Notice! Do you want to check out our English website?
29/03/2019

Le Bug 3 Pro est un modèle classique de drone pour débutant. Simple à piloter, avec une caméra amovible et un prix assez bas, lisez notre avis sur ce nouveau gadget ! 

Bugs 3 Pro

Drone MJX Bugs 3 Pro 

Disponible chez GearBest à 148,20€

Fiche technique 

Modèle : MJX Bugs 3 Pro

Dimensions : 410 x 410 x 150 mm

Poids : 1.540 g

Batterie : 7,4 V / 2.800 mAh ; durée de vol : maximum 22 minutes

Vitesse : maximum 36 km/h

Caméra : aléatoire ; caméra de 720p comprise dans la livraison

Caractéristiques : portée d'environ 600 mètres ; suivi de mouvements, POI, GPS

Prix : maximum 150€

Livraison et contenu de l'emballage 

Le paquet et le drone nous sont parvenus sans dégat. À l'extérieur du carton, on peut voir quelques petites images du drone, ainsi que des informations techniques. Au dessus, on dispose d'une poignée facilitant le transport du carton. À l'intérieur, la sécurité est assurée par un emballage de styropore. Rien de particulier. 

emballage

Après avoir ouvert la boîte, nous y trouvons de nombreux accessoires. Il y a un total de huit hélices (quatre comme pièces de rechange), quatre pieds et 10 vis (dont deux pièces de rechange), un câble de charge USB et un chargeur, l'appareil photo. y compris son câble, le support et la batterie. Un tournevis et un outil spécialisé sont inclus pour fixer les pieds et les hélices. Pour le pilotage à distance, on dispose également d'un support pour smartphone.

accessoires

Première étape : rassembler les pièces importantes. Les pieds sont fixés avec deux vis chacun, ce qui ne prend que quelques minutes. Malheureusement, cela n'est pas très pratique pour le transport, car le drone ne rentre plus dans la boîte. Et pour enlever les supports, vous avez toujours besoin d'un tournevis approprié, sans oublier de toujours ranger les vis avec soin pour éviter de les perdre.

Pourquoi est-ce que je l'évoque comme "point critique" ? Il devient tellement compliqué d' "emporter le drone avec soi" quand vous ne faites pas le trajet en voiture. Il existe bien une raison pour laquelle beaucoup de nouveaux drones (certes souvent plus chers) utilisent des bras repliables et autres systèmes du genre.

Montage

Le support pour la caméra se branche simplement sur la face inférieure. Un petit interrupteur le maintient en position.

support

Les hélices sont vissées et peuvent être démontées tout aussi facilement pour le transport. Grâce au marquage A et B ainsi qu'au filetage tournant à gauche et à droite, les rotors ne peuvent pas être mal fixés. L'outil fourni est en fait superflu, les moteurs peuvent également être tenus avec les doigts. Les moteurs sont des moteurs sans balais.

hélices
Cet outil maintient les moteurs sans balai en position lorsqu'on installe les hélices

Le traitement des différentes pièces est bien fait, et le montage bien pensé. Le carton est suffisamment spacieux pour y fourrer le tout sans problème. En ce qui concerne les pieds qui doivent 1etre montés et démontés, il s'agit là d'un faux problème, mais cela a déjà été mieux résolu par d'autres modèles. 

Télécommande

La télécommande est assez grande, mais agréablement ronde et tient bien dans la main. Les informations de vol (GPS, batterie) sont affichées sur un écran étroit en bas. Le support pour smartphone inclus peut être branché en haut. Contrairement à beaucoup d'autres télécommandes bon marché, toutes les touches sont étiquetées ou au moins munies de symboles, de sorte que leur fonction est immédiatement claire même sans instructions. Par contre, certaines touches sont simplement des caractères génériques sans fonction. La roue en haut à droite, avec laquelle la caméra peut être inclinée, est également rigide et n'a aucune fonction.

télécommande

La première fois qu'on la met en marche, le drone et la télécommande doivent d'abord être connectés à l'aide de deux boutons. Vous devrez également calibrer la boussole du drone avant le premier lancement. Pour cela, le Bugs 3 tourne plusieurs fois  autour de son axe. On explique très bien le fonctionnement dans le manuel en anglais.

Application 

L'application correspond en tous les aspects, aux normes standards. Il suffit de scanner le code QR marqué dans le manuel d'instructions ; télécharger l'application  Bugs Go pour Android ou iOS ; de mettre le drone en marche et de le connecter au smartphone. Tout d'abord, vous pouvez sélectionner le modèle correspondant (dans notre cas, le Bugs 3 Pro), ainsi que la langue en anglais dans l'icone tout en haut, à droite.

application

L'interface proprement dite offre alors également une image familière. Les informations de vol telles que l'altitude, la distance et l'état de la batterie sont affichées en haut. A gauche, on peut sélectionner le RTH, le point d'intérêt ainsi que l'option Follow-Me. À droite, l'appareil photo est disponible. Les réglages sont accessibles via l'icône de la roue dentée situé en haut au milieu.

Réglages
Interface bien rangée : Ici le menu ouvert avec ses différentes options.

Caméra

Il existe plusieurs versions du drone : Avec caméra 720p, 1080p ou alors sans caméra. La version 1080p est encore plus chère, alors qu'il n'y a pratiquement pas de différence entre celle avec 720p et celle "sans caméra". Mais cela indique que vous ne devriez pas avoir une grosse attente de la caméra. Après tout, il est possible de monter une caméra d'action de taille similaire dans support. Il n'y a pas de gimbal de stabilisation.

décollage

Le support est parfaitement adapté à l'appareil photo fourni et mesure 6,1 cm de large et 4 cm de haut. Les caméras plus grandes ne peuvent pas être utilisées, même les caméras d'action de la série Yi 4K sont trop larges de 6,5 cm. De plus, la caméra est alimentée par le drone et transmet le signal WLAN, de sorte que l'application ne peut être utilisée qu'avec la caméra fournie.

L'appareil photo a été inclus avec notre modèle, c'est pourquoi nous nous y référerons en premier lieu. La caméra ressemble à une action-cam à l'extérieur, mais elle est beaucoup plus légère : il ne s'agit que d'une coque en plastique autour d'un capteur d'image. La caméra est connectée au drone par câble (Micro-USB vers Micro-USB). A côté du port USB se trouve un emplacement pour carte SD. Les photos sont stockées sans carte SD, ou aussi directement sur le téléphone portable.

Comme prévu, la qualité de la caméra n'est pas bonne. Les images sont boueuses et floues ; la résolution acceptable de 720p n'est pas mise en valeur. De plus, l'absence du gimbal est perceptible, car la caméra s'incline en conséquence lors de l'accélération et de la décélération. De plus, les vibrations des moteurs sont clairement visibles sous forme de bandes horizontales ondulées dans la vidéo, ce qui rend l'image encore plus horrible.

Les photo sont prises avec une résolution de 1280 x 720p (environ 1 Mégapixel), mais paraissent encore plus mauvaises que celles de la vidéo.

Image

Caractéristiques 

Vous disposez ici de l'ensemble des fonctions GPS. Ainsi, le Bugs 3 Pro maintient sa position à l'aide du GPS et peut également suivre des point de virage. Lorsque le niveau de la batterie baisse (ou par simple pression sur un bouton), le drone revient au point de départ. La fonction de point d'intérêt, dans laquelle le drone tourne autour d'un point, est également rendue possible de cette façon (et non via la caméra). Il ne faut donc pas s'attendre ici à la précision d'une DJI Mavic 2, mais plutôt à un "vol en rond" à mi-chemin contrôlé.

Mode
Point d'intérêt

En mode "Follow Me", le drone s'oriente à la position du smartphone. C'est nettement plus lent que la reconnaissance optique, mais fonctionne suffisamment bien dans l'ensemble. En plus de cela, on a l'avantage que le drone nous suive même quand on se déplace hors du champ de vision de la caméra. La distance reste la même et la hauteur peut être modifiée.  

Mode de suivi
Caption

Les fonctions telles que le mode sans tête ou les retournements à 360° ne sont pas adaptées à l'enregistrement vidéo. Si vous voulez les utiliser, vous pouvez laisser la caméra complètement de côté et voler théoriquement sans les supports. Les caractéristiques de vol sont tout à fait correctes, mais l'idéal serait de voler avec un vent calme ou un vent léger au maximum. Le retour automatique fonctionne lentement mais sûrement. Comparé au prix, je trouve aussi l'implémentation des modes de vol automatique en ordre.

Batterie

La batterie de 2800 mAh est assez intéressante. Elle est assez grande et est censée fournir une durée de vol allant jusqu'à 22 minutes. Bien sûr, ces objectifs ne sont pas tout à fait atteints dans la réalité, mais les 20 minutes sont au moins atteintes. Le seul inconvénient est que la télécommande émet une tonalité d'avertissement lorsque la batterie s'affaiblit. Les dernières minutes sont toujours accompagnées d'un bip sonore gênant.

Batterie

Conclusion 

Le MJX Bugs 3 Pro est disponible depuis l'automne 2018 et est définitivement destiné aux débutants. Les vidéos vraiment stables ne peuvent pas être enregistrées sans gimbal. La caméra 720p fournie n'est qu'en dessous de la moyenne, la version 1080p devrait être un peu meilleure. Pour un usage privé et les premières expériences d'enregistrement vidéo avec des drones, cela peut être suffisant, et surtout la bonne durée de vol d'environ 20 minutes est bon pour les débutants. Si vous optez pour la version avec trois batteries, vous avez même une bonne heure de vol.

Dans l'ensemble, cela ne doit pas cacher le fait que les vidéos ne ressemblent tout simplement à rien. Le Bugs 3 Pro avec cet appareil ne peut absolument pas être qualifié comme un "drone vidéo". Pour de bons enregistrements vidéo, vous avez absolument besoin d'un autre modèle. Vous devriez donc dépenser un peu plus et acheter un DJI Spark, FIMI A3 ou FIMI X8 SE.

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »