21/09/2018

Les montres connectées (smartwaches) de Chine sont souvent très prometteuses. Jusqu'à présent, Huami avec l'Amazfit Stratos et le Ticwatch 2 nous a vraiment convaincus. Le LEMFO LEM7 semble intéressant grâce à son slot SIM et à Android 7 relativement récent. Mais sur Amazon, les avis ne sont pas vraiment excellents avec une note de 2.5 étoiles sur 5.0 dans 9 critiques. Et après notre test, nous pouvons très bien lire ces critiques.

Montre connectée LEMFO LEM 7

Montre connectée LEMFO LEM7 

Disponible chez GearBest à 112,45€ (code-promo :  LEM7SWPDE) | TomTop à 114,65€Banggood à 111,71€

Design 

À première vue, le LEMFO LEM7 nous rappelle le Ticwatch 2 déjà mentionné, car il apparaît beaucoup plus élégant, simple et un peu plus fin. L'accent est bien sûr mis sur l'écran. Le diamètre de 1,39 pouces offre certainement une taille agréable et est légèrement plus grand que celui de la Stratos. Il s'agit même d'un écran AMOLED avec une résolution de 400 x 400 pixels.

fabrication

La LEM7 est disponible en deux couleurs : un noir argenté plutôt uni et un noir avec des accents métalliques rouges. L'ensemble de la Smartwatch ressemble à une montre-bracelet "normale", car son design est rond et non carré comme celui de la Amazfit Bip. En dessous se trouvent le connecteur à broches magnétiques pour la recharge, la fente SIM et le cardiofréquencemètre. Sur le côté, on dispose d'une touche de fonction et un appareil photo de 2 mégapixels.

Les finitions ne sont pas décevantes, le LEM 7 donne une impression de très grande qualité. Les arêtes sont dessinées très proprement, pas tranchantes et rien ne dépasse. Le fabrication s'appuie sur le traitement du titane, qui est bien sûr visible mais très propre dans le bracelet en silicone. Les matériaux utilisés assurent également un confort de port agréable, tant le silicone que le matériau de la montre laissent une sensation agréable sur la peau. Avec une épaisseur de 1,4 cm, la Smartwatch est tout sauf discrète. De plus, la montre pèse 72 g, ce qui la rend presque difficile à oublier lorsqu'on la porte. 

Écran 

Un avantage par rapport aux autres Smarwatches est le type de panneau utilisé ici. LEMFO utilise un écran AMOLED qui offre un bon rapport de contraste et économise de l'énergie. Le rapport de contraste est nettement perceptible au quotidien, et les couleurs riches peuvent également vous faire apprécier l'utilisation de l'écran. Les cadrans (watch Faces) sont également visibles, beaucoup d'entre elles sont disponibles en téléchargement.

écran

Avec la Quick Card, la luminosité peut être réglée en trois niveaux, le réglage le plus bas étant inutilisable. Le niveau moyen est presque trop bas, du moins à la lumière du soleil, mais la luminosité complète semble vraiment bonne ici. Vous pouvez également personnaliser le réglage de la luminosité à l'aide du curseur. De plus, le fabricant peut également être félicité pour le temps de réponse vraiment bon et que la précision des entrées qui ne nous laisse rien à redire.

Le fonctionnement du LEM 7 est similaire à celui de la plupart des autres Smartwatches. Le point de départ est toujours Watchface, qui indique l'heure et la date. De là, un balayage vers la droite vous emmène dans les notifications, et vers la gauche vous ouvre le menu principal. De là, vous avez accès à toutes sortes de fonctions comme les applications du téléphone, mais aussi les réglages, l'horloge, l'appareil photo et tout le reste. Le menu est en fait comparable à un tiroir d'application ou à l'écran de démarrage d'un smartphone.

urtilisation

Lorsqu'on balaie le cadran vers le haut, on a un accès rapide aux fonctions Fitness Tracker de la Smartwatch ou au podomètre. Vous y obtiendrez un aperçu des étapes en cours, converties en distance et calories et un historique de vos étapes. Le balayage vers le bas conduit des Quick Cards, permettant de vérifier les connexions et les niveaux de batterie, ainsi que l'accès rapide à des réglages comme la luminosité et Bluetooth. Une fois dans les Quick Cards, un balayage vers la gauche vous permet d'accéder à la météo et au lecteur de musique intégré.

Performance

À l'intérieur, ca promet encore : le processeur quad-core MT6737M est intégré. Les quatre cœurs cadencent à 1,3 GHz. Le CPU est couplé avec 1 Go de RAM et une mémoire interne de 16 Go et se situe donc presque au niveau d'un smartphone économique. Et ça se voit bien. Même si je doute que le logiciel ait été spécialement adapté au matériel, le fonctionnement général se déroule sans problème. Le bracelet ne pointe que très rarement au quotidien. 

caméra

Un autre aspect intéressant est l'appareil photo, qui se résout avec 2 mégapixels. Puisque nous sommes maintenant en 2018, la qualité photo ne répond bien sûr plus aux exigences d'aujourd'hui ! Néanmoins, les photos ne sont pas complètement inutilisables et tout simplement acceptables quand il s'agit de reconnaître quelque chose. La caméra n'est donc rien de plus qu'un gadget.

photo

De plus, la montre possède une batterie d'une capacité de 590 milliampères heures (mAh), ce qui est également très généreux. La batterie est rechargée par le mini-powerbank inclus, d'une capacité de 700 mAh. La mini-batterie externe dispose d'une entrée Micro-USB, permettant ainsi son alimentation en courant. C'est une solution intéressante, car les Smartwatches sont reputées pour une durée d'autonomie pas très longue. Ainsi, vous avez toujours une charge d'urgence avec vous sur le chemin.

batterie

En fait, la montre ne résiste qu'une journée au maximum avec une seule charge. LEMFO l'a apparemment remarqué elle-même et a donc fourni la batterie externe.

Application 

Les fabricants savent combien avoir leur propre application est coûteuse en temps et en argent. C'est pourquoi les petits fabricants utilisent souvent la même application pour leurs Smartwatches, selon le principe "One size fits most". Encore une fois, l'application WiiWatch est utilisée, et pour être plus précis la deuxième version, plus récente, WiiWatch 2, encore plus déroutante que la précédente, avec la même petite gamme de fonctions. Ceci se limite à une vue d'ensemble de l'état de la batterie, des activités de remise en forme telles que le podomètre et les différentes facettes de la montre.

Sous le deuxième onglet, vous pouvez entrer vos objectifs personnels, télécharger les mises à jour du logiciel, effectuer des réglages plus simples tels que des notifications ou activer le mode veille. Heureusement, la Smartwatch fonctionne aussi de manière relativement indépendante et ne dépend pas obligatoirement de l'application.

application

La connexion du smartphone au LEMFO LEM7 est relativement simple. Assurez-vous d'abord que la connexion Bluetooth est activée dans les réglages de la montre sous "Connect", puis recherchez la LEM 7 avec le smartphone. Il suffit ensuite de lancer l'appairage et autoriser. Après l'ouverture de l'application WiiWatch 2, il faut  scanner et le code QR de la montre. Vous le trouverez dans le menu Smartwatch dans l'aide au point "Connect Phone". Une fois que vous avez scanné ce code, l'application est connectée à la montre.

La grande différence avec beaucoup d'autres montres chinoises est le système d'exploitation. Il s'agit du système assez récent Android 7.0. Il peut également être utilisé en francais et offre de nombreuses fonctions. En plus des fonctions téléphoniques telles que l'appel et le SMS, il existe des applications organisationnelles telles qu'un calendrier et un réveil.

Malheureusement, nous avons eu des expériences plutôt négatives avec les Smartwatches fonctionnant avec un système d'exploitation aussi ouvert. Un OS fortement adapté comme Stratos ou Ticwatch 2 fonctionnait beaucoup mieux. Enfin, vous devez mentionner que Google WearOS a été programmé pour les smartwatches Android, ce que n'est pas la notre ! L'impression relativement bonne qu'on avait de l'appareil disparaît lentement quand on y regarde de plus près.

Le problème fondamental est que la Smartwatch pense qu'elle est un smartphone, car le système d'exploitation n'est tout simplement pas adapté et surtout à l'écran. Cela ne cause pas de problèmes avec toutes les applications, seulement quelques unes. Par exemple, si vous souhaitez utiliser Google Maps, il est déjà difficile de saisir votre destination dans le moteur de recherche. Par exemple, vous ne pouvez pas voir les premières lettres que vous tapez ici. Ce problème se produit également avec le magasin Google Play Store. En général, certaines parties de l'écran sont souvent coupées.

Pour être honnête, il fonctionne un peu mieux avec Android 7 qu'avec Android 5.1. Mais cela reste tout de même ennuyeux de ne pas pouvoir utiliser toutes les fonctionnalités pour lesquelles on paie.

Connectivité

Avec Bluetooth 4.0, vous pouvez non seulement connecter la Smartwatch à votre téléphone portable, mais aussi des écouteurs Bluetooth. Cela fonctionne également sans aucun problème. L'intégration dans le propre WLAN ne pose pas non plus de problème. Cependant, l'Internet mobile, qui n'a tout simplement pas fonctionné dans notre test, n'est pas aussi facile à utiliser. Avec la carte Nano-SIM de mon téléphone, je pouvais passer des appels téléphoniques et envoyer des SMS, mais malheureusement aucune connexion Internet n'a été établie - dommage ! D'autant plus que la montre supporte théoriquement aussi la LTE bande 20.

LTE

Conclusion 

Je serai bref : je n'achèterais pas la montre LEMFO LEM7 moi-même. Je ne veux pas dire qu'elle complètement inutile. L'aspect et la finition sont parfaits, j'apprécie aussi l'opération et l'affichage. Le matériel intégré est également plus que suffisant ainsi que la mémoire généreuse, surtout pour le plaisir de la musique. Mais il y a un manque extrême en ce qui concerne leslogiciels - à la fois sur la montre elle-même comme OS et sur l'application, ce qui est cruel.

Si vous voulez vraiment dépenser autant d'argent (environ 120€), il serait préférable à mon avis de prendre 20€ de plus dans votre bourse pour porter un produit vraiment mature sur votre bras, telle que l'Amazfit Stratos ou la Ticwatch E. 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »