20/03/2018

Syma est un des fabricants proposant des drones à bas prix et adaptés aux débutants. Après la sortie du Syma X5 qui a eu de nombreux fans, c'est au tour du Syma X8 Pro de faire un tour dans nos bureaux. Il nous est enfin parvenu grâce aux soins de RCMaster. Pour savoir quelle performance vous attend avec ce drone avec caméra, lisez la suite de notre review !

Syma X8 Pro

Syma X8 Pro 

Disponible chez TomTop à 91,29€ (code-promo : HTY10S) 

Fiche technique 

Modèle : Syma X8 Pro

Dimensions : 50 x 50 x 19 cm (protecteurs inclus)

Batterie : 7,4 V 2000 mAh Li-Ion, environ 10 minutes de vol

Caméra : 720p

Design et fabrication 

Comme nous en avons l'habitude avec les drones de cette taille, le Syma X8 Pro n'arrive pas complet. Il faut encore monter les diverses pièces emballées dans la boîte : les pieds, les rotors, les protections et la caméra. Les autres modèles nécéssitent souvent un tournevis pour l'assemblage, mais ici chaque pièce est fixé grâce à un mécanisme d'encliquetage. Et cela tient aussi bien qu'on a eu du mal à le croire. Un manuel d'instruction est mis à disposition, mais on n'en a pas forcément besoin.

Montage

On retrouve aussi d'autres pièces déjà rangées mais qui ne sont pas utiles dans l'immédiat, à l'exception du câble de recharge. Quatres rotors de rechange et un support pour fixer le smartphone sur la télécommande sont aussi présents. Les petites pièces sombres dans le plastique sont des recouvrements à placer sur les rotors, comme on peut le voir sur les images. 

Pièces
Emballage

L'emballage est correct, mais on aurait apprécié avoir du papier-bulle à la place du fin plastique, même si le tâche a été faite malgré tout.

Télécommande 

On peut penser que l'innovation n'est plus au rendez-vous en ce qui concerne les télécommandes de drone. Les différentes télécommandes que nous avons eu jusqu'à présent ne se démarquent pas clairement les unes des autres. Et le celle du Syma en fait partie : les sticks sont à la place habituelle. À part le bouton de démarrage, les autres touches sur la face avant de l'appareil sont introuvables. À la place, on dispose de six touches latérales. 

télécommande

Les quatres touches placées sur le côté gauche supérieur servent la commande et sont disposées en forme de croix. La gauche et la droite déclenchent les prises vidéos et photos. Celles du haut et du bas déterminent l'angle de la prise.

sticks

Du côté droit de la manette, se trouvent deux touches latérales servant au décollage automatique et à l'atterrissage, ainsi que la fonction RTH (Return to home). Il est possible d'installer le support de fixation du smartphone au dos de la télécommande après avoir retiré la couverture qui dissimule l'emplacement. Dans l'ensemble, on peut dire que la télécommande et sa fabrication laise une impression de faible qualité à cause du plastique utilisé, même si celui-ci est assez résistant. 

Application 

Contrairement aux applications déjà rencontrées, celle-ci est vraiment simple. La recherche se fait via le code QR ou alors dans la Play Store et iTunes sous le nom de  "Syma FPV" sucht. Eelle permet plutôt la transmission des images vidéos de la caméra, contrairement aux autres qui permettent aussi le contrôle du drone. 

Application
image

On peut lire une courte explication sur la connexion du drone avec l'application (Démarrer le drone - connecter le smartphone avec le Wifi du drone - lancer l'application). Les seules fonctions disponibles dans l'application sont l'enregistrement des photos et des vidéos.

Caméra 

La caméra possède une résolution maximale de 720p,et les enregistrements sont sauvegardés dans une carte mémoire SD que nous avons enfoncé dans le slot prévu à cet effet au dos de la caméra. La qualité est malheureusement peu convaincante. Le temps lors du vol était venteux et pluvieux ce qui explique les prises mouillées de la caméra. 

caméra

Puisque la connexion du drone à l'écran du smartphone se fait par WLAN, la portée de la transmission est bien entendu limitée. Jusqu'à 50 mètres je n'ai eu aucun problème, mais après le signal commence à faiblir.

Les moteurs à balais (Brushed Motor) sont sans aucun doute un inconvénient. Ils ne signifient pas automatiquement une limitation dans le fonctionnement, mais elles ont une plus courte durée de vie que les moteurs sans balais. 

Vol 

La durée d'autonomie de la batterie est juste un peu plus longue que celle indiquée : même avec avec un vent fort, j'ai pu voler pendant 10 minutes sans halte.  

batterie

Le drone possède la fonction Altitude Hold et le GPS permettant la détermination de la position. Les deux fonctions sont efficaces, mais sont mises à rude épreuve par temps venteux. Mais par calme plat, le drone se tient dans les airs de manière impressionnante.

Vol

Conclusion 

La première impression était dans tous les cas positive, vu que après l'ouverture du paquet, je ne m'attendais pas à un drone de haute qualité, mais plutôt moyenne. Le montage et démontage est facile et rapide grâce au système d'encliquetage. Lorsque le temps s'y prête, le drone vole assez bien et permet un contrôle et positionnement précis.

Dans le cas contraire, on a bien peu de plaisir à piloter. La caméra ne dispose pas de gimbal pour stabiliser les prises. Malgré une promesse de résolution en HD, les images sont floues et les détails méconnaissables à une certaine distance. Je n'éliminerais pas définitivement le Syma X8 Pro de ma liste, car l'appareil s'en sort pas mal lors du vol et pour presque 100€, il serait possible de s'essayer en mode FPV. Mais si vous êtes à la recherche d'un drone avec caméra de qualité, et prêt à dépenser plusque cela, je vous renverrais au Mi Drone de Xiaomi.

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »