Notice! Do you want to check out our English website?
02/05/2019

Les smartphones UMIDIGI ont souvent beaucoup de potentiel, mais ils sont rarement parvenus à nous convaincre une fois pour toutes. L'UMIDIGI Z2 Pro en est un bon exemple, car il n'était tout simplement mature avec des bogues vraiment inutiles. Récemment, le fabricant nous a proposé deux nouveaux smartphones de milieu de gamme : l'UMIDIGI F1 et UMIDIGI F1 Play. Nous avons maintenant testé l'UMIDIGI F1 et une chose est sûre : c'est le meilleur smartphone UMIDIGI à ce jour !

UMIDIGI F1

UMIDIGI F1 (4/128 Go)

Disponible chez GearBest à 163,80€ | AliExpress à 176,85€ 

UMIDIGI F1 Play (6/64 Go)

Disponible chez AliExpress à 208,65€ | GearBest à 218,76€

Fiche technique 

Modèle : UMIDIGI F1

Écran : 6,3 pouces | format 19,5:9 | Full-HD+ (2340 x 1080 Pixel) | LC-Display (409 PPI)

Processeur : MediaTek Helio P60 @2 GHz

Carte graphique : ARM Mali G72 ARM Mali G72

RAM : 4 Go

Mémoire interne : 128 Go

Caméra principale : 16 Mégapixels avec ouverture de ƒ/1.7 + 8 Mégapixels

Caméra frontale :16 Mégapixels avec ouverture de ƒ/2.0

Batterie : 5.150 mAh avec Quick Charge 3

Connectabilité : WLAN AC, Bluetooth, USB-C, GPS, NFC, prise jack 3,5 mm , LTE Bande 20

Caractéristiques : capteur d'empreinte digitale 

Système d'exploitation : Android 9

Dimensions | Poids : 156,9 x 74,3 x 8,8 mm | 186 g

Livraison et contenu de l'emballage 

L'UMIDIGI F1 est vendu daans un boîte typique du fabricant, avec une inscription dessus. Il est fourni avec un étui en carton noir un peu inutile. Contrairement à l'UMIDIGI S2 Pro de l'époque, il s'agit d'un emballage très simple, sur lequel on retrouve la fiche technique complète au dos. A l'intérieur se trouvent l'UMIDIG F1, un chargeur USB noir de 18W, un câble USB rouge de type C, l'aiguille SIM, une film de protection (très cool !), un étui en silicone et un manuel en francais.

accessoires

Nous avons apprécié ! L'étui en silicone avec son design cuir (qui n'est en fait qu'une imitation), fait toute la différence et affine une fois de plus l'appareil. L'emballage et l'appareil portent le marquage CE.

Design et fabrication 

A première vue, le F1 pourrait presque être confondu avec les appareils super hype de OnePlus ou de Huawei. La raison : l'encoche en forme de goutte d'eau en haut de l'écran, qui attire d'abord l'attention. Ceci laisse considérablement de l'espace pour l'affichage de l'écran de 6,3 pouces, comme on le connaît des encoches de la dernière génération. Le design incurvé est très similaire à celui du Xiaomi Mi 9.

encoche

Sinon, les bords noirs à gauche et à droite entre l'écran et le cadre de la coque sont agréablement fins avec 3 mm. Le bord inférieur de l'écran est le plus large, mais reste agréablement fin.

La face dorsale par contre, n'est pas aussi chamante. Nous obtenons ici un design typique de la génération actuelle. Le double appareil photo est disposé verticalement, le flash est situé entre les deux appareils photo. Le capteur d'empreintes digitales est situé au centre du tiers supérieur et est légèrement ovale. Avec une épaisseur de 8,8 mm, le smartphone est encore un peu plus épais qu'un Xiaomi Mi Mix 3, le fabricant utilise trois variantes de couleurs différentes. L'UMIDIGI F1 est disponible en noir et or classique. Ceux qui l'aiment plus extravagant peuvent aussi se rabattre surle modèle en rouge.

coque

En bas, on trouve un port USB de type C ainsi qu'une prise jack 3,5 mm, à gauche la fente SIM hybride et à droite la bascule de volume avec la touche de démarrage. Les problèmes avec les smartphones UMIDIGI antérieurs ont été immédiatement apparents sur le téléphone mobile. Les erreurs de traitement étaient à l'ordre du jour, mais avec le F1, les choses semblent différentes. Le fabricant s'appuie sur une sorte de plastique "caoutchouté" comme matériau choisi, ce que je n'ai jamais vu auparavant, mais le téléphone gagen en avantage. Ceci vous donne certainement une meilleure prise en main, même si vous n'utilisez pas l'étui en silicone fourni.

allure

Les rebords des ports et les haut-parleurs sont suffisamment fraisés si bien qu'on ne trouve aucune arêtes vives. Les dimensions de l'espace sont réduites et l'écran est bien encastré dans son cadre. La seule critique que j'aurais à formuler, c'est que la bascule de volume était légèrement décalée, mais ce n'est pas vraiment visible. Je donnerais donc au traitement de l'UMIDIGI F1 un total de 9,5/10 points - un travail de première classe, UMIDIGI !

Écran 

L'écran est un écran LCD LTPS avec une résolution FHD+ de 2340 x 1080 pixels. Nous n'avons pas d'écran AMOLED dans la gamme de prix, mais ce n'est pas un problème. J'ai beaucoup apprécié l'écran de l'UMIDIGI F1, mais seulement à pleine luminosité. Si vous réduisez la luminosité de moitié, vous n'aurez plus cette impression. Enfin, l'écran devient si sombre qu'il réfléchit assez fortement. Un minimum de 75% de la luminosité maximale est nécessaire ici.

écran

Le système d'exploitation Android ne laisse pas autant de possibilités de personnalisation de l'affichage. Les couleurs et le contraste ne peuvent malheureusement pas être ajustés. Seule la fonction "Lift to Activate" est cool, sinon il ne reste que les réglages par défaut. Mais l'écran supporte le Multi-Touch avec jusqu'à dix doigts, ce qui, à mon avis, devrait être la norme. Je n'ai pas non plus remarqué de retards ou d'autres dysfonctionnements de l'affichage pendant la période de test.

Performance

UMIDIGI s'appuie sur le processeur Helio P60 de MediaTek. Pour l'instant, l'Octa-Core est probablement le meilleur choix pour les processeurs MediaTek de la classe moyenne et techniquement à niveau avec le processeur Snapdragon 660 du Mi 8 Lite by Xiaomi. De plus, il y a 4 Go de RAM LPDDR4X et 128 Go de mémoire interne. La mémoire est même extensible. Ceci place l'UMIDIGI F1 dans la classe moyenne supérieure.

UMIDIGI F1 Play obtient une configuration mémoire différente. Le smartphone un peu plus puissant dispose également de 6 Go de RAM, mais seulement 64 Go de mémoire de masse, qui peut également être étendue.

jeu

Les performances de l'UMIDIGI F1 sont étonnamment bonnes. Même la navigation dans le système d'exploitation est très fluide et rapide, les applications s'ouvrent rapidement et en multitâche, les 4 Go sont généralement suffisants. Mais ici, ça ne fait pas de mal de vider le cache de temps en temps. Vous pouvez même jouer avec l'UMIDIG F1 et même avec une performance fluide. PUBG fonctionne sans problème, même si ce n'est qu'avec des réglages graphiques moyens. Pour une expérience de jeu ultime, le GPU ARM Mali-G72 offre trop peu de puissance.

Les résultats du benchmark sont également très bons dans l'ensemble. Ils confirment notre impression et montrent que le P60 n'a pas à se cacher du Snapdragon 660 de Qualcomm, qu'on trouve dans le Redmi Note 7, par exemple. Dans certains cas, le processeur MediaTek est même plus performant que la concurrence. En bref : l'UMIDIGI F1 offre suffisamment de performances pour presque tout le monde ; 80 à 90% des gens devraient être facilement avec content de cette performance !

Batterie

Du côté matériel, la batterie intégrée est également très intéressante. La taille minimalede la coque, supérieure à la moyenne, s'explique par la batterie 5 150 mAh installée par le fabricant. Il prend également en charge la charge rapide de 18W, de sorte qu'une charge complète soit au moins suffisamment rapide. Un chargeur correspondant est inclus. Mais nous devons nous passer de la recharge sans fil.

batterie

La batterie de référence a fonctionné pendant 12 heures complètes, ce qui est une valeur supérieure à la moyenne. Vous devriez vous débrouiller sans problème pendant au moins une journée et demie à deux jours sans avoir à le brancher. Bien sûr, cela dépend aussi de l'utilisation individuelle. Si le téléphone est vide, l'UMI F1 a besoin d'environ 2h 15 minutes avec le chargeur inclus, ce qui est une valeur plus qu'acceptable vu la taille de la batterie.

Caméra

Bien sûr, il y a aussi des caméras dans l'UMI F1. La double caméra à l'arrière se compose d'un capteur de 16 mégapixels avec ƒ/1,7 ouverture, le capteur secondaire offre une résolution de 8 mégapixels. Sur la face avant se trouve un capteur de 16 mégapixels avec une ouverture ƒ/2.0. Jusqu'à présent, nous avons toujours été très déçus par les caméras UMIDIGI, mais ici le fabricant a vraiment assuré ! Parce que les photos de l'UMIDIGI F1 peuvent vraiment me convaincre à bien des égards !

caméra

Si les conditions d'éclairage sont bonnes, la netteté et les couleurs de l'appareil photo 16 mégapixels sont appréciables. Ici, vous n'avez certainement pas à vous cacher des géants de l'industrie comme Xiaomi et Honor. L'autofocus fonctionne également de manière très fiable et parvient généralement à faire la mise au point sur l'objet souhaité. Le contraste est personnellement légèrement trop élevé pour moi, mais il peut également être ajusté par la suite. Cela fonctionne aussi relativement bien avec les personnes en mouvement, à condition qu'elles ne se déplacent pas trop vite. D'après nos informations, il s'agit du capteur Samsung S5K2P7.

https://pandacheck.com/assets/images/blog/image_39.jpg
image
image

Mais là où UMIDIGI échoue, c'est l'optimisation logicielle. C'est le cas, par exemple, en mode portrait, que l'on appelle ici "mode profondeur de champ". Le mode est bon et meilleur que les autres fabricants chinois, mais pas au niveau de Xiaomi et Honor. Pour comparaison, vous pouvez utiliser une photo de notre YouTuber Julian, où je pourrais prendre un portrait de première classe avec le Redmi 7. La détection des contours n'est pas si forte avec l'UMIDIGI, les cheveux et la barbe de Julian sont touchés par le bokeh, ce qui ne devrait pas être le cas.

portrait

Même en basse lumière, l'appareil ne fonctionne pas bien, mais plutôt mal. Grâce à l'ouverture ƒ/1.7, l'appareil est relativement rapide, mais l'ISO doit être beaucoup plus élevé, ce qui rend le bruit de l'image rapide. De plus, il n'y a qu'un mode Timelapse, pro et vidéo. L'application caméra est donc très clairement agencée, ce que j'aime beaucoup personnellement.

mode nuit
Le mode nuit est acceptable, pas plus.

Si vous passez à la caméra avant, qui a une résolution de 16 mégapixels, vous obtenez des autoportraits solides. L'appareil photo échoue, en partie à cause des couleurs, qui ont l'air un peu artificielles. De plus, la netteté et la mise au point ne sont pas bonnes, ce qui me rappelle un peu le Huawei Nova 4. Néanmoins, les selfies sont tout à fait corrects, même si Xiaomi offre simplement plus dans cette gamme de prix !

selfie

Nous attendons un peu plus de l'UMIDIGI F1 Play, qui est équipé d'un appareil photo de 48 mégapixels. Il s'agit du capteur Samsung ISOCELL GM1, qui se trouve également dans le Redmi Note 7. Il ne s'agit pas d'un capteur natif de 48 MP comme l'IMX586 de Sony, qui se trouve dans le meilleur UMIDIGI S3 Pro ou Xiaomi Mi 9. De plus, il y a une caméra secondaire de 8 mégapixels pour quelques informations d'image supplémentaires et une caméra de 16 mégapixels à l'avant.

système d'exploitation

Un autre aspect que nous espérions améliorer à l'avance est le logiciel. UMIDIGI met quasi Android 9 sur la mémoire interne de l'UMIDIGI F1 et change relativement peu au système d'exploitation Google. Il existe quelques applications UMIDIGI comme l'application lampe de poche ou l'application NoteBook, mais autrement la marque UMIDIGI est très limitée. Avec cela, il est fondamentalement très proche de Stock Android, qui reste l'un de mes préférés. Le système d'exploitation est également équipé d'un App-Drawer.

Avec le patch de sécurité de début janvier, le système d'exploitation est relativement à jour. Au cours de notre période de test, aucune mise à jour F1 n'est sortie que nous aurions pu installer. Malheureusement, nous n'avons pas l'expérience à long terme pour savoir l'etendue de la mise à jour de l'UMIDIGI F1. Avec Android 9, il est au moins à jour, mais nous ne pouvons pas dire si vous pouvez obtenir une mise à jour du système ici ou comment les mises à jour de sécurité sont régulières.

Il est cependant réjouissant de constater qu'il n'y a apparemment aucun virus ou autre logiciel nuisible sur le F1. Deux antivirus n'ont trouvé aucun problème, à l'exception de la protection web extensible désactivée - c'est ce que nous voulons.

Pour déverrouiller l'UMI F1, le fabricant offre deux options. Vous pouvez utiliser Face Unlock, qui prend également un certain temps et prend apparemment plusieurs photos du visage. Cependant, le taux de réussite n'est que d'environ 75 %, ce qui est légèrement inférieur à la moyenne. Parfois, le mécanisme de déverrouillage ne réagit pas ou ne reconnaît pas le visage. Il en va malheureusement de même pour le capteur d'empreintes digitales, qui n'est pas le plus rapide et dont le taux de réussite n'est que de 75%. C'est dommage et ce n'est pas tout à fait contemporain, mais c'est tout de même tolérable.

Connectabilité 

Pour ce faire, le F1 offre de nombreuses possibilités de raccordement. Sur la face inférieure, on trouve un connecteur jack 3,5 mm et une fente USB de type C. L'emplacement SIM sur le côté gauche offre de l'espace pour deux cartes Nano-SIM ou une carte Nano-SIM et une carte microSD. L'extension de la mémoire est donc fondamentalement possible !

connectabilité

Et au niveau du sans fil, nous obtenons des bandes LTE globales, y compris la bande LTE 20, mais bien sûr aussi la bande LTE 1/2/3/4/5/7/7/8/12/13/17/18/19, la connexion est établie rapidement. Pour l'Internet local, 802.11 a/b/g/g/n/ WiFi est disponible. GPS et GLONASS sont également présents, la position GPS prend quelques secondes à l'intérieur du bâtiment, mais est alors assez précise jusqu'à 4 mètres !

prise jack

Un grand avantage par rapport à la concurrence est le NFC intégré. Le paiement sans contact avec Google Pay n'est pas un problème !

Conclusion 

C'est ce que j'appelle un come-back ! Après que les derniers appareils UMIDIGI nous aient presque déçus, nous obtenons avec l'UMIDIGI F1 un smartphone vraiment très intéressant pour un prix raisonnable. Enfin, vous pouvez commander le F1 pour environ 200€, il doit donc concurrencer un Xiaomi Mi 8 Lite ou un Redmi Note 7. D'un côté positif, le F1 possède une grosse batterie, NFC, un Android presque pur et de bonnes performances. L'appareil est également très solide et peut produire de belles photos.

Je ne critiquerais que l'affichage. Il est bon, mais malheureusement un peu trop sombre, si vous ne voulez pas l'utiliser avec presque toute la puissance. Cela réduit finalement la durée de vie de la batterie. Vous pouvez vivre avec cela, mais ici la concurrence est simplement équipée de meilleurs panneaux. De plus, le capteur d'empreintes digitales et le Face Unlock ne sont pas tout à fait à la hauteur de la concurrence, mais ils sont toujours utilisables.

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »