Notice! Do you want to check out our English website?
30/10/2018

Selon notr eexpérience, UmiDigi n'a pas toujours fourni la qualité souhaitée dans le passé. Cependant, nous avons appris que le  Z2 Pro est livré avec le nouveau processeur Helio P60 et qu'il est également supposé avoir des fonctions intéressantes comme le NFC et la charge sans fil, nous lui avons donc offert une chance. Il s'agit là d'un très beau téléphone avec un logiciel bourré de bugs qui le rendait impossible à utiliser. Et même après plusieurs mises à jour, je dois dire : les 250€ trouvent une bien meilleure utilisation dans l'achat d'un autre smartphone. Vous saurez pourquoi dans la suite de notre avis ! 

Umidigi Z2 Pro

UmiDigi Z2 Pro

Smartphone UmiDigi Z2 Pro

Disponible chez GearBest à 246,40€ | FastTech à 289,84€

Edition Céramique

Disponible chez GearBest à 316,44€ 

Fiche technique 

Modèle :  UMIDIGI Z2 Pro UMIDIGI Z2
Écran  LCD IPS de 6,2 pouces (1080 x 2246p, format de 19:9, 403 PPI)  LCD IPS de 6,2 pouces (1080 x 2246p, format de 19:9, 403 PPI)
Processeur :  Helio P60 (4x Cortex A73, 4x Cortex A53, @ 2 GHz) Helio P23 Octa-Core (4 x 2 GHz + 4 x 1,5 GHz)
Carte graphique :  ARM Mali G72 MP3 800MHz ARM Mali G71 MP2 700MHz
RAM :  6 Go LPDDR4X 6 Go
Mémoire interne :  128 Go (extensible jusqu'à 256 Go) 64 Go
Caméra principale :  double capteur 16/8 MP avec ouverture ƒ/1.7, Samsung S5K2P7  double capteur 16/8 MP avec ouverture ƒ/2.0, Samsung S5K3P8
Caméra frontale :  double capteur 16/8 MP avec ouverture ƒ/2.0, Sony IMX371 double capteur 16/8 MP avec ouverture ƒ/2.0, capteur Sony
Batterie :  3550 mAh, 18 W Fast Charge + 15 W Quick Wireless Charging 3850 mAh, 18 W Fast Charging
Connectivité : LTE Band 1/3/7/8/20, Bluetooth 4.2, GPS, Glonass, Hybrid SIM, USB type-C, NFC LTE Band 1/3/7/8/20, Bluetooth 4.0, GPS, Glonass, Dual SIM, USB type-C
Système d'exploitation :  Android 8.1 Oreo (Patch de sécurité Juillet 2018) Android 8.1 Oreo
Dimensions/ Poids :  153,4 x 74,4 x 8,3 mm / 165 g 153,4 x 74,4 x 8,3 mm / 165 g


Design et contenu de l'emballage 

contenu

La coque arrière est un véritable accroche-regard, mais honnêtement, nous rappelle le Huawei P20. La particularité ici est le changement de couleur, qui peut être vert, bleu ou violet en fonction de l'intensité de la lumière du soleil. Si ces couleurs sont trop pour vous, vous opterez problablement pour la version en fibre de carbone. À part cela, on retrouve la double caméra à l'arrière, suivie du capteur d'empreintes digitales.

coque

Le verre est légèrement arrondi sur tous les côtés et se fond bien dans le cadre métallique. On y retrouve qu'un microphone en haut et l'emplacement SIM hybride à gauche. En bas se trouvent le haut-parleur mono assez silencieux, un autre microphone et le port USB-C. Une prise jack n'est malheureusement pas disponible. Et le bouton d'alimentation et la bascule de volume sur le côté gauche vacillent un peu, mais cela reste à peu près toute la critique qu'on peut apporter à la très bonne finition de la Z2 Pro. En fait, c'est un début prometteur, n'est-ce pas ?

touches

UmiDigi a également craqué sur le Notch et y a intégré la double caméra frontale, l'oreillette et les capteurs de lumière et de proximité. Un écran IPS LC avec une diagonale d'écran de 6,2 pouces s'étend entre l'encoche et le bord inférieur de l'écran. La résolution FHD+, est de 1080 x 2246 pixels. Vous obtenez ainsi la densité de pixels de 403 PPI, ce qui est très net et n'affiche aucun pixel.

écran

Le rendu des couleurs est bon et la stabilité de l'angle de vue est l'est également dans l'ensemble pour un IPS. Seuls les réglages de température de couleur promis et le mode de lecture ont été oubliés. Le capteur de lumière mentionné aurait pu être omis, car la luminosité n'est tout simplement pas adaptée à l'environnement. En ce qui concerne la luminosité : Ici aussi, il manque quelque chose à la Z2 Pro pour une utilisation en extérieur. Un Mi A2 est plus lumineux et coûte moins cher.

Performance 

L'UmiDigi Z2 Pro abrite le tout nouveau processeur Helio P60 de MediaTek. Quatre noyaux Cortex A73 et quatre noyaux Cortex A53 avec une fréquence d'horloge de 2 GHz offrant chacun une bonne performance. De plus, il y a l'unité graphique ARM Mali-G72 MP3 et une unité dédiée à l'intelligence artificielle (AI). Il s'agirait d'une bonne alternative au processeur Snapdragon 660, qui nous avait déjà convaincu dans les Xiaomi Mi Note 3 et Mi A2. Les benchmarks le confirment avec des résultats qui se situent au niveau des smartphones mentionnés.

Au quotidien, les résultats se traduisent par un fonctionnement très fluide du smartphone sans à-coups. Des jeux tels que PUBG Mobile ou Asphalt 9 fonctionnent avec des paramètres graphiques moyens sans grandes chutes d'images, pour que les utilisateurs occasionnels en aient pour leur argent. Une combinaison de mémoire de 6 Go de RAM (LPDDR4X) jumelée à une mémoire interne de 128 Go vous offre suffisamment d'espace pour le multitâche et de nombreuses applications, jeux, photos et vidéos. Grâce à l'emplacement SIM hybride, la mémoire de masse peut même être étendue jusqu'à 256 Go.

 

PUBG

Système d'exploitation 

Tout d'abord, commençons par la bonne nouvelle : UmiDigi s'appuie sur un Android 8.1 Oreo propre. Seules une application de lampe de poche et DuraSpeed ont été préinstallées. Le patch de sécurité est date de juillet 2018, ce qui n'est pas forcément le cas avec les nombreuses mises à jour mentionnées. Le système est à 99% en francais et apporte tous les services Google disponibles. Quelques fonctions supplémentaires ont été ajoutées, telles que Flip to mute, un scanner QR et quelques fonctions spéciales pour le scanner d'empreintes digitales.

Le logiciel fonctionne généralement assez bien maintenant, surtout après un désastre absolu au début. Cependant, il y a encore des bugs avec le GPS, l'Internet mobile, le WLAN et dans l'appareil photo, ce qui rend le Z2 Pro partiellement inutilisable. Nous y reviendras un peu plus bas.

Caméra 

À l'arrière, on retrouve une caméra double composée d'un capteur de 16 mégapixels (Samsung S5K2P7) et d'un capteur de 8 mégapixels. Avec ƒ/1.7, l'ouverture est même un peu plus large que la concurrence chez Xiaomi.

La même combinaison mégapixel est théoriquement utilisée sur la face avant, mais il s'agit d'un capteur Sony IMX371 avec une ouverture f/2,0. Là, l'appareil photo permet également de déverrouiller le visage, ce qui ne fonctionne pas très rapidement et fiablement. Il est donc préférable d'utiliser un capteur d'empreintes digitales solide.

camera

Les photos prises avec l'appareil photo principal peuvent toujours être utilisées dans de bonnes conditions d'éclairage. Mais si vous le secouez un peu, l'image devient floue immédiatement, de même qu'avec une mauvaise lumière. Le mode HDR offre un temps de relâchement plus long, mais ne fait guère de différence dans le résultat final. L'autofocus ne fonctionne pas non plus très rapidement et nécessite environ 1 seconde pour une nouvelle mise au point.

image
photo

Le mode portrait fonctionne maintenant, mais la détection des contours n'est pas bonne et rend l'effet assez bon marché. Un bug particulier est que la vue avant que vous ne preniez la photo portrait montre une image complètement fausse et semble brouiller les zones de façon aléatoire. Dans la capture d'écran ci-dessous, vous pouvez voir que les yeux de Tim sont tout simplement flous - vous avez donc besoin de plus de mises à jour ici aussi.

portrait
Mode portrait

La caméra avant manque de netteté. Surtout le ciel à l'arrière-plan rend le Z2 Pro difficile à manier. Aussi la balance des blancs a des problèmes partiels, de sorte que deux Selfies faits directement l'un derrière l'autre ont produit des couleurs quelque peu différentes. Pour 250€ je m'attends à plus.

Je ne devrais pas mentionner le mode Autoportrait, car la deuxième caméra est de nouveau décevante. De plus, les photos ont une teinte rouge ou verte. Il est préférable de ne pas passer à ce mode.

selfie

Batterie 

J'aurais compté avec une durée moyenne d'utilisation avec la batterie. Avec une capacité de 3 550 mAh et un écran LCD de 6,2 pouces, il est clair que ce n'est pas nécessairement un miracle. Mais j'ai été un peu surpris par les 6 heures et 3 minutes à 50% de luminosité, parce que c'est en dessous de la moyenne. Si vous réduisez encore la luminosité à 30%, vous obtenez presque 8 heures, mais vous ne lisez presque rien sur l'écran pendant la journée.

batterie

Heureusement, la batterie peut être chargée avec l'adaptateur de charge rapide 18 W. Avec cela, vous obtenez un bon 42% en seulement 30 minutes, 74% après une heure et la batterie est pleine après 105 minutes. De plus, la batterie peut également être chargée sans fil, ce qui est bien sûr plus lent, mais fonctionne sans problème.

Connectivité

Sur papier, l'UmiDigi Z2 Pro est doté d'un équipement de pointe en termes de connectivité, à l'exception de la prise jack manquante (adaptateur inclus). SIM hybride, Bluetooth 4.2, WLAN AC, LTE (incluant la bande 20), GPS/GLONASS et même NFC sont disponibles. Cependant, là encore le logiciel (ou le mauvais matériel ?) est un obstacle et provoque une mauvaise réception de l'internet mobile. À l'intérieur, j'obtiens dans le bureau à 90%, la 3G où chaque autre smartphone reçoit 4G. Mais même dans le réseau 4G, les vitesses ne sont pas aussi rapides.

SIM

Puis le WLAN, oh le WLAN ! Pour moi, c'est presque la plus grande critique de l'ensemble du smartphone, car c'est lui qui restreint le plus l'utilisation normale. Si vous avez activé Bluetooth (par ex. pour un casque Mi Band 3 ou un casque sans fil), la réception WLAN est régulièrement interrompue. Ensuite, le Z2 Pro doit d'abord réussir à se connecter au réseau en toute tranquillité d'esprit. C'est un casse-couilles quand il s'agit de streaming vidéo/musique, télécharger des applications, naviguer sur le web, et tout ce dont le WLAN permet de faire.

Si vous avez activé les données mobiles, le précieux volume de données est souvent consommé pendant ces pannes. Et même lorsque vous êtes connecté au WLAN, la vitesse est souterraine. Le Z2 Pro ne veut pas se connecter aux réseaux 5 GHz et ne peut donc pas accéder au WLAN AC. Dans la pratique, les longs délais d'attente pour le chargement de toutes sortes de contenus en ligne sont à envisager.

La réception GPS est malheureusement aussi très irrégulière. Un 3D-Fix n'arrive que lentement et ensuite la position saute volontiers par zone, ce que l'on remarque immédiatement avec la navigation piétonne ou aussi Pokémon Go. Après tout, le Bluetooth lui-même fonctionne bien et le NFC ne pose aucun problème non plus.

Conclusion

Ouais, certains d'entre vous se sont déjà fait avoir avec UmiDigi. Mais l'UmiDigi Z2 Pro semblait trop excitant pour être négligé. Le nouveau processeur a donné surtout de l'espoir. Malheureusement, UmiDigi se plante encore avec un logiciel complètement inutile et plein de bugs qui ralentit tout le smartphone. De la caméra en dessous de la moyenne à la faible autonomie de la batterie, en passant par la mauvaise réception GPS et les performances du WLAN, beaucoup de choses sont dues au logiciel et à l'absence d'optimisation.

C'est pourquoi je déconseille fortement le Z2 Pro et recommande le Xiaomi Mi A2 à ce stade, qui offre des performances quotidiennes comparables à celles du Snapdragon 660, mais ne souffre pas de bugs et reçoit toujours les dernières mises à jour grâce à Android One. Qui veut plus de performance et peut ajouter environ 20€, devrait jeter un coup d'oeil au Pocophone.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »