Notice! Do you want to check out our English website?
09/01/2020

Dans notre recherche d'un drone avec caméra 4K, nous sommes tombés sur le ZLRC Beast. Pour moins de 200€, sa fiche technique semble prometteuse, mais se révèle-t-il convaincant en réalité ? Nous avons fait un essai !

Drone ZLRC Beast

Drone ZLRC Beast

Disponible chez Cafago à 159.99€

Fiche technique

Modèle : ZLRC Beast SG906

Dimensions : 174 x 84 x 70 mm (plié) | 283 x 253 x 70 mm (déplié)

Poids : 527 g

Batterie : 2.800 mAh

Durée de vol :  maximum de 25 minutes

Vitesse : - 

Caméra : vidéo avec 2048 x 1080p / 25 fps | photo avec 12 MP

Caractéristiques : GPS, RTH, Tracking

Prix : 130€

Design et fabrication 

Vue de l'extérieur, son appelation lui convient vraiment, car avec son front large et massif, le Beast rappelle en fait un peu un taureau, ce que laisse insinue également le logo imprimé. A part cela, c'est le même concept que presque tous les drones actuels. Les bras sont pliables, de sorte que le drone tient bien dans le sac fourni avec. Les rotors sont, contrairement à ceux du Fimi X8 SE par exemple, vissés à fond et ne sont pas facilement démontables.

drone plié

L'emballage m'a assez plu. Le drone est livré directement dans un sac en tissu rembourré avec de la mousse, dans lequel le drone, la télécommande et les accessoires peuvent être rangés. Grâce à la poignée et à la sangle de transport, le sac peut être transporté de façon optimale - très bien !

Sac

La partie aérodynamique du drone est principalement en plastique, ce qui donne une sensation de stabilité sur le fuselage, mais plutôt bon marché au niveau des bras. Il n'y a pas de cardan, mais la caméra peut être réglée manuellement d'environ 90°. La caméra peut également être retirée. Dans l'ensemble, le travail est plutôt médiocre, mais rien ne vacille et on ne remarque aucun espace entre les différents éléments.

moteur
Gros plan sur les moteurs "brushless"

La batterie est poussée à l'arrière du drone. Il y a un petit accessoire en plastique qui empêche la batterie de glisser complètement dans le drone pendant le transport. Si vous ne l'enlevez pas, la batterie ne rentre pas dans le compartiment et vous essayez d'enfoncer la batterie dans le drone par la force pendant dix minutes avant de découvrir l'attache et de vous sentir sacrément stupide. En outre, la batterie est facile à retirer et à insérer.

Batterie

Télécommande

La télécommande est en plastique et semble déjà beaucoup moins chère que le drone. Même les bâtonnets, qui ressemblent à du métal, sont en plastique. Le support rabattable n'est pas non plus très esthétique, mais il maintient le smartphone en toute sécurité. Ce n'est pas trop mal vu la fourchette de prix.

télécommande

En fait, il n'y a pas de problème avec la télécommande. Les sticks sont faciles à utiliser et les boutons réagissent tous de manière fiable. Des informations supplémentaires sont fournies par les LED au milieu, qui indiquent l'état de la batterie de la télécommande, et le petit écran en bas, qui indique la hauteur et la distance du drone, ainsi que le signal GPS. Mais si vous volez avec un smartphone, vous n'avez pas besoin de l'écran, car toutes les informations pertinentes (et plus) sont également affichées sur l'écran du téléphone mobile.

Affichage

Pilotage

Comme je l'ai dit, le contrôle du drone fonctionne bien jusqu'à présent et comme on en a l'habitude. Si vous appuyez sur les deux bâtonnets vers l'intérieur comme un "V" lorsque le drone est en mode veille, les moteurs démarrent. Le drone maintient sa hauteur en l'air de manière assez fiable, même s'il y a de légères fluctuations. Malheureusement, il est un peu sensible au vent et ne freine qu'avec un certain retard, ce qui complique les manœuvres très précises.

L'accélération et la vitesse maximale sont plutôt faibles, mais le drone pivote très vite sur de son propre axe. Cela permet d'effectuer des virages très serrés après tout. Il existe quelques modes intelligents comme un waypoint et une fonction de suivi, mais tout d'abord ils ne fonctionnent pas parfaitement et ensuite ils ne servent pas grand-chose sans caméra. Au moins, ces fonctionnalités sont bonnes à essayer, ce qui est quand même assez agréable si vous n'avez jamais essayé avec un autre drone auparavant. La fonction RTH (Return to home) fonctionne bien et ramène le Beast au point de départ avec une précision d'environ un à deux mètres.

retrour

Dans l'ensemble, l'expérience de vol est plutôt moyenne. Si le ZLRC Beast est votre premier drone, vous vous amuserez probablement d'essayer quelque chose de nouveau. Cependant, il se déplace de façon trop imprécise dans les espaces restreints et il lui manque d'autres caractéristiques particulières.

Batterie faible

Une note positive est la durée de vie de la batterie de plus de 20 minutes. Le vol ne semble pas trop court, au contraire le drone reste longtemps en l'air. Un peu stupide : les LED de la batterie ne semblent pas indiquer l'état correctement, mais restent actives jusqu'à peu de temps avant la fin du vol. De plus, l'affichage dans l'application n'est pas le plus précis, donc la fin du vol est toujours un peu soudaine.

Application 

L'application s'appelle HFun Plus. Vous pouvez le trouver dans le Playstore de Google et l'Appstore d'Apple. L'application est rapide à configurer et ne nécessite que les autorisations d'accès habituels à l'appareil photo et à la mémoire. Les langues du menu sont le chinois et l'anglais ; cependant, les tutoriels et les explications sont limités au chinois et donc inutiles pour la plupart d'entre nous.

application

Après tout, l'application est clairement structurée, et quiconque a déjà utilisé l'application d'un autre drone s'y retrouvera aussi. Dans l'interface proprement dite, on trouve en haut les informations de vol les plus importantes telles que l'altitude, la distance et la vitesse ; à gauche et à droite, les différents réglages de la caméra et les différents modes de vol.

Caméra

Ce qui nous a vraiment motivé, c'est que le drone soit équipé d'une caméra 4K. Ceci est inhabituel dans cette gamme de prix ainsi que pour un drone sans cardan de caméra. Ça aurait encore été plus agréable si cela ne s'était pas avéré être une simple manoeuvre marketing et que la résolution vidéo était vraiment de 4K - mais ce n'est pas le cas. Pour éviter tout malentendu : il existe également une version 1080p du drone, il ne faut pas s'attendre à une résolution plus élevée ici. Mais ce modèle est explicitement annoncé avec "4K" dans toutes les boutiques.

L'explication est rapidement trouvée : la résolution de la photo est appelée "4K". Et oui, la résolution photo de 12 MP correspond à environ 4K, mais on s'attendrait à des vidéos avec cette désignation. Et bien que celles de Cafago et Banggood soient toujours décrites comme étant en 2K (2048 x 1080p), la résolution réelle de mes prises de vue est en Full HD (1920 x 1080p).

Mais ce n'est pas si mal, car le ZLRC Beast n'est pas adapté au tournage de toute façon - si par " tournage " vous voulez dire obtenir des plans présentables. Sans cardan, les images sont très floues ; les vibrations du drone provoquent également des bandes horizontales sur l'image. En outre, le drone est beaucoup trop agité en l'air et la caméra penche beaucoup trop en accélérant et en freinant.

Le son est ici enregistré sur le téléphone portable et n'est pas aussi saccadé que dans la vidéo d'exemple ; il a été créé uniquement lors du chargement sur YouTube.

Les photos sont "ok", en fonction des attentes de chacun. Il y a un fort effet fisheye, et le capteur ne supporte pas vraiment les différences de luminosité. Mais la résolution de 12MP assure des images nettes, au moins sur le smartphone. Ce n'est qu'à un fort grossissement que les pixels individuels les plus imprécis et les plus flous ressortent.

photo floue
Les détails flous sont visibles dans l'agrandissement.
Photo Mavic2
La photo du Zoom Mavic 2 avec des pixels beaucoup moins boueux.

Conclusion 

Pourquoi le drone est-il nécessairement annoncé comme un drone à caméra 4K ? Cela suscite des attentes totalement fausses et conduit inévitablement à une déduction de points. Les vidéos ne sont pas non plus enregistrées en 4K, et les enregistrements ne sont pas utilisables d'une manière ou d'une autre pour en faire une belle vidéo. Les photos sont correctes pour le prix du drone, mais elles entrent aussi plus dans la catégorie "voir ma maison d'en haut" que "photographie artistique de paysage depuis les airs".

Le drone reste un jouet pour voler. Je ne peux pas dire que le ZLRC Beast est difficile à contrôler, mais pas vraiment bon non plus. Seule la durée du vol se démarque positivement pour moi. Dommage, parce que la première impression avec le sac inclus était vraiment bonne.

Pour capturer mes vidéos, j'aime bien me remettre au FIMI A3, qui donne déjà de bien meilleures images pour un prix plus élevé de 50 %. Mais à mon avis, vous devriez investir 400€ et penser à une DJI Spark ou une FIMI X8 SE.

 Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »