, bien qu'il ne s'agisse pas d'un drone pour vidéo et qu'il ne peut être comparé au DJI Spark. Il en va de même pour le drone Xiaomi Mitu, qui possède le même appareil photo. Cependant, les deux drones ont leurs avantages et leurs inconvénients. Ici c'est la mémoire manquante à bord et les vidéos très agitées.

Comparaison

D'un autre côté, j'aime beaucoup le pilotage du Tello et des photos. La batterie est également un peu plus durable que Xiaomi, et les pièces de rechange comme une autre batterie de DJI sont plus faciles à obtenir. Mais le plus grand avantage à mes yeux est que la fréquence WiFi du drone peut également être captée par tous les smartphones courants. Il y a encore des problèmes avec la version Xiaomi.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »