11/01/2019

Avec les Xiaomi AirDots, le fabricant chinois a pris beaucoup de temps. Seulement deux ans après la sortie de l'Apple AirPods, Xiaomi contre-attaque avec ses propres écouteurs intra-auriculaires sans fil. L'adoption du design Notch pour smartphones, par contre, n'a pris que quelques mois. Si les écouteurs, pour lesquels nous avons dû attendre si longtemps, sont convaincants maintenant, vous le découvrirez dans le test !

Xiaomi Airdots

Xiaomi AirDots Youth Edition

Disponible chez Banggood à 69,46€

Livraison et contenu de l'emballage 

Les AirDots sont livrés dans une boîte en carton blanc simple. Les AirDots et le socle de chargement sont positionnés sur la face avant. Vous trouverez à l'arrière toutes les données techniques du casque, malheureusement tout est en chinois, ainsi que le mode d'emploi - pour l'instant, les AirDots ne semblent pas être destinés au marché mondial.

accessoires

L'étendue de la livraison des Xiaomi AirDots est gérable. En plus du manuel d'utilisation chinois, des coussinets de trois tailles différentes, un câble de chargement Micro-USB très court et bien sûr les écouteurs avec socle de recharge sont inclus. 

Design et fabrication 

Le design du Xiaomi AirDots Youth Edition a probablement été développé en même temps que celui du Xiaomi Mini Bluetooth Headset. Les dimensions des coques des deux écouteurs sont exactement les même avec 23 x 14,5 x 13 mm et un poids de 4,5 g pour chaque écouteur.

comparaison

Le socle chargeur de l'AirDots mesure 62 x 41,5 x 26 mm et pèse 29,6 g. Ensemble, les écouteurs et le socle de recharge pèsent 38,6 g - assez léger si vous comparez AirDots avec l'Anker Soundcore Liberty Air.

Design

Si les écouteurs Xiaomi Mini Bluetooth sont disponibles en noir et blanc, les Xiaomi AirDots Youth Edition (malheureusement ?) sont uniquement disponibles en blanc. Dans l'ensemble, le casque n'aurait pas pu être conçu plus simplement. La forme et le matériau utilisé pour le socle de chargement sont similaires à ceux du Xiaomi AirDot lui-même, même la surface du couvercle est modelée sur l'écran tactile.

Allure
On reconnaît difficilement les LED de notification sur les écouteurs...

Quiconque recherche un grand logo Mi accrocheur ne le trouvera qu'après une observation minutieuse. Il est très petit et discrètement inscrit sur le couvercle, mais selon l'angle sous lequel vous regardez le bol, il est presque invisible. Les écouteurs se débrouillent même sans image de marque. Bien que le nom "AirDots" soit évidemment basé sur les AirPods d'Apple, le design des boutons dans son ensemble est très éloigné d'Apple.

coque de recharge

 

Comme d'habitude chez Xiaomi, il n'y a pas à se plaindre de la qualité de la finition et des matériaux. Les AirDots sont entièrement constitués d'un plastique léger mais de haute qualité, qui donne une impression à la fois chic et sportive.

Qualité du son 

A l'intérieur du Xiaomi AirDots Youth Edition, un driver dynamique d'un diamètre de 7,2 mm fournit une performance relativement grande. De l'espace pour un pilote BA, comme ce fut le cas avec les écouteurs de la série Xiaomi Piston Pro, le fabricant n'a apparemment pas pu en trouvé - c'est dommage.

Le casque a un son agréablement équilibré, comparé au casque Mini Bluetooth Xiaomi. Pour un seul pilote dynamique, les AirDots sont plus performants que ce à quoi je m'attendais dans les hautes et moyennes fréquences. 

haut-parleur

Surtout dans la gamme des hautes fréquences, de nombreux écouteurs bon marché ne sont pas aussi bons que les AirDots, ils se déplacent dans cette gamme de fréquences à peu près au même niveau que le Anker Soundcore Liberty Air. Le médium, en revanche, est un peu plus étouffé, mais s'intègre néanmoins bien dans le son global.

Les Xiaomi AirDots Youth Edition sont étonnamment relativement réservés dans les basses fréquences. Bien qu'il ait une bonne basse fréquence qui se fond bien dans le son, il est beaucoup moins dominant que, par exemple, le Mpow Judge ou le Xiaomi Youth wireless In-Ear. Par rapport à l'Anker Soundcore Liberty Air, les différences sont relativement faibles.

Dans le test, j'ai aimé le son du Xiaomi AirDots Youth Edition. Bien sûr, Xiaomi a déjà lancé de meilleurs écouteurs intra-auriculaires dans le segment des écouteurs filaires, avec le Piston Pro et le Piston Pro 2 Hybrid In-Ears, mais il y a plus de place pour les enceintes correspondantes.

Confort

Avec un poids de 4,5 g par écouteur, les Xiaomi AirDots Youth Edition tiennent bien dans mon oreille, je ne peux pas en dire autant des AirPods. Dans le test, les coussinets de taille moyenne m'étaient le mieux compatibles. Pendant le sport, sur le tapis roulant, l'oreille interne sans fil reste là où je l'ai placée - je dois rarement la réajuster.

confort

L'insertion des AirDots est quelque peu gênante, car les écrans tactiles s'étendent sur toute la face arrière. Ainsi, il se peut que vous éxecutiez des commandes que vous ne désiriez pas du tout effectuer. Avec un peu de tact et de sensibilité sur le bout des doigts, vous effectuerez l'insertion ou le réajustement sans entrer en contact avec l'écran tactile.

De plus, j'ai remarqué une petite imperfection. La légère surpression sur l'écouteur pendant l'insertion presse la membrane contre le haut-parleur. Ce qui se manifeste par un craquement. Cependant, la pression peut facilement être normalisée en agitant légèrement le récepteur et la membrane vibre à nouveau normalement. Je serais intéressé de savoir si notre Xiaomi AirDots Youth Edition est un cas isolé, ou si vous rencontrez vous aussi ce "problème" ?

Fonctionnement

Comme nous l'avons déjà mentionné, un écran tactile est intégré à l'arrière de chaque écouteur, de sorte que seule une légère pression suffit pour le fonctionnement. Malheureusement, ni le volume ni le titre ne peuvent être réglés. Presque tous les autres écouteurs intra-auriculaires sans fil peuvent faire plus . Au moins les commandes fonctionnent sous Android et iOS.

touchpad
Les pad tactiles sont dissimulés sur toute la partie arrière.
Gauche ou droite  1 x pression  2 x pression 
Écouter la musique   Jouer / Pause   Démarrer l'assistant 
Téléphoner  Prendre /rejeter l'appel Mettre le microphone sous silence (Muet)


Connexion Bluetooth et Portée

Tout comme l'Anker Soundcore Liberty Air, les Xiaomi AirDots Youth Edition sont également équipés de Bluetooth 5. Si vous retirez les écouteurs du boîtier de recharge, ils s'allument automatiquement et s'appairent en premier. Dès que le processus est terminé, un signal sonore retentit.

Les deux écouteurs sont alors affichés comme un seul appareil Bluetooth, mais ils peuvent également être appairés avec le smartphone comme casque mono. De retour dans le socle de chargement, ils s'éteignent automatiquement. Une fois que les AirDots ont été sortis de la boîte, ils se connectent automatiquement au dernier smartphone utilisé. On n'a rencontré aucune difficulté lors du test.

Xiaomi indique la portée Bluetooth à 10 mètres, dans la pratique j'ai pu confirmer cette valeur en espace libre. Si, par contre, des obstacles massifs sont ajoutés, la portée diminue. Dans les pièces fermées, vous obtenez environ 5-6 mètres, après quoi il y a de plus en plus d'erreurs de connexion.

Microphone 

Si les deux écouteurs sont connectés, les Xiaomi AirDots Youth Edition peuvent être utilisés comme casque stéréo. Pendant les appels, la qualité audio était heureusement meilleure que celle du casque Xiaomi Mini Bluetooth. Mes interlocuteurs m'ont dit que ma voix sonne parfois tiède, mais elle reste compréhensible dans le fond.

Les écouteurs intra-auriculaires sans fil conviennent donc également comme casque d'écoute. Pour des conversations plus longues, surtout pour celles qui se déroulent à l'extérieur, je n'utiliserais pas les AirDots.

Batterie 

Xiaomi ne se démarque pas plus avec la durée de vie de la batterie que les autres fabricants. Chaque écouteur contient une batterie rechargeable de 40 mAh, le socle de recharge contient une batterie rechargeable supplémentaire de 300 mAh.

Charge
Les écouteurs sont rechargés dans le coque grâce aux connecteurs à deux pins.

Dans le test, j'ai pu suivre environ 3,5 heures de musique à un volume de 50%-70%. Ce n'est pas peu, mais avec Anker Soundcore Liberty Air, par exemple, j'ai pu atteindre une autonomie d'environ 4,5 heures. Le processus complet de recharge dans le socle de chargement a ensuite duré environ 40 minutes. Dans l'ensemble, le boîte de recharge peut être utilisé pour recharger complètement trois écouteurs.

port de recharge

Bien que Xiaomi utilise maintenant presque complètement l'USB-C pour ses propres smartphones, les AirDots ont à nouveau un port de charge Micro-USB. Dommage que j'aurais souhaité ici le standard USB actuel.

Conclusion 

J'ai beaucoup apprécié tester les Xiaomi AirDots Youth Edition. Les écouteurs sont, comme d'habitude chez Xiaomi, très bien fabriqués et le design nous a vraiment impressionné ! Comme prévu, les écouteurs intra-auriculaires sans fil ne peuvent pas tout à fait suivre le rythme des écouteurs intra-auriculaires hybrides câblés comme le Piston Pro 2. Dans l'ensemble, le son a un bel équilibre et c'est agréable d'écouter de la musique.

Cependant, j'aurais souhaité plusieurs options de fonctionnement en ce qui concerne les pads tactiles intégrés. Seulement deux commandes sont un peu moins en comparaison avec ce qu'on a d'habitude. Au moins, la possibilité de sélectionner le titre suivant m'aurait rendu plus heureux. Un port micro-USB n'est pas non plus une réalité, mais vous pouvez quand même l'ignorer.

Le prix du Xiaomi AirDots Youth Edition est nettement inférieur à celui d'Anker, Mobvoi ou Crazybaby. Ils offrent un son tout aussi bon, ce qui, à mon avis, est leur plus grand avantage par rapport à d'autres vrais écouteurs intra-auriculaires sans fil. C'est pourquoi la demande est actuellement assez élevée. Par conséquent, vous devrez peut-être être un peu patient, en fonction des magasins, mais à la fin, vous obtiendrez bien des écouteurs sans fil solide pour votre argent !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent