Notice! Do you want to check out our English website?
07/12/2018

En France, on voit déjà de temps en temps des hoverboard dans les rues. Les Koowheel fonctionnent selon le même principe. La différence : les deux pieds reposent sur deux patins séparées, ce qui rend l'expérience de conduite un peu différente, mais offre aussi quelques possibilités supplémentaires. Nous l'avons conduite nous-mêmes et nous vous disons ce que nous pensons des chaussures et ce à quoi vous devez faire attention au début.

Koowheel

Patins électriques Koowheel 

Disponible chez TomTop à 291,05€

Fiche technique

Modèle : Koowheel Hovershoes

Vitesse maximale : 12 km/h

Portée : 10 km

Puissance du moteur : 250 W par chaussure

Inclinaison maximale : 9°

Poids maximal : 130 kg

Batterie : 2000 mAh

Durée de recharge : 2 heures 

Dimensions : 227 x 155 x 113 mm

Poids : 3,3 kg par chaussure  

Couleur : noir, rouge 

Fonctionnement

En ce qui concerne le nom, on s'est forcément inspiré des planches (hoverboards) et de leur signification. "Hover" veut dire "flotter" et pourtant on n'a rien de flottant ici. Le nom vient probablement du fait que le mouvement régulier et fluide vers l'avant sans bouger les jambes donne l'impression de flotter un peu. La différence ici : Les patins Koowheel s'équilibrent en continu lors de la mise en marche, tandis que les hoverboards basculent sans le conducteur.

essai
Les débuts sont un peu difficiles...

Le début est en fait très simple. Les "patins à roulettes" sont mis en marche et orientés. En règle générale, ils s'équilibrent en une seconde et peuvent être relâchés. Il faut parfois un certain temps (~10 secondes) pour que cela se produise. Après cela, vous pouvez déjà les pousser et voir qu'ils roulent tous seuls jusqu'à ce qu'ils rencontrent un obstacle.

Il n'est pas forcément difficile de conduire avec des hovershoes, mais il faut de l'entraînement. La durée varie d'une personne à l'autre. Le fait que tout le monde apprenne en cinq minutes, comme le fabricant le promet, n'est absolument pas vrai. J'ai l'impression qu'ils réagissent de façon beaucoup plus sensible que le hoverboard. Contrairement à la version à deux roues, vous pouvez également voir clairement la traction des moteurs, qui font une partie du travail pour vous. Vous n'avez pas besoin de vous "pencher en avant", il suffit juste d'exercer une petite pression avec vos orteils.

Test 

Vous devez également déplacer les deux pieds et les deux jambes indépendamment l'un de l'autre. Si vous avez déjà de la difficulté à coordonner vos pieds lorsque vous faites du patin à roulettes ou du ski, vous remarquerez le problème ici aussi. Plus vite qu'on ne l'imagine, on est en plein acte d'équilibrisme, qui est ici encore renforcé par le fait que les Hover Shoes, une fois en mouvement, veulent continuer à conduire, tant que la pression s'exerce sur la partie avant.

Comme je l'ai dit, c'est une question d'entraînement. Je n'ai pas eu beaucoup de mal à rester sur les patins, mais j'ai plusieurs heures d'expérience avec le hoverboard. Certains de mes collègues ici présents n'ont pas trouvé cela si facile. Au début, vous devriez vous laisser prendre par la main - au sens figuré et au sens propre (sérieusement, tenez la main de quelqu'un à la première tentative). Si une de vos jambes est emportée, vous aurez un peu de soutien.

Cela semble incroyablement difficile et compliqué, mais ce n'est pas le cas. Et les deux patins séparés offrent également des avantages. Vous pouvez ainsi mettre vos pieds en équilibre et rouler dans des passages plus étroits. Dans la vidéo publicitaire, vous pouvez voir ce que vous pouvez réaliser avec les compétences acrobatiques nécessaires : 

Eh bien, vous ne ferez pas l'équilibre sur la main, vous pouvez rouler sur une jambe et laisser le deuxième pied rouler à côté, c'est possible. Une fois que vous les maîtriserez, vous pourrez prendre de beaux virages, et dans l'ensemble, vous serez un peu plus mobile que sur un hoverboard. La vitesse maximale est de 12 km/h, lorsque vous l'atteignez, les chaussures vous avertissent par un bip et n'accélèrent plus.

Le sol doit être lisse, sinon tout le plaisir des hovershoes n'y est plus. L'asphalte et le béton sont convenables, de même que les tapis courts. Il est préférable de rouler sur le plancher du gymnase si vous en avez l'occasion. Les carreaux font aussi l'affaire, mais les joints entre eux sont déjà une nuisance. Le pavé n'est pas adapté, non seulement parce qu'il n'offre pas un mouvement fluide, mais aussi parce qu'il devient tout simplement moins sûr.

Les Koowheel Hovershoes sont-ils un vrai moyen de transport ou un simple gadget ? Je dois dire ceci : Alors que les vélos électriques et les scooters électriques sont encore utiles pour se rendre à la station de train ou même au travail, il vaut mieux laisser les chaussures électriques dans l'armoire. Même les hoverboards avec leurs roues de 5-6 pouces roulent mieux. La conduite sera également épuisante à long terme.

Fabrication et performance

Dans le fond, il est juste de dire que les hovershoes sont une sorte de patins à roulettes. Le concept est fondamentalement le même, mais ils en sont juste une interprétation moderne. La surface supérieure est structurée et offre une adhérence relativement bonne. Les deux roues Koowheel sont visuellement identiques et peuvent être utilisées comme gauche ou droite.

surface

Au lieu de patins à roues alignées, on trouve qu'une roue unique sous chaque Koowheel. Mais elles offrent un profil relativement large. De plus, il est à noter que les patins à roulettes électriques ont même des LEDs pour être visibles par d'autres personnes, en particulier lorsque l'éclairage est faible. Cependant, ils n'indiquent pas où se trouvent l'avant et l'arrière, mais s'allument en vert lorsqu'ils sont mis en marche et deviennent blancs dès qu'ils sont en équilibre.

Les chaussures glissantes mesurent 22,5 cm de long et 13,5 cm de large, le diamètre du pneu est de 3,5 pouces. Par chaussure, nous avons un poids de 3,3 kg, ce qui n'est pas vraiment léger. Le poids maximum autorisé du conducteur est de 130 kg. Selon la description, les Hover shoes ont également un indice de protection IP65, ce qui veut dire qu'ils sont protégés contre les projections et les jets d'eau.

roue

Chaque chaussure est équipée d'un moteur de 250 W, qui porte la vitesse maximale des chaussures à 12 km/h. Le moteur est monté sur la chaussure. La pente maximale n'est que de 9°, vous n'escaladerez pas de montagnes avec elle. La capacité de la batterie est de 2000 mAh et peut être rechargée en 2 heures. Bien sûr, les deux chaussures sont chargées séparément, mais avec un chargeur qui a deux prises de charge. Elles font une distance totale de 10 km.

Conclusion 

De nouveaux modes de locomotion ? Toujours avec plaisir ! Le Koowheel pour presque 500€ ? Pas nécessairement. En termes de locomotion, les Hoverhoes sont nettement inférieurs à un Ninebot ES01 ou un M365 de Xiaomi. Mais vous pouvez devenir vraiment créatif et peut-être même y trouver un nouveau passe-temps. Ils conviennent également pour de courtes distances sur la bonne surface.

Elles peuvent être très amusantes. Mais comme remplacement d'une moto ? Je ne le vois pas venir. De plus, il y aura probablement encore quelques changements de prix à faire avant qu'ils ne deviennent intéressants pour un plus grand groupe. 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et n emanquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »