Notice! Do you want to check out our English website?
21/11/2019

Après un premier essai pas vraiment résussi dans la catégorie premium avec le UMIDIGI S3 Pro, le fabricant nous propose déjà un tout nouveau modèle avec le UMIDIGI X. Le smartphone a de quoi faire rêver avec sa caméra de 48 MP et son lecteur d'empreinte intégré à l'écran, vendu à un petit prix. Malheureusement, tous les smartphones ne disposent pas d'un écran HD+. Lisez la suite pour vous faire vous-même votre idée. 

UMIDIGI X

Smartphone UMIDIGI X

Disponible chez Dealextreme à 153,40€ | TomTop à 160,33€ | AliExpress à 172,31€

Fiche technique 

Modèle : UMIDIGI X

Écran : AMOLED de 6,35 pouces avec un format 19,5:9 et une résolution HD+ (1548 x 720 Pixel)

Processeur : MediaTek Helio P60 @2 GHz

Carte graphique : ARM Mali G72

RAM : 4 Go

Mémoire interne : 128 Go

Caméra : capteur Samsung GM1 de 48 Mégapixels  avec ouverture ƒ/1.79 + 8 Mégapixels ultra-angle + capteur en profondeur de 5 MP 

Caméra frontale : 16 Mégapixels avec ouverture ƒ/2.0 Blende

Batterie : 4.150 mAh avec Quick Charge 3

Connectabilité : WLAN AC, Bluetooth, USB-C, GPS, NFC, prise jack 3,5 mm, LTE Band 20

Caractéristiques : lecteur d'empreintes intégré à l'écran 

Système d'exploitation : Android 9

Dimensions | Poids : 158,6 x 75,6 x 8,1 mm | 196 g

Design 

UMIDIGI ne suit pas la tendance de la caméra pop-up, et opte pour une solution vraiment plus connue, l'encoche en forme de goutte. Après tout, l'UMIDIGI X est le successeur de l'UMIDIGI A5 Pro, un smartphone fait pour les économes. L'encoche se trouve au-dessus du grand écran de 6.35 pouces, qui occupe bien sûr la plus grande partie de la partie frontale. Les bords sont relativement étroits, le bord inférieur de l'écran est le plus épais avec environ 5 mm.

Design coque

Comme pour les autres modèles UMIDIGI cités, une version noir-rouge est sortie, connue sous le nom de "Flame Black". De plus, UMIDIGI dispose d'un nouveau motif "Breathing Crystal" propre à UMIDIGI, qui nous rappelle optiquement de nombreux modèles Huawei. Le cadre de la coque est en métal, se distinguant ainsi de l'arrière. Personnellement, j'apprécie beaucoup le look. Vu de l'arrière, il ressemble au Lenovo Z6 Pro, ce qui est principalement dû à la "ligne" rouge sur le côté gauche. Dans le coin supérieur gauche se trouve la triple caméra, accompagnée d'un flash LED et du l'inscription "48 MP AI TRIPLE CAMERA".

couleur

Les dimensions sont de 158,6 x 75,6 x 8,1 mm, rendant l'UMIDIGI X un peu plus épais que prévu au départ, mais il ne dépasse pas la limite des 200 g. La finition est solide, l'UMIDIGI X est agréable au toucher. Seule la fente USB de type C sur la face inférieure est quelque peu tranchante et le capteur de la caméra à l'arrière déborde un peu. Ceci peut être compensé en grande partie avec l'étui inclus, mais pas complètement. 

étui

Écran 

Nous avons été  intéressés par l'UMIDIGI X, car après l'UMIDIGI F1 et le F1 Play, le fabricant a de nouveau eu recours à un panneau d'affichage AMOLED. Celui-ci offre une diagonale de 6,35 pouces, mais seulement avec une résolution HD+ de 1548 x 720 pixels. On a également à faire avec une faible densité de pixels  de 268 ppi comme chez le Xiaomi Mi A3 qui a du faire face à de nombreuses critiques assez injustifiées. Cette critique serait beaucoup plus appropriée pour l'UMIDIGI X. En fait, c'est le pire panneau d'affichage que j'ai eu à voir sur un smartphone cette année. Malgré la résolution presque identique, les icônes et les polices sont nettement détaillées sur un Redmi 8A.

étui

D'un autre côté, la luminosité a été bonne jusqu'à présent, bien que le thème standard de l'OS soit en général très sombre. Et cela n'est valable que lorsque la luminosité est à son maximum, car avec une luminosité moyenne, l'UMIDIGI X doit admettre sa défaite face au Redmi 8A. Grâce à l'écran AMOLED, vous avez le meilleur rapport de contraste, mais dans la plupart des cas, cela n'a pas vraiment d'importance. Surtout le Xiaomi Mi A3, qui coûte plus cher, offre des meilleures couleurs  meilleures, plus riches, avec la même résolution.

UMIDIGI s'appuyant sur Android pur, vous n'obtiendrez aucun réglage pour un affichage permanent, ce qui serait normalement possible grâce au panneau AMOLED. Sinon, le système d'exploitation ne laisse pratiquement aucune possibilité de réglage. Le mode sombre est caché sous la rubrique "device design", mais ne fonctionne malheureusement pas.

La nouveauté pour UMIDIGI est le lecteur d'empreintes digitales sur l'écran, qui s'est presque imposé comme la norme dans la gamme moyenne au cours des derniers mois. Même le coûteux UMIDIGI S3 Pro, d'une valeur de 250€, possède toujours son lecteur à l'arrière. Et en effet, le capteur fonctionne étonnamment bien, voire de manière très fiable, mais pas aussi vite que celui du Xiaomi Mi A3. Néanmoins, j'en suis satisfait, en plus de cela, vous pouvez toujours faire recours au Face Unlock pour déverrouiller votre smartphone.

Caméra 

À l'arrière, on retrouve une triple caméra. Un capteur de 48 mégapixels, le Samsung GM1, qui est également inclus dans le Redmi Note 7 est utilisé. Notre test du S3 Pro a prouvé, cependant, qu'il ne fournit pas automatiquement des photos superbes. Le deuxième capteur, le capteur ultra grand angle de 8 mégapixels, a une distance focale plus faible, car il offre un angle de prise de vue de 120°. Malheureusement, le troisième capteur n'offre pas de fonction indépendante, mais fonctionne uniquement comme capteur supplémentaire pour les informations de profondeur. La caméra avant offre une résolution de 16 mégapixels.

caméra

Alors que Xiaomi et Realme montrent que l'on peut prendre de belles photos avec un smartphone pour moins de 200€, UMIDIGI n'a apparemment pas évolué. La caméra n'est pas inutilisable, mais elle n'est tout simplement pas à jour. L'appareil a des problèmes avec l'autofocus, prendre une photo nette d'Alex m'a demandé plusieurs tentatives. Les couleurs ont parfois l'air anormalement riches, mais elles restent toujours dans la gamme lorsque l'éclairage est bon. 

image
test

Cela devient particulièrement évident avec la caméra ultra grand-angle. Malheureusement, les photos lors du test ne m'ont pas du tout plu, au point où je n'ai plus voulu utiliser ce mode. Les bords sont complètement granuleux, la résolution relativement faible et les couleurs définitivement floues.

Modes

Je peux encore tolérer les selfies de la caméra frontale de 16 mégapixels, mais ils ont aussi besoin d'une luminosité suffisante pour obtenir une netteté agréable. Malheureusement, les couleurs sont encore fausses, les tons verts, par exemple, semblent plus bleus. Ici, la concurrence est tout simplement plus en avance.

Selfie

Performance

Le fabricant a pris une sage décision lors du choix du processeur, car le MediaTek Helio P60 est fornit un bon travail. L'Octa-Core qui se trouve déjà dans les UMIDIGI F1 et F1 Play nous offre une performance en douceur. De plus, il y a 4 Go de RAM, mais une mémoire interne généreuse de 128 Go. Vous pouvez également l'étendre avec une carte microSD, mais vous devez ensuite vous contenter d'une puce nano SIM alors que le slot est hybride. 

Les performances de l'UMIDIGI X sont étonnamment bonnes dans l'ensemble. Je n'ai pas remarqué de gros retards ou de crashs pendant la période d'essai, lorsque le X était en cours d'exécution. Dans la comparaison de vitesse avec le Xiaomi Mi A3 et son Snapdragon 665, l'UMIDIGI s'est avéré être le gagnant dans de nombreuses applications dont l'ouverture était rapide. Le jeu n'est pas non plus un problème, les petits jeux ne sont bien sûr pas un problème, les jeux plus exigeants fonctionnent aussi avec de légères pertes graphiques. Ici, la petite RAM de 4 Go est malheureusement un problème, les joueurs hardcore devraient se tourner vers un smartphone de 6 Go de RAm comme le Xiaomi Mi 9 Lite.

Batterie

Un grand avantage des derniers smartphones UMIDIGI que nous avons testés reste leurs puissantes batteries. Avec l'UMIDIGI X, la capacité est de 1.000 mAh  plus petite et on obtient ainsi avec une capacité de 4.150 mAh. C'est en fait encore plus que suffisant, mais UMIDIGI manque d'optimisation logicielle. C'est pourquoi la durée de vie de la batterie reste moyenne, néanmoins une journée ne devrait pas être un problème du tout. Avec une utilisation modérée, le téléphone ne doit pas nécessairement rester à la charge la nuit, si vous avez la possibilité de le recharger le lendemain au bureau. On trouve cependant agréable qu'un chargeur de 18W soit inclus et que le téléphone soit chargé via USB type C.

batterie

Système d'exploitation 

Heureusement, UMIDIGI s'appuie désormais sur un Android 9 presque pur depuis la restructuration de l'entreprise, ce qui est définitivement à souligner, même si l'optimisation dans le domaine de la caméra et de la batterie fait défaut. Tout l'OS est en français et tous les services Google sont préinstallés. Une mise à jour OTA est également arrivée, et a apporté de légères améliorations au système. Le correctif de sécurité date du mois d'août.

De plus, le fabricant a intégré un module NFC. Vous pouvez donc payer sans contact avec UMIDIGI X via Google Pay. C'est un gros avantage par rapport au Xiaomi Mi A3, qui s'en passe. Comme pour les autres smartphones de gamme moyenne, vous disposez aussi d'un port USB de type C et d'une entrée jack 3,5 mm, située sur la partie supérieure du smartphone. Les bandes LTE 20 et 28, Bluetooth 4.2, ac-WiFi et GPS sont bien évidemment compris.

prise jack

Conclusion 

UMIDIGI a changé, mais n'a pas encore atteint le niveau de la concurrence. Nous avons encore un peu d'espoir avec l'UMIDIGI X, malheureusement le fabricant n'a pas fourni de gros efforts. Positif à mentionner reste la conception ainsi que la fabrication du téléphone, la performance reste aussi plus que décente. Si vous considérez aussi les possibilités de connexion comme NFC, USB-C, la prise jack et  la puce SIM hybride, vous tenez un smartphone solide dans votre main.

Malheuruesemnt, parce que l'écran nous laisse l'impression d'être de l'année 2015, le smartphone n'est pas actuel. Et même si vous n'accordez que peu de valeur aux photos, vous obtenez simplement de bien meilleurs résultats pour le même prix avec Xiaomi et Realme. Je n'imagine donc aucun scénario dans lequel je préférerais l'UMIDIGI X à un Xiaomi Mi A3, Redmi Note 8 ou Realme 3 Pro. Dommage !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vou abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »