08/02/2018

Dans la catégorie des imprimantes 3D, la machine Anycubic I3 MEGA est clairement ma favorite. Avec son montage rapide, sa bonne construction, et des résultats impressionnants, je pourrais continuer à m'étendre sur ses points positifs. Dans le but de lui trouver une alternative valable, je me suis essayé avec la JGAURORA A3S. Pour savoir si elle est aussi performante ou alors meilleure, lisez la suite de mon review. Il est déjà bon de savoir que son prix est 10% en dessous de l'Anycubic. 

JGAURORA-A3S

Imprimante 3D JGAURORA A3S (métallique avec écran tactile) à 216,65€

Fiche technique 

Surface d'impression :205 x 205 x 205 mm (Anycubic I3 MEGA : 210 x 210 x 205 mm)

Diamètre du Nozzle / Diamètre du filament : 0,4 mm / 1,75 mm

Matériau du filament : PLA, ABS, PETG, HIPS, etc.

Il s'agit ici d'une machine DIY (Do It Yourself, montage à faire soi-même), mais le montage est vite fait. Elle possède deux axes Z, une vitre, un écran tactile, et une impression continue ( en cas de coupure d'électricité).

Livraison, emballage et montage 

La machine nous a été livré 24 jours après la commande sur GearBest, ce qui est assez en retard par rapport à la moyenne. Le colis était robuste comme c'est le cas avec les articles de ce genre.

Emballage

S'il est probable que la JGAURORA résiste mieux aux chocs grâce à sa coque métallique, notre exemplaire est arrivé à destination sans défaut. L'emballage a été correctement exécuté, en deux niveaux avec du papier mousse pour plus de sécurité.

Emballage
 
Accessoires

Dans l'emballage, on retrouve sept vis : trois pour le support du filament, et quatre pour le montage des deux grands axes. Le principe du montage est le même que celui de l'Anycubic I3 MEGA : sûr pour les "idiots" et rapide (10 minutes).

Montage
Montage fini !

Si simple que le fabricant a estimé ne pas avoir besoin de glisser un manuel d'instructions dans le carton (même pas une simple feuille comme on retrouve chez d'autres modèles !). Oui, c'est facile, mais un mini-guide est le minimum, ne serait-ce que pour les débutants !

Les accessoires accompagnant la machine sont : un rouleau de 0,25 kg de PLA de couleur blanche et les outils nécéssaires (le standard). La partie externe m'a laissé une impression neutre. Si personnellement, je suis pour la flexibilité de positionner le transformateur à ma façon, je sais que d'autres préfèrent le bloc d'alimentation intégré. 

Fabrication 

Le premier point qu'il faut évoquer concerne le lit chauffant. Les trous dans lesquels se glissent les vis permettant le maintien de la vitre sont peu nombreux provoquant ainsi la levée rapide du lit. 

Lit chauffant

Par ailleurs, le câble responsable du chauffage du lit se frotte à l'axe Z lors du déplacement de l'axe Y. Lelit est amovible à 90°, mais le câble est court. Il faut alors le plier à l'aide d'une attache-câble, ce qui n'est pas vraiment esthétique. Par contre, la gestion des câble à été bien faite, on ne se retrouve pas avec un désordre troublant. Malheureusement, on ne dispose pas d'isolant adapté pour le dessous du lit chauffant .

Câbles

Les cadres métalliques sont aussi solides que ceux de l'Anycubic MEGA I3, mais à l'ouverture du colis, on a pourtant l'impression du contraire. Et après le montage des deux axes, on remarque qu'il est facile de l'incliner, alors que le MEGA I3 se campait solidement. La couche plastique au dessus de l'écran tactile adhère à l'écran, même si elle n'influence pas son fonctionnement. Tout de même, il s'agit d'une imprimante vendue à 216€ !

écran

On peut noter positivement le fait que l'unité centrale soit intégré à la machine, ainsi que le filament qui ne prend pas trop de place.

Impression

JGAURORA ne dispose certes pas d'interface pour carte mémoire SD, mais plutôt une clé USB. Et dans mon cas, il s'agit d'une SanDisk Cruzer Blade de 16 Go vendu au prix moyen de 9 € sur Amazon qui a été fourni avec la machine. 

clé USB

On y retrouve quelques fichiers  GCODE, une courte vidéo de montage, et un manuel d'instruction.

Pour commencer, nous avons effectué le test de calibration et Benchy. Les résultats nous ont positivement surpris ! Sceptique sans doute à cause du lit chauffant pas du tout plat et du cadre instable, mais je n'avais pas tenu compte de la vitesse d'impression de 30mm/s.

Impression
Résultat
Résultat !

Après avoir programmé la vitesse d'impression, on a accès aux paramètres suivants : Ghosting, Layer Splittings, problème d'adhésion, Warping et fausses dimensions. Il est possible d'optimiserà l'aide de quelques pièces de Thingiverse , même si cela s'avère plus difficile à cause cadre métallique.

On est tous d'accord sur ce fait, peu importe l'imprimante 3D : à partir d'une vitesse d'impression de 50mm/s, la qualité d'impression baisse rapidement. 

Qualité
À gauche : 30 mm/s, à droite : 80 mm /s. Regardez les arêtes des dés (désolé pour la qualité des photos !) 

On note aussi que l'écran tactile est facile à utiliser. 

Conclusion

Le JGAURORA est quand même une imprimante 3D intéressante, mais si on tient compte qu'elle entre en concurrence directe avec la Anycubic I3 MEGA, cette dernière gagne sans hésitation. Pour ceux qui ne vise pas avant tout le gain de 10%, je leur recommanderai donc l'Anycubic I3 MEGA. Une conclusion toute simple ! 

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »