Notice! Do you want to check out our English website?
18/10/2019

Même si le résultat est le même, les imprimantes SLA sont un type d'impression 3D complètement différent - avec leurs propres avantages et inconvénients. Après avoir déjà travaillé intensivement sur l'Elegoo Mars, voici maintenant mon avis que j'ai pu me faire lors du test de l'ANYCUBIC Photon S.

Logo Anycubic Photon S

Imprimante 3D Anycubic Photon S 

Disponible chez AliExpress à 315€ 

Fiche technique 

Surface d'impression : 115 x 65 x 165 mm – jusqu'à 0,01 mm (!) hauteur de la couche

Particularité : deux axes Z, améliorations du module UV et coque en plastique 

Accessoires : 1 flacon de résine de 500 ml, 2 feuilles FEP supplémentaires et 15 filtre en papier

Livraison et contenu de l'emballage 

Anycubic vend aussi l'imprimante via Amazon et la vente par Amazon Prime y est également disponible. Nous avons commandé un vendredi, le lundi suivant, l'imprimante était dans notre bureau. Le carton n'avait pas une seule bosse ou trace de choc, mais il n'avait pas parcouru un aussi long chemin que nos autres emballages.

Carton

On commence par l'ouverture du carton. Les imprimantes et les accessoires sont entièrement enveloppés dans de la mousse, de sorte qu'au moins les collisions légères ne peuvent pas l'endommager. Si quelque chose devait arriver pour quelque raison que ce soit, vous pouvez faire usage de la garantie ou du droit de retour de 14 jours.

Emballage
Un emballage remarquable

Je n'aime pas trop le traitement du revêtement de l'imprimante. Le choix du plastique ne me rassure pas vraiment, car le carénage n'est tout simplement pas aussi stable ; lorsque vous ouvrez le volet, vous avez toujours un peu peur de pouvoir le casser. De plus, il ne se ferme pas hermétiquement à tous les endroits.

Charnière
Les charnières n'ont pas l'air très stable. On recommande plus de précaution. 

Mais j'aime encore mieux son couvercle que celui de l'Elegoo Mars. Il a meilleure apparence pendant l'impression (parce que vous pouvez en voir plus), mais il doit être soulevé complètement de l'imprimante à chaque fois. J'ai trouvé cela un peu ennuyeux à la longue.

Qu'est-ce qui est inclus dans les accessoires ? Déjà quand vous ouvrez le carton, vous pouvez voir les instructions, qui sont complètement en anglais. Le manuel est très complet et explique en détails, illustrée, la structure, la configuration et les fonctions du logiciel de tranchage (slicing).

Une bouteille de résine verte est également incluse dans l'emballage - joli. Il est tout à fait possible que le flacon de 500 ml ci-joint soit simplement ajouté au prix de l'imprimante, mais au moins vous n'avez pas à devoir penser vous même à l'acheter en plus. Prêtez y attention

accessoires

Sinon nous trouvons dans l'emballage : un masque anti-poussière et des gants, dix filtres jetables pour décanter la résine, un grattoir en plastique, des tournevis hexagonaux de différentes tailles ou des clés Allen, une clé USB (4 Go) et des feuilles FEP pour le réservoir de résine. Le câble d'alimentation fourni est équipé d'une prise de courant adaptée également pour les prises européenes, vous n'avez donc pas besoin d'adaptateur. Ce qui manque, c'est une petite paire de pinces, qui vous permettra de retirer soigneusement les structures de support des impressions plus tard.

Montage et installation 

Il n'y a pas vraiment de "montage" réel, et si vous savez ce que vous faites (ou suivez les instructions dans le manuel), contrairement à la plupart des imprimantes 3D FDM, l'imprimante sera opérationnelle en cinq minutes. Vous pouvez tout d'abord retirer la cuve pour la résine (le nivellement est également possible avec la cuve et sans papier). Desserrez les deux vis de réglage (il n'est pas nécessaire de les retirer complètement) et retirez soigneusement la cuve de l'imprimante. La partie importante d'une mise à niveau correcte est la suivante.

Axe doublé
L'axe doublé garantit plus de stabilité. 
LCD
Étape 1 : Retirez la baignoire - lors de la mise à niveau avec du papier.

Desserrez la plate-forme en desserrant la grande vis de réglage et retirez-la de l'imprimante. Avec l'une des clés Allen fournies, vous pouvez desserrer la plate-forme afin qu'elle soit relativement facile à déplacer puis la rattacher de nouveau à l'élévateur.

Montage
La plaque est desserrée à l'aide de cette vis.

Dans le menu de l'imprimante, vous accédez à la commande manuelle de l'axe Z via "Tools" et "Move Z". Quand on appuie sur le bouton Home, la plate-forme se replace à la position de départ. Placez une feuille de papier entre l'écran et la plate-forme et abaissez la plate-forme par niveau de 0,1 mm jusqu'à ce que la feuille ne puisse être retirée que par résistance. Procédez par petites étapes pour éviter d'endommager l'écran.

Move z
Ce menu vous permet de régler la hauteur de la plate-forme par petits pas.

Lorsque vous avez atteint cette position, vous pouvez appuyer avec précaution sur la plate-forme pour vérifier si tous les coins touchent la base et si elle est parfaitement équilibrée. Ensuite, vous pouvez resserrer à nouveau la plate-forme. L'ensemble du processus est expliqué en détail dans les instructions. La procédure est importante, et une fois que vous l'avez bien faite, vous n'avez pas besoin de niveler pour les prochaines impressions.

Surface d'impression
Le réservoir est facile à enlever ; les deux vis le maintiennent en place.

Avant la première impression, vous remplissez la résine dans la baignoire. La quantité dont vous avez besoin dépend de la pression. Dans ChiTu (un autre logiciel de tranchage), on vous donnera même la quantité de résine dont vous avez besoin, mais pour être sûr, versez en un peu plus dans la cuve. Avec les filtres fournis, vous pouvez le remplir à nouveau dans la bouteille.

Fonctionnement

L'Anycubic Photon S est entièrement contrôlé via l'écran tactile sur le panneau avant. L'interrupteur marche/arrêt se trouve sur le côté droit et allume l'imprimante et l'écran. Après un court temps de chargement, l'écran de démarrage se mettra en marche et vous pouvez choisir entre Imprimer, Système et Outils.

Menu

Dans Imprimer, vous accédez directement à l'affichage des fichiers de la clé USB (si vous avez branché un) et vous pouvez choisir parmi les fichiers d'impression disponibles. Vous aurez le choix entre choisir un, le supprimer ou l'imprimer, ou encore revenir en arrière.

Écran

Dans Système,  la langue, le service et info sont disponibles. En cliquant sur "language", vous changerez immédiatement la langue en chinois, il est donc préférable de ne pas toucher ce champ du tout. L'anglais est très facile à comprendre.

Système

Enfin, l'option "Tools" vous permet de déplacer l'axe Z manuellement, ce qui est important lors de la mise à niveau, entre autre. La fonction "Detection" permet également de tester l'éclairage, ce qui doit être fait avant la première impression, et "Z = 0" définit le nouveau point zéro de l'axe des Z. Vous pouvez également désactiver la tonalité des touches ici, sinon vous entendrez un bip plutôt gênant chaque fois que vous appuyez sur une touche.

écran tactile
UV
Le test pour vérifier si l'éclairage UV fonctionne est possible. 

La première impression 

Pas de pression sans slicing. Alors que le processus d'impression proprement dit se déroule sans votre intervention, vous devez être vous-même actif à l'avance et "découper" le modèle à imprimer. Heureusement, ce n'est pas vraiment difficile après une courte période de formation. Anycubic a déjà installé son propre logiciel Photon WorkShop sur la clé USB fournie. De là, vous pouvez facilement l'installer, il est disponible pour Windows aussi bien que pour Mac.

Après l'installation, vous pouvez démarrer le logiciel directement et importer le fichier de test PHOTONS.stl via "File -> Open". Ceci ressemblera à la capture d'écran ci-dessous.

Slicing

Suivez les instructions du manuel. Pour la première impression, il n'y a pas encore beaucoup d'ajustements à faire ; j'ai aussi fait sans structures de support au début. Une fois que vous avez tout réglé, cliquez sur Slice et enregistrez le fichier sur le stick.

Insérez ensuite la carte mémoire dans l'imprimante et sélectionnez Impression via l'écran tactile. Le fichier doit être affiché directement ici, et vous pouvez commencer l'impression.

Avec les réglages suggérés, l'impression du fichier test a pris un peu plus de six heures - juste pour vous donner une idée du temps que peut prendre l'impression SLA.

impression
impression
L'intérieur pendant l'impression - à travers les vitres en plexiglas jaune

Le résultat est impressionnant, surtout si l'on considère que le slicing et la préparation de l'impression ont pris moins de dix minutes. L'inscription Anycubic Photon à l'intérieur du cube est parfaite. Alors que la surface de la structure de la grille est apparemment lisse, les différentes couches peuvent également être vues à l'œil nu sur l'inscription (mais cela est dû au modèle). Certes, ce dernier point fait déjà l'objet de nombreuses critiques et, comparé à la plupart des imprimantes FDM, le niveau de détail n'est pas encore atteint.

Photon WorkShop

Dans le programme de découpage lui-même, vous pouvez maintenant effectuer des réglages sur l'objet. Vous pouvez le visualiser de tous les côtés, changer l'orientation et la taille ou charger plusieurs fichiers et les imprimer en même temps tant qu'il y a assez de place. Mais pour commencer, nous nous contentons du fichier de test, que je n'ai plus modifié.

Photon Workshop

Dans le manuel, quelques valeurs de paramètres sont recommandées, que j'ai adaptées en conséquence. En fonction de votre expérience, vous pouvez ajuster plus tard l'épaisseur de la couche (la hauteur de chaque couche, par défaut 0,05 mm), le temps d'exposition (le temps d'exposition de chaque couche, par défaut 8 secondes) et la vitesse de l'axe Z. Cela peut réduire considérablement le temps d'impression.

Exemple de calcul court : Votre épaisseur de couche est de 0,05 mm, donc un modèle de 5 cm de haut a mille couches. Si vous n'augmentez le temps d'exposition que d'une seconde, la pression augmentera de plus de 16 minutes. Si vous voulez réduire l'épaisseur de la couche et imprimer avec seulement 0,02 mm, par exemple, l'impression sera 2,5 fois plus longue qu'avec 0,05 mm - logiquement.

Plus tard, vous pourrez également y ajouter des structures de support, ce qui est indispensable pour de nombreux modèles. Encore une fois, la meilleure manière de s'y connaître est de l'essayer. Commencez par les structures de support automatiques (il suffit d'un clic de souris), et ajoutez manuellement les structures là où elles manquent. Vous aurez peut-être besoin de quelques empreintes avant de vous y habituer.

Résultat

Après l'impression, l'objet terminé doit encore être nettoyé. A ce stade, je ne veux pas écrire un guide détaillé sur la meilleure façon de le faire, d'autant plus que cela n'a plus grand chose à voir avec l'imprimante elle-même, mais s'applique universellement à toutes les imprimantes SLA.

Résultat
La toute première impression avec les réglages recommandés

Une fois que tout a fonctionné, l'objet fini colle sous la plate-forme, qui est déplacée jusqu'en haut après l'impression. Dévisser la plate-forme et enlever soigneusement l'objet avec la spatule en plastique. Vous pouvez aussi utiliser d'autres outils, mais ils ne doivent pas être en métal pour éviter de rayer la plaque. Assurez-vous de porter des gants pour éviter tout contact avec la résine.

Cube
Lors de l'enlèvement de la pression de la plaque, la prudence et la force sont nécessaires.

L'objet imprimé doit ensuite être placé dans un bain d'isopropyle pendant environ trois minutes. Le liquide peut également être commandé en ligne et coûte à partir de 10€ par bouteille. Afin de ne pas tout utiliser après deux impressions seulement, vous pouvez également laver l'objet vite fait avec ou le nettoyer avec un chiffon imbibé d'isopropyle, mais vous pouvez alors ne pas obtenir le même effet. L'alcool enlèvera tout résidu de résine de l'objet. Ici aussi, il est recommandé de porter un masque de protection, car l'alcool à 70-99% sent très fort.

Ensuite, l'objet imprimé doit encore durcir sous la lumière UV. Qui n'a pas de lampe spéciale, peut aussi le mettre simplement au soleil, ce qui dure plus longtemps, mais a le même effet.

Qualité de l'impression 

La qualité d'impression est absolument convaincante. Et cela ne demande même pas beaucoup de travail de démarrage, la première impression a été un succès. Avec une hauteur de couche de 0,05 mm (réglage standard), les différentes couches ne sont plus aussi bien visibles à l'œil nu, la résine verte légèrement transparente jouant ici son rôle. La surface de la grille obtenue lors l'impression d'essai a une structure complètement lisse.

Qualité

Seulement dans les plans de détail (ici avec la fonction macroshot de la Redmi Note 8 Pro) vous pouvez bien voir la couche 0.05mm. Ceci est probablement dû au fichier d'impression, car la "grille" est tout simplement parfaite.

Tour
Notez les différentes marches et la surface extrêmement lisse.

Cela peut être encore amélioré en réduisant la hauteur de la couche, ce qui, dans certains cas, se traduit par un temps d'impression beaucoup plus long. Mais on peut réduire le temps d'exposition des différentes couches. Le réglage d'origine est de 8 secondes ; d'après mon expérience jusqu'à présent, vous pouvez le réduire un peu. Ce qui est particulièrement important, c'est un temps d'exposition élevé des premières couches. Les 5 à 10 premières couches devraient avoir un temps d'exposition de 40 à 60 secondes, surtout pour les grandes impressions plutôt plus longues. Mais gardez à l'esprit que détacher l'objet de la plate-forme devient plus difficile ; le temps d'exposition doit être réduit.

Si l'impression rencontre un problème, on ne s'en aperçoit malheureusement qu'au bout d'au moins une heure (selon les réglages), car on ne peut pas regarder dans le bassin. Ce n'est que lorsque la plate-forme est soulevée suffisamment loin de la cuvette que vous pouvez voir si un modèle est imprimé. Si l'impression échoue, l'imprimante ne s'en aperçoit pas et continue simplement à imprimer. Dans ce cas, une couche de résine durcie se forme au fond du réservoir, que vous devez enlever avec précaution après avoir arrêté l'impression, par exemple avec une spatule en plastique.

Quelques expériences que j'ai faites jusqu'ici :

  • La résine restante ne doit pas être versée dans la bouteille directement après la pression, mais au plus tard deux jours après. Ceci devrait toujours être fait avec les filtres fournis, que vous pouvez également acheter chez Amazon.
  • Veillez à ajuster les structures d'appui de toutes les parties du modèle ( !). L'imprimante ne peut pas imprimer "dans l'air", chaque point nécessite une connexion à la plate-forme d'impression.
  • Je n'ai pas eu besoin d'une nouvelle remise à niveau jusqu'ici. Faites-le vraiment la première fois et serrez la plate-forme correctement, puis vous devriez être en mesure de faire de nombreuses impressions l'une après l'autre sans être dérangé.
  • Veillez à une bonne ventilation. J'ai fait quelques-unes des premières empreintes dans une petite pièce mal aérée, ce qui peut entraîner un inconfort à long terme et n'est certainement pas sain. Évitez le contact avec la peau et lavez-vous soigneusement les mains après avoir touché les empreintes.

Conclusion 

Je vais diviser ma conclusion net en deux. La première est la question : pourquoi une imprimante SLA au lieu d'une imprimante FDM ? Et deuxièmement : Si SLA, pourquoi le Photon S ?

L'avantage évident de l'impression SLA est simplement le niveau de détail beaucoup plus élevé. Si vous souhaitez imprimer des modèles miniatures ou même de petites pièces de rechange qui doivent s'adapter au millimètre (par ex. vis et écrous), alors la SLA est certainement le meilleur choix. De plus, il n'y a presque rien à configurer, vous pouvez commencer à imprimer après quelques minutes après le déballage. L'inconvénient est l'espace d'impression généralement beaucoup plus petit ; pour les impressions particulièrement grandes, où vous pouvez vous passer des moindres détails, l'impression au filament est le meilleur choix. De plus, vous manipulez des produits chimiques et, idéalement, vous ne devriez jamais travailler avec de la résine sans gants et masque de protection. Le nettoyage et la finition après impression sont également plus complexes avec l'impression SLA. Si tu ne veux pas te taper tout çà, ce n'est pas pour toi non plus.

Mais si c'est une imprimante SLA, je peux vraiment recommander l'Anycubic Photon S - si cela vaut le coût supplémentaire. Le prédécesseur Anycubic Photon donne des résultats similaires pour 100€ de moins, tout comme l'Elegoo Mars. Comparé à Mars, j'aime le couvercle, qui est beaucoup plus facile à ouvrir et à fermer, et le positionnement latéral du port USB, même si cela ne vaudrait pas 100€ selon mon avis personnel. Le véritable avantage est l'éclairage UV de 50W, qui permet des temps d'exposition plus courts. Si vous imprimez vraiment beaucoup, vous gagnerez du temps à long terme, en particulier avec un maximum de détails et une hauteur de couche de 0,01 mm.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

 

« Article précédent Prochain Article »