Notice! Do you want to check out our English website?
08/02/2019

Xiaomi a commencé l'année 2019 avec une nouvelle surprenante : Redmi devient une propre marque indépendante. Le premier smartphone de la "nouvelle" société est le Redmi Note 7, qui a fait sensation en Chine grâce à son appareil photo de 48 mégapixels et sa grande batterie, vendu au prix de 150€ à sa sortie, et dont le stock a été complètement épuisé en 8 minutes. A juste titre ? Ou le saut est-il aussi petit entre lui et le modèle précédent ?

Redmi Note 7

Redmi Note 7 (3/32 GB)

Disponible chez GearBest à 230,10€

Redmi Note 7 (4/64 GB) 

Disponible chez GearBest à 265,50€

Fiche technique 

Écran : LC de 6,3 pouces avec format 19,5:9 et Full-HD+ (2340 x 1080 Pixels et 409 PPI)

Processeur : Snapdragon 660 @ 2,2 GHz & 1,84 GHz

Carte graphique : Qualcomm Adreno 512 @ 650 MHz

RAM : 3 / 4 / 6 Go LPDDR4

Mémoire interne : 32 / 64 Go (extensible jusqu'à 256 Go)

Caméra principale : capteur Samsung ISOCELL GM1 de 48 Mégapixels avec ouverture de ƒ/1.8 + 5 Megapi ƒ/2.4

Caméra frontale : 13 Mégapixels avec ouverture f/2.0 Blende

Batterie : 4.000 mAh avec Quick Charge 4

Connectivité : AC WLAN, Bluetooth 5.0, USB type-C, GPS/GLONASS/BDS, SIM hybride

Caractéristiques : capteur d'empreintes digitales, Face Unlock, prise jack 3,5 mm, infra-rouge, Gorilla Glass 5

Système d'exploitation : Surface MIUI 10 basée sur Android 9

Dimensions / Poids : 159,21 x 75,21 x 8,1mm / 186g

Redmi Note 7

Le smartphone Android est le premier appareil de la sous-marque Redmi, qui a officiellement coupé son cordon de Xiaomi début 2019. Mais cela reste plus un coup marketing qu'une véritable séparation.

Néanmoins, vous pouvez trouver l'inscription "Redmi by Xiaomi" à l'arrière de l'appareil. Sur l'emballage se trouve également un Mi-Sticker collé sur l'emballage et la référence au site www.mi.com est également disponible. Ceci confirme notre hypothèse que Redmi et Xiaomi sont une "séparation" similaire à Honor et Huawei.

Design et fabrication 

Contrairement à son prédécesseur, le Redmi Note 6Pro, le front ne change pas grand-chose. Avec un écran de 6,3 pouces, la diagonale est à peine plus grande que sur le modèle précédent. Redmi réduit considérablement l'encoche et s'appuie maintenant sur une encoche en forme de goutte d'eau qui s'adapte à la caméra avant. C'est beaucoup plus rond que celle du OnePlus 6T, par exemple. Aujourd'hui, le Notch est en fait beaucoup plus petit que celui qu'on retrouve sur les appareils de 2018, que vous préfériez cette forme ou une encoche plus recourbée comme la 6T reste après tout une question de goût.

encoche

Redmi n'envisage pas de produire ici un smartphone avec écran "sans bords", ce qu'il réserve pour ses smartphones flaghships. On a donc assez d'espace pour l'écouteur sur la face supérieure. Il y a aussi un bord clairement visible qui entoure le panneau d'affichage. Cependant, il paraît agréablement petit sur les côtés gauche et droit et la partie inférieure du smartphone.

touches

Cependant, on ne reconnaît aucun progrés significatifs depuis la sixième génération . Avec des dimensions de 159,21 x 75,21 x 8,1 mm, il est légèrement plus long, mais aussi plus fin et plus mince que son prédécesseur. C'est pourquoi, à première vue, on ne note vraiment pas de différence entre les deux générations.

coque

Le dos est assez typique pour Xiaomi et Redmi. La double caméra se trouve dans le coin supérieur gauche et est disposée verticalement. Le capteur d'empreintes digitales est situé au centre dans le tiers supérieur. Mais le design du dos est atypique pour la série Xiaomi Redmi Note. Il existe aussi une version noire, mais la version bleue et magenta nous rappelle très fortement l'Honor 10, le Xiaomi Play ou le Mi 8 Lite.

La similitude avec le Mi 8 Lite est étonnante malgré la disposition différente des caméras. Les deux ont un dos plutôt "plat". La transition entre le cadre métallique de la coque n'est pas aussi lisse que sur un Xiaomi Mi 8 par exemple. C'est vrai qu'il est plié vers l'extérieur, ce qui lui donne une tenue agréable dans la main. Mais le dos est complètement plat.

coque bleue

Une autre différence avec le Mi 8 Lite ou le Xiaomi Play est que la couleur du fond du verre a un grain très fin. L'effet ne peut être observé qu'en y regardant de plus près et ne présente aucun avantage ou inconvénient dans la vie quotidienne.

Xiaomi a compris depuis longtemps qu'un bon smartphone dépend aussi du travail de précision. Même avec un smartphone de milieu de gamme, on ne trouve aucun défaut de fabrication dans le matériel. Même le métal autour du port USB-C est si bien fraisé et rectifié qu'il ne reste plus d'arêtes vives.

La seule chose vraiment négative qu'on pourrait évoquer ici c'est le capteur de la caméra qui ressort légèrement de la coque arrière. Mais on ne dervait pas trop se plaindre puisqu'on obtient là un appareil photo de 48 mégapixels. Néanmoins : cela peut s'avérer désagréable à la longue surtout qu'il est possible qu'il se brise à ce niveau en cas de chute.

Avec 186,7 g, il est aussi un peu plus léger que son prédécesseur, mais maintenant il est même fait de verre au lieu de plastique ! En fait, l'avant et l'arrière sont tous deux équipés de Gorilla Glass 5 - très joli !

Écran 

Bien sûr, Redmi utilise une résolution FullHD+ de 2340 x 1080p en format 19,5:9 pour un écran de 6,3 pouces. Il en résulte une densité de pixels de 409 ppi, qui est actuellement une valeur standard absolue, même pour les flagships. A première vue, le panneau du Redmi Note 7 ne diffère pas vraiment des autres panneaux IPS des téléphones mobiles Xiaomi de cette classe de prix. La devise typique de Xiaomi s'applique également ici : Ce n'est pas le meilleur des meilleurs, mais certainement bon, surtout pour ce prix.

écran
allure

La réactivité est également bonne, bien sûr, le panneau supporte aussi le multitouch avec jusqu'à dix doigts. La stabilité de l'angle de vue vers les côtés est un peu plus faible, mais tout à fait acceptable. Dans l'ensemble, nous avons affaire à un très bon affichage qui n'a besoin que d'environ 20% de la luminosité maximale même à l'extérieur pour être bien lu.

Caméra 

Contrairement à l'habituel double appareil photo de 12 MP, Redmi utilise maintenant le Samsung ISOCELL GM1 comme capteur principal avec 48 mégapixels et une ouverture ƒ/1.8. Ceci est supporté par un capteur secondaire de 5 mégapixels, qui de facto ne contribue pas pour autant au résultat final des photos. L'application caméra sous MIUI offre plusieurs modes, dont les modes Portrait, Pro et Nuit. En mode photo tout à fait "normal", vous ne prenez "que" des photos de 12 mégapixels.

caméra principale

Si l'on veut utiliser les 48 mégapixels promis du capteur Samsung, il faut passer en mode Pro dans lequel on peut sélectionner les 48 mégapixels. Pour une photo de 48 mégapixels, quatre photos de 12 mégapixels sont combinées en une seule afin d'obtenir les 48 mégapixels. Il ne s'agit donc pas d'une résolution native de 48 mégapixels, comme c'est le cas, par exemple, pour le Honor View 20 avec le capteur Sony IMX586 de 48 mégapixels. Enfin, le Snapdragon 660 intégré ne supporte qu'une résolution maximale de 25 mégapixels.

image
plante

On est un peu tendu quant à la performance du Redmi Note 7 même avec  un mauvais éclairage. À l'intérieur, la balance des blancs ne s'ens sort pas vraiment bien avec la lumière artificielle, et le résultat final ressort fortement jauni. Malgré cela, on note d'autres points positifs tels que la précision. 

Tim
Une image très belle... Si elle n'était pas sortie aussi jaune.

Les prises nocturnes avec des éclairages vraiment médiocres peuvent être améliorées à l'aide du mode nuit du MI Mix 3. Mais on ne vous promet pas que cela marchera à tous les coups. En ce qui me concerne, je trouve que cela dépend fortement des circonstances.

Mode nuit
Mode nuit
Différents modes
De gauche à droite : mode photo, mode portrait et prise en 48 MP.

Il est intéressant de noter que Redmi annonce avec vigueur ses 48 mégapixels, mais ne donne pas vraiment d'importance au mode vidéo une résolution 4K. Même si techniquement cela ne devrait pas être un problème. Ici, il faut se contenter de 60 images par seconde à 1080p, mais pour être honnête, c'est plus que suffisant pour un usage domestique ! Je ne vois aucun progrès réel dans la qualité vidéo par rapport aux autres générations, donc la qualité vidéo globale est bonne. Il existe également un mode ralenti avec 120 ips, c'est-à-dire une décélération quadruple et un mode accéléré.

Sur le devant, il y a bien sûr une caméra frontale. La caméra selfie de 13 mégapixels se trouve dans l'encoche et est équipée d'une ouverture ƒ/2.0. Et pour faire court : on a affaire à une très bonne. J'apprécie les autoportraits, d'autant plus que la résolution et la netteté sont dans une bonne gamme. Le profil de couleur est un peu plus plat qu'avec la caméra principale, mais c'est tout de même acceptable.

Le mode selfie n'est non plus à la traîne, même si la détection des contours n'est pas trop performante. Le Xiaomi Mi 8 garde nettement l'avance !

Selfie

En selfie mode. 

Performance

Le Redmi Note 7 est équipé du processeur Snapdragon 660, un processeur huit cœurs qui peut cadencer à une fréquence maximale de 2,2 GHz. Nous connaissons déjà ce SoC des Xiaomi Mi 8 Lite, Xiaomi Mi A2 et Mi Pad 4 et il fait un très bon travail, même si le CPU Snapdragon n'est plus complètement nouveau. En tant que processeur haut de gamme, vous obtenez vraiment une très bonne performance, ce qui est plus que suffisant dans le quotidien lors de l'usage des médias sociaux, les applications de chat ou autres petits jeux.

Mais aussi pour les jeux plus exigeants comme PUBG le processeur Snapdragon est suffisant. A mon avis, Redmi a fait un très bon choix ici, car le CPU est encore à jour, du moins jusqu'à deux ans. Ici, le SoC bénéficie simplement des noyaux Kryo 260 intégrés, dont la moitié n'horloge qu'à 1,8 GHz lorsqu'il n'y a plus besoin de puissance.

jeu

De plus, vous avez le choix entre 3 Go de RAM et 32 Go de mémoire ou 4/6 Go de RAM et 64 Go de mémoire. Puisque notre dispositif de test est la version 6 Go de RAM, nous sommes un peu gâtés quand il s'agit de multitâches. Même avec plus de 20 tâches ouvertes, vous pouvez toujours changer rapidement, selon l'application. Seulement pour les grands jeux comme PUBG le smartphone a besoin de quelques secondes pour s'ouvrir. Personnellement, nous choisirions au moins la version de 4 Go, surtout pour l'avenir. La vitesse de lecture et d'écriture de la mémoire interne est très rapide avec respectivement 290 et 185 Mo/s.

Batterie

Il est également agréable de voir que Redmi se concentre sur les points forts de la série Note. Enfin, une batterie rechargeable de 4 000 mAh est installée, ce qui devrait assurer une très bonne autonomie. Après tout, le CPU intégré est très économe en énergie. Notre hypothèse a été également confirmée dans le test. L'indice de référence est encore une fois extrêmement solide avec plus de 12 heures. Nous ne connaissons dans cette classe de performance que cela du Pocophone . Batterie

 

La batterie prend en charge même la charge rapide 4 ! Toutefois, Xiaomi n'inclut pas de chargeur approprié dans la livraison. Celle-ci n'a qu'une puissance de sortie maximale de 5V2A, soit 10W, avec laquelle une charge complète prend environ 2 heures. Puisque la norme QC 4 ne s'est pas encore établie, l'achat d'un chargeur Quick Charge 3.0 avec 18W est encore évidente. Bien sûr, il n'y a pas de recharge sans fil.

Connectivité

Il y a également une mise à jour pour les options de connexion. Le Redmi Note 7 est équipé d'un port USB de type C. Enfin Micro-USB a été dépassé ! De plus, Redmi reste fidèle au port casque, qui se trouve sur le côté supérieur. Xiaomi et Redmi s'accrochent aussi au blaster IR. Il y a également un emplacement SIM hybride sur le côté gauche, qui peut accueillir soit deux cartes Nano-SIM, soit une carte Nano-SIM plus une carte microSD (jusqu'à 256 Go).

écouteurs

Au niveau sans fil, nous avons Bluetooth 5.0, Dual Band 802.11 a/b/g/g/n/ac WiFi, GPS, A-GPS, GLONASS et les deux. Le NFC pour le paiement mobile n'est malheureusement pas disponible. Ce dont nous devons encore nous passer dans la version chinoise, c'est de la bande LTE 20, la bande de fréquences si importante pour l'Allemagne pour la réception LTE dans les zones rurales n'existe que dans la version Global. Comme pour presque tous les smartphones sans bande 20, nous n'avons trouvé aucune perte de vitesse LTE dans notre bureau. Bien sûr, cela n'est valable que pour nous et nous ne voulons pas et ne pouvons pas parler pour tout le monde !

Puce SIM

Accessoires 

Le capteur d'empreintes digitales est situé à l'arrière, comme c'est toujours le cas avec les smartphones Xiaomi. Il fonctionne également de manière très fiable, mais pas aussi rapide que celui d'un flagship. Mais le résultat  est net et très rapide. Bien qu'un délai minimal puisse être observé, cela n'a vraiment pas d'importance au quotidien.

Vous pouvez également utiliser Face Unlock. En raison de l'absence de capteurs infrarouges, vous ne pouvez compter que sur la caméra avant. De plus, l'aspect sécurité est certainement à critiquer ici ; la reconnaissance faciale est tout simplement moins sûre qu'un capteur d'empreintes digitales.

port USB -C

Notre très chère LED de notification est également à bord. Il ne brille qu'en blanc ou en blanc pulsant près du port USB-C. Une fois lors de la charge, ou alors lors de la réception d'une notification.

Le haut-parleur sur la face inférieure est un haut-parleur mono. Il remplit sa fonction et est relativement accentué dans les graves pour un smartphone chinois. En conséquence, les aigus sont un peu moins lourds et sonnent légèrement " petits ", mais pas désagréables non plus. Certainement pas le meilleur haut-parleur de téléphone portable, mais pour les vidéos YouTube c'est plus que suffisant. Si vous voulez écouter de la musique à long terme, vous devriez utiliser un haut-parleur Bluetooth, mais vous pouvez aussi écouter des chansons en toute confiance via Redmi Note 7. Comme avec tous les smartphones Xiaomi, vous ne pouvez pas diffuser Netflix en streaming en résolution HD avec le Redmi Note 7 !

Système d'exploitation

Bien que Xiaomi et Redmi ne travaillent plus ensemble en théorie, le Redmi Note 7 fonctionne également avec le système d'exploitation MIUI. En fait, MIUI 10 est installé sur le téléphone départ usine, et après une mise à jour nous sommes actuellement sur MIUI 10.2 avec un patch de sécurité datant du début janvier.

MIUI est le propre système d'exploitation de Xiaomi, qui dans ce cas est basé sur Android 9. Les différences avec Stock Android vont bien au-delà des particularités optiques et s'étendent au plus profond du système. Par exemple, Xiaomi s'appuie sur une gestion agressive de l'énergie, ce qui se traduit par la durée de vie souvent très bonne des batteries des modèles Xiaomi. Même si vous ne connaissez pas la surface, vous devriez vous retrouver relativement rapidement en tant qu'utilisateur Android et iOS.

OS

Malheureusement, il y a aussi quelques Bloatware pré-installés sur cette version chinoise, qui peuvent heureusement être supprimés pour la plupart. Il est logique de pré-installer les propres applications de Xiaomi comme le Mi Cloud. Des applications comme WPS Office, Alipay, Taobao et autres sont généralement inutiles en Europe. Ici, vous devriez simplement prendre quelques minutes pour nettoyer le système d'exploitation Android.

Une version globale de Redmi Note 7 n'est pas encore disponible (janvier 2019). Toutefois, cela devrait changer rapidement. En règle générale, Xiaomi ou Redmi sort la version globale d'un appareil environ 6 semaines après la sortie de la version chinoise. Nous supposons donc que la version globale sera disponible à l'importation dans les magasins chinois à partir de fin février. Dès que ce sera le cas, nous mettrons les meilleurs prix dans notre comparaison de prix ici !

Conclusion 

Comme on pouvait s'y attendre, le Redmi Note 7 est actuellement le meilleur choix dans la classe moyenne ! Qu'y a-t-il de bien à critiquer ? Le CPU est génial, l'écran ne fait pas grand-chose à part la petite encoche, la batterie est grosse comme d'habitude et vous accompagene pendant deux jours. Et maintenant, il est enfin équipé d'un port USB-C, sans avoir à se passer d'une connexion AUX. Il n'y a pas vraiment de grande surprise, si ce n'est que la qualité de la caméra a augmenté d'un bon niveau.

Ce que nous devons cependant critiquer dans tous les cas, c'est l'appareil photo de 48 mégapixels annoncé. Ici, Redmi ne tient pas sa promesse, car il ne s'agit pas d'un appareil photo natif de 48 mégapixels. Mais bien sûr, vous pouvez attirer l'attention avec une résolution aussi élevée. Le NFC manquant pourrait également être un critère pour certains, mais il n'est pas à prévoir dans cette classe de prix.

Présentation

Si vous pouvez ignorer le mensonge marketing de Redmi, le Redmi Note 7 est actuellement le meilleur smartphone sur le marché avec moins de 200€. Il n'y a aucun doute là-dessus, surtout parce que vous n'avez tout simplement pas à faire de compromis, sauf pour le NFC manquant. Lorsque la version globale est disponible pour environ 200€, vous ne ferez pas de mal en vous offrant le Redmi Note 7 de Xiaomi. Il peut donc être aussi facile de faire un bon smartphone Android. Même si cela rend le Mi 8 Lite obsolète.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »