10/08/2018

Non pas que Xiaomi ait déjà sorti quelques smartphones cette année (mots-clés : Xiaomi Mi 8, Xiaomi Mi Mix 2S & Xiaomi Redmi Note 5). Apparamment, il ciblait aussi le marché des smartphones de jeu. En effet, le pionnier Razer, Nubia, Asus et maintenant aussi Xiaomi tentent actuellement de prendre pied dans cette nouvelle catégorie. Le Black Shark peut-il également faire ses preuves en tant que flagship de la marque, ou s'agit-il simplement d'un téléphone de jeu ?

Xiaomi Black Shark

Xiaomi Black Shark Global Version (LTE Band 20)

Disponible chez GearBest

Xiaomi Black Shark China Version

Version de 6/64 Go disponible chez Banggood à 416,31€ | GearBest à 432,50€

Version de 8/128 Go disponible chez GearBest à 519€ | Banggood à 520,39€ (Pré-commande)

Fiche technique 

Écran : 5,99 pouces, format de 18:9, 2160×1080 Full HD+ IPS LCD (403 PPI)

Processeur : Snapdragon 845 Octa Core @ 2,8 GHz & 1,8 GHz

Carte graphique : Adreno 630 @ 710 MHz

RAM : 6 Go / 8 Go LPDDR4X Dual Channel

Mémoire interne : 64 Go / 128 Go / 256 Go

Caméra principale : caméra double de 12 MP et 20 MP avec ouverture de f/1.75 et flash double

Caméra frontale : 20 MP avec ouverture de f/2.2

Batterie : 4.000 mAh avec Qualcomm QuickCharge 3.0

Connectivité : LTE, Bluetooth 5.0, aptX HD, Wlan AC, NFC, GPS/GLONASS, Dual SIM

Caractéristiques : USB type C, prise jack pour écouteurs, refroidissement à eau, lecteur d'empreinte à eau 

Système d'exploitation : Joy UI 1.0 (Android 8.0) avec le patch de sécurité Février 2018

Dimensions / Poids : 161,62 x 75,4 x 9,25 mm / 190 g

Design 

Le premier coup d'œil à l'arrière du Xiaomi Black Shark révèle qu'il s'agit d'un téléphone de jeu. La bande d'accent vert (Razer) et le logo grantissent un manque de discrétion. L'esthétique du game est transportée à l'avant par une fine bande d'un vert métallique et le space slider sur le côté gauche. Avec des bords assez larges en haut et en bas, un lecteur d'empreintes digitales à l'avant et les boutons placés à sa gauche et sa droite, le Black Shark ressemble davantage à un flagship de 2016 vu de face, mais ce "vieux" design a comme justificatif bien pratique que la paume de votre main ne se retrouve pas accidentellement sur l'écran lorsque vous jouez.

logo

La coque a également été conçue avec cette idée de jeu à l'esprit et a un design symétrique correspondant, avec des angles agréablement arrondis, ainsi que des endroits concaves et rebondis. Ils sont en principe un emplacement pratique pour l'index, le majeur ou l'annulaire et fournissant ainsi une prise ferme pendant le jeu. Même le choix des matériaux a été soumis à une réflexion optimale. C'est pourquoi si le cadre est en métal robuste, le milieu de la coque est en plastique recouvert de nombreux petits triangles palpables et offrant ainsi plus d'adhérence.

Desig

En raison des bords relativement grands au-dessus et en dessous de l'écran, le Xiaomi Black Shark possède une taille exceptionnellement longue. Malgré la taille d'écran (5,99 pouces), le Black Shark (161,62 mm) est de 5,5 mm plus long que mon OnePlus 5T. La largeur de 75,4 mm est quant à elle, restée normale et l'épaisseur de 9,25 mm est également acceptable pour une batterie de 4 000 mAh. 

coque

En ce qui concerne la fabrication, on remarque que Xiaomi est resté fidèle à lui. Comme toujours, le travail est sans erreurs. Les boutons, ainsi que le slider et la fente SIM ne vacillent pas. Et le slider a même une texture plus rugueuse pour éviter de glisser lors de l'allumage du "Shark Space". Ainsi, on obtient là un téléphone de jeu bien pensé qui se démarque définitivement de la masse.

Écran

Xiaomi fournit au Black Shark un écran LCD IPS de 5,99 pouces avec un format de 18:9 (2:1). La taille et la résolution FullHD+ de 2160 x 1080 pixels donne une densité de pixels de 403 PPI, qui est désormais standard. Dès le début, vous remarquerez la haute luminosité et la saturation élevée des couleurs pour un écran LCD. Même lors des journées ensoleillés que nous connaissons actuellement, il n'y a aucun problème avec l'écran lors d'une lecture à l'extérieur. Seul le Mi 8 (SE) lui tient encore tête. Un Mi Mix 2S, par exemple, est facilement éclipsé. Le contraste et la stabilité de l'angle de vue sont également convaincants. 

écran

 Même si j'aime les couleurs dans le mode cinéma préréglé, il est possible d'y apporter des modifications si nécessaire. Trois modes différents sont disponibles dans les options : Mode cinéma, mode naturel et mode soin des yeux. Le mode soin des yeux est un mode nuit classique qui est fortement rougeâtre ou jaunâtre pour protéger vos yeux. Un "Super mode cinéma" est également disponible et devrait fournir de meilleures fréquences d'images et ainsi conduire à une meilleure expérience de jeu. Mais je n'ai remarqué aucune différence dans les performances de l'écran pendant les jeux, ou encore lors d'un usage quotidien.

réglages

En parlant de taux de rafraîchissement, j'aimerais aussi mentionner que le Black Shark a un écran normal de 60Hz et pas d'écran 120Hz "super fluide" comme le Razer Phone. Mais cela aurait fait grimper le prix considérablement et n'a de sens que pour quelques jeux mobiles. Cependant, l'utilisation d'un écran AMOLED aurait été judicieuse, car il offre des temps de réponse plus rapides que les écrans LCD IPS. Néanmoins, l'écran réagit immédiatement et assez rapidement à mes entrées, même avec la technologie 60Hz et IPS. Peu de gens remarqueront une vraie différence.

Dans l'ensemble, j'aime bien l'écran avec sa luminosité grandiose. Même les empreintes digitales ressortent moins qu'avec d'autres smartphones. 

Performance 

Il n'y a pas d'excuses pour la performance - un téléphone de jeu doit marquer des points ici. Le Black Shark est livré avec le bon équipement pour cela. Le CPU est, bien sûr, le processeur Snapdragon 845 Octa Core. Il fonctionne avec quatre noyaux Kyro 385 Gold à 2,8 GHz et quatre noyaux Kyro 385 Silver à 1,7 GHz. Le GPU Adreno 630 à 710 MHz fournit la puissance graphique correspondante. Ceux qui s'attendaient à une cadence d'horloge plus rapide de la SD845, comme avec le téléphone Asus ROG, seront malheureusement déçus. Néanmoins, le Black Shark livre et établit le précédent record AnTuTuTu du OnePlus 6 avec un impressionnant 290 439 points ! 

Les résultats des autres benchmarks montrent également que le Black Shark est un véritable flagship. La mémoire LPDDR4X de 6 ou 8 Go en option est très rapide avec environ 13 Go/s et la mémoire de masse assure un fonctionnement sans problème grâce à sa vitesse de lecture de 600 Mo/s. De cette mémoire rapide UFS 2.1 standard, vous disposez  soit 64 Go ou 128 Go, qui ne sont malheureusement pas extensibles. Surtout avec un smartphone de jeu, l'expansion de la mémoire est un must à mon avis. Après tout, les jeux modernes exigent avoir une taille d'environ 2 Go.

jeux

Le "refroidissement à l'eau" tant annoncé n'est qu'un caloduc normal, un caloduc comme vous le connaissez de nombreux ordinateurs portables et d'autres grands smartphones. Ce tube de cuivre contient un liquide destiné à dissiper la chaleur et donc à mieux refroidir le processeur. Bien sûr, cela n'a rien à voir avec le refroidissement à l'eau, comme vous le savez depuis les tours de PC. Mais même le caloduc n'a pas pu empêcher l'étranglement thermique. Cependant, je dois dire à la défense de Xiaomi qu'il fait actuellement entre 32 et 35 degrés dans le bureau. Dans des conditions plus normales, la performance est sans aucun doute meilleure que celle-ci. Cela s'est traduit par une perte de puissance d'environ 30% lors d'un test continu sur 15 minutes.

Néanmoins, on remarque au quotidien que : Le Black Shark est l'un des smartphones les plus puissants que nous ayons testés jusqu'à présent. Des jeux comme Asphalt 8, NFS et PUBG Mobile fonctionnent parfaitement bien, même avec les réglages les plus élevés. Et lorsqu'il fait un peu plus froid, le "refroidissement à l'eau" pourra également. 

Système d'exploitation 

JoyUI 1.0 est le système d'exploitation utilisé ici et est basé sur Android 8.0. J'aurais souhaité Android 8.1 pour un flagship en 2018 et un patch de sécurité plus récent que février 2018. Cependant, Xiaomi a toujours été et est très fiable avec son système d'exploitation MIUI quand il s'agit d'un bon support de mise à jour, c'est pourquoi j'ai encore de l'espoir ici. MIUI est déjà le mot-clé : pour ceux qui ont déjà eu un Xiaomi-Smartphone avec MIUI entre les mains, ils trouveront rapidement leur chemin avec le Black Shark. Fondamentalement JoyUI est "juste" MIUI avec quelques ajustements de conception et des fonctionnalités de jeu supplémentaires.

OS

Nous recevons toujours la version chinoise pour les tests, mais la version globale, que je vous recommande vivement, car Play Store etc. y est directement disponible et l'ensemble du logiciel peut également être réglé en francais, est désormais disponible. Mais le Black Shark est facile à utiliser avec une connaissance basique de l'anglais. Vous pouvez ainsi régler un Smart Dock pour qu'il s'ouvre par un simple toucher du lecteur d'empreintes digitales de droite à gauche (ou vice versa). Là, la musique en cours de lecture s'affiche et vous pouvez y stocker vos applications les plus utilisées.

Le même mouvement permet l'ouverture d'un petit menu dans un jeu avec Shark Space activé. Vous pouvez bloquer les touches tactiles, activer le mode nuit et nettoyer la mémoire. Shark Space est un mode de jeu spécial qui a même son propre slider. Dans ce mode, les notifications et les appels sont bloqués et le smartphone fonctionne à pleine puissance, et n'est disponible que pour les jeux. 

Quiconque a déjà utilisé une version chinoise d'un smartphone Xiaomi connaît le processus. Il suffit d'aller dans l'App Store (icône verte) et de chercher "Google". Allez ensuite à la page de résultats et cliquez sur le symbole Baidu bleu. Vous y trouverez le Play Services Installer et l'installer. Il suffit ensuite de l'ouvrir et d'aller sur le gros bouton ci-dessous. Après quelques secondes, vous aurez tous les services Google Play Services et bien sûr le Play Store.

 

Playstore

Caméra 

Bien que Xiaomi s'adresse d'abord aux joueurs, les caméras sont également convaincantes. Il s'agit d'une caméra principale avec 12 MP, une grande ouverture f/1,75 et 1,25μm de grands pixels. La caméra secondaire est utilisée uniquement pour le flou de profondeur en mode portrait et offre 20 MP pour une ouverture f/1,75 et 1,0μm pixels. Les caméras sont supportés par un flash double ton et une stabilisation électronique de l'image. Les capteurs exacts ne sont malheureusement pas connus.

caméra principale

Les résultats de la caméra 12 MP sont vraiment impressionnants. La bonne fidélité des couleurs m'a surtout surpris pour un smartphone de jeu, parce que je m'attendais à des couleurs sursaturées et un contraste exagéré. Certes, c'est aussi le cas avec certains enregistrements HDR (automatiques) (2ème image), mais généralement les couleurs, le contraste et la netteté des détails peuvent au moins suivre mon OnePlus 5T. Les images à faible luminosité ne sont pas la force du requin noir, mais elles sont bien éclairées et la netteté et les détails sont toujours en ordre.

terrasse
HDR
portraits

Puis une petite déception un peu plus devant, après la bonne caméra principale. Mais d'abord au matériel : un capteur de 20 mégapixels avec une petite ouverture f/2,2 et 1,0μm gros pixels devrait normalement assurer de bonnes photos. Malheureusement les selfies, que ce soit avec HDR (à gauche) ou sans HDR (au milieu), manquent de netteté et de détails. Les surfaces particulièrement brillantes comme un ciel ensoleillé semblent causer des problèmes pour l'appareil photo. Si vous êtes un peu plus à l'ombre (à droite), les photos seront meilleures, mais pas encore nettes. Malgré le capteur de 20 MP, vous n'obtenez que 5 MP d'images, car le logiciel combine apparemment 4 images en une seule. 

Selfies

Batterie

Grâce à la combinaison d'une bonne optimisation logicielle évidente et d'une batterie de 4 000 mAh, le Black Shark obtient un bon 11 heures lors du  PCMark Work 2.0 Battery Life Test. Bien sûr, un Redmi Note 5 dure 1 heure et 45 minutes de plus avec la même batterie, mais aussi avec un processeur plus économe en énergie. Donc, si vous ne faites pas seulement que jouer, vous pouvez utiliser le Black Shark pendant deux jours sans recharger.

batterie

Heureusement, la charge de la batterie est alors très rapide. En seulement 30 minutes vous atteignez 48% et après 60 minutes 88%. Une charge complète à 100% ne prend que 90 minutes. La recharge m'a fortement rappelé celle u OnePlus Dash Charge. Cependant, le Quick Charge 3.0 de Qualcomm est  encore utilisé (le Quick Charge Guide). Bien sûr, l'adaptateur est inclus.

Connectivité

Nous savons maintenant qu'il existe une version globale avec support LTE 20 (pour le guide LTE Volume 20), mais nous avons quand même testé la version chinoise sans. Xiaomi offre des antennes en forme de X, qui devraient garantir une bonne réception, quelle que soit la façon dont vous tenez votre smartphone. Je ne sais pas si c'est dû à un arrangement spécial, mais la réception a toujours été excellente. Dans les zones plus rurales, vous devrez peut-être vous passer de la LTE avec la version chinoise. Les appels téléphoniques étaient clairs des deux côtés et le mode haut-parleur peut être utilisé pour les conférences. Malheureusement, ni les appels VoLTE ni les appels WiFi ne sont pris en charge. 

Port USB-C

Le haut-parleur intégré utilise également l'oreillette comme deuxième canal pour le son stéréo. Ainsi, même si le haut-parleur inférieur est bloqué par la main, vous avez toujours du son. À côté du haut-parleur principal se trouve le port USB-C vert, mais malheureusement pas de prise jack. Comme pour l'extension de mémoire, j'aurais aimé une sortie jack pour un smartphone de jeu. Bien sûr, un adaptateur est inclus.

Slot SIM

Le WLAN est très rapide grâce à la technologie 2×2 MIMO (utilisation simultanée de deux antennes), à condition que le routeur supporte déjà la technologie. Le WLAN 802.11 ac est bien sûr aussi à bord. De plus, Bluetooth 5.0 avec support aptxHD et bon support GPS/GLONASS/Beidu sont également disponibles. L'emplacement SIM peut contenir deux cartes Nano simultanément.

Accessoires

Les accessoires que le Black Shark apporte s'avèrent bien utiles. Il y a un lecteur d'empreintes digitales, un déverrouillage du visage et une LED de notification. Le lecteur d'empreintes digitales est situé sur la face avant, sous l'écran, ce qui sera une rareté en 2018. Il fonctionne avec fiabilité et rapidité comme on en a l'habitude avec les téléphones de Xiaomi. Deux touches tactiles sont cachées à gauche et à droite du capteur, qui ne s'allument même pas lorsque vous les touchez. Mais vous avez rapidement le sentiment de savoir où se trouve le bon "point de rencontre". Mais on retrouve assez vite le point sensible après une courte période de familiarisation. Si bien qu'il est difficile pour moi de revenir à mon OnePlus 5T avec son lecteur d'empreintes digitales au dos et ses boutons à l'écran, mais c'est une question de goût. 

Lecteur d'empreinte
Le lecteur d'empreinte

La vitesse du Face Unlock peut être comparée à un Mi 8 (très rapide), même si le système est plus sûr et plus compliqué. Le Black Shark fonctionne simplement avec la caméra avant et ne peut donc pas voir votre visage dans l'obscurité. Au fait, on ne peut pas le tromper avec une photo, on l'a testé.

game pad

Les accessoires sont inclus, mais vous devez commander le détail le plus important séparément. La manette de jeu se connecte à votre téléphone via Bluetooth et vous offre un joystick et deux boutons de tranches. Il suffit d'attacher l'étui fourni au Black Shark et de pousser le pad "vers le haut" sur votre téléphone portable. Il s'ensuit alors un "clic" garantissant clairement la sécurité et on n'a donc aucun risque de le voir se détacher en pleine bataille en ligne. La batterie de 340mAh intégrée est également chargée via USB-C et devrait durer 30 heures. 

Vous pouvez déplacer les boutons de tranche et le joystick via le logiciel et les assigner comme vous le souhaitez. Dans PUBG vous avez un avantage clair (injuste ?) et la sensation de jeu est nettement meilleure à mes yeux (ce qu'un joystick peut faire ! ). En plus de l'étui en plastique mentionné ci-dessus, un protecteur d'écran, un adaptateur USB C à jack, une aiguille SIM et bien sûr un chargeur avec le câble USB C sont également inclus. 

Conclusion 

Si la version globale ne venait pas de sortir, je ne recommanderais probablement le Black Shark qu'aux joueurs hardcore absolus sur mobile (l'êtes-vous ?). Bien sûr, les logiciels anglais et l'abandon de la LTE Band 20 ne sont pas des must absolus pour beaucoup de gens, mais d'autres flagship (également de Xiaomi) l'offrent et sont au moins d'aussi bons smartphones. Grâce à la version Global, ces critiques sont éliminées et les performances absolues, le bon écran, la longue durée de vie de la batterie et la bonne caméra principale sont à nouveau plus des aspects marquants. L'emplacement microSD manquant et la prise jack restent les points négatifs.

gaming

En fin de compte, seuls ceux qui apprécient vraiment le design spécial et/ou qui veulent utiliser les fonctions de jeu (gamepad + logiciel) saisir l'occasion. Si ces arguments sont ignorés, les Mi 8, Mix 2S ou OnePlus 6 sont recommandés. Ils sont à nouveau moins chers d'À peu près 20€ et offrent un rapport qualité-prix équivalent ou (partiellement) meilleur rapport qualité-prix.

Cet article vous a plus ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent