12/05/2017

Tester des drones est devenu quelque peu une routine chez nous ces derniers temps. Lors du test du Cheerson CX-60, nous avons préféré acheter deux au prix indiqué. Pour savoir à quoi vous attendre avec ce bijou sorti récemment, lisez la suite de notre avis et faites vous une idée sur ses capacités.

Cheerson CX-60

Cheerson CX-60 Fighting Drone (x2)

Disponible chez GearBest à 84,88€ (code-coupon : RCOF)| Banggood à  68,02€ | Geekbuying à 64,51€

Détails techniques

Dimensions : 15,5 x 15,5 x 6cm

Poids : 225g

Batterie : 350mAh ; amovible 

Durée de vol : 5 minutes

Durée de la charge : 80 minutes

Particularités : pilotage par app, duel par infrarouge, contrôle automatique des hauteurs.

Design et performance

Tout d'abord, il faut dire qu'il s'agit d'un drone de taille moyenne, avec un design nous rappelant fortement celui d'un vaisseau spatial. Il est piloté grâce à l'application smartphone, même si le pilotage avec le gyroscope reste possible (le pilotage par inclinaison du smartphone). Malheureusement, le CX-60 ne dispose pas de caméra. 

La batterie offre une performance moyenne : avec une puissance de 350 mAh, la durée de vol atteinz ici les 5 minutes, ce qui est relativement peu. Mais tout cela ne réussit pas à légitimer le prix du drone, c'est pourquoi nous passons immédiatement sur le point qui fait la particularité du Cheerson CX-60 : le duel avec un autre drone

Ce qui est représenté dans la vidéo publicitaire d'une manière assez exagérée, est rendue possible par l'infrarouge. Différentes attaques peuvent être choisies et lancées sur l'adversaire depuis l'applicaton (CX-60 disponible pour Android et iOS). L'émetteur en forme de canon est placé au devant du drone, et le récepteur en haut, au milieu. Au dos du drone et dans l'app sont indiquées les informations sur le niveau restant de vie. Le principe est le même connu dans certains robots télécommandés, la seule nouveauté est que les combats peuvent être exécutés dans les airs.   

Application 

Mis à part l'installation de l'application, il n'y a pas grand chose à faire. Il faut juste démarrer le drone, connecter le smartphone avec le WLAN, puis lancer l'application. La première fois, la création d'un compte sera exigée, possible même sans connexion internet, ni adresse émail. Au contraire, après cela seule l'évolution dans le jeu sera considérée, car elle permet d'acquérir des pièces d'argent dans le jeu qui serviront pour l'équipement et l'élargissement des capacités du drone. Ainsi, il est possible de regénerer d'un seul coup des nouvelles vies , ou encore de désactiver grâce à une arme spéciale, le pilotage de son adversaire. 

Application CX-60

Un mode solitaire est aussi disponible, dans lequel les capacités et le niveau de vie du drone sont désactivés. Mais il est ainsi approprié pour l'entraînement au pilotage de l'appareil. Le pilotage de l'app est similiaire aux autres, à l'exception des trois touches supplémentaires pour le canon infrarouge, et les armes spéciales. 

Fonctions pilotage

Le combat aérien 

Nous avons plutôt préféré le vol avec pilotage par inclinaison du smartphone à l'utilisation du stick droit et aussi le vol à une vitesse à 100%. Pour le reste, pas vraiment besoin d'un manuel. Le jeu est assz intuitif et chacun doit pouvoir trouver le style de vol 8etde combat) qui lui est approprié. Les canons infrarouges permettent d'atteindre sa cible assez bien, et ce indépendamment de du talent de son adversaire :). Après chaque tir, l'arme a besoin de quelques secondes pour se recharger. La vibration et un son du smartphone signalent que la cible a été touchée. Lorsque le niveau de vie d'un joueur est épuisée, son drone atterit en douceur. 

Malheureusement, on remarque que les capteurs infrarouges fonctionnent plus faiblement à l'extérieur que dans la maison. Par calme plat, les drones volent tout aussi bien à l'extérieur qu'à l'interieur. Mais les cibles sont atteintes plus sur les courtes distances, si bien qu'on opte pour les jeux à l'intérieur.  

Les drones sont aussi très solides, car on doit l'avouer, nos vols n'étaient pas des plus raisonnables (mais avec beaucoup de plaisir éprouvé). Et les drones ont tenu malgré tous les crashs subis. Mais cela n'est pas une obligation, assurez-vous avant tout d'avoir assez d'espace et évitez les chocs pour plus de sécurité.  

CX-60

Conclusion 

On a eu beaucoup de plaisir à piloter le Cheerson CX-60 car c'est un peu la réalistaion d'un rêve d'enfant. Le pilotage de grâce au smartphone n'est pas l'idéal surtout lors de la rotation du drone, et la batterie pouvait tenir un peu plus longtemps; mais à part cela, les duels sont vraiment une vraie partie de plaisir. Lorsqu'on s'habitue, la précision s'améliore pour atteindre son adversaire et éviter ses attaques. Si vous êtes prêts à dépenser 70€ pour l'achat des deux drones, cela ne serait pas problématique car cela ne fait aucun sens d'en prendre juste un. 

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget

« Article précédent Prochain Article »