Notice! Do you want to check out our English website?
25/04/2019

Vernee ne nous a jamais vraiment déçus et a généralement construit des smartphones solides. Sans Xiaomi, leurs smartphones, comme le Vernee X, auraient mérité plus d'attention. Le Vernee M8 Pro se positionne désormais dans la classe moyenne. Peut-il tenir tête à la concurrence de Xiaomi ?

Vernee M8

Vernee M8 Pro

Disponible chez AliExpress à 210,61€

Fiche technique 

Modèle : Vernee M8 Pro

Écran : LCD IPS 6,2 pouces (1080 x 2246p, format 19:9, 403 PPI)

Processeur : Helio P60 (4x Cortex A73, 4x Cortex A53, @ 2 GHz)

Carte graphique : ARM Mali G72 MP3 800MHz

RAM : 6 Go LPDDR4X

Mémoire interne : 64 Go (extensible jusqu'à 128 Go)

Caméra principale :  double caméra avec 16 Mégapixels et 8 Mégapixels 

Caméra frontale : 13 Mégapixels

Batterie : 4100 mAh, 18 W Fast Charge, charge sans fil supporté

Connectivité : LTE Band 1/3/7/8/20, Bluetooth 4.0, GPS, Hybrid SIM, USB Type-C, NFC

Système d'exploitation : Android 8.1 Oreo

Dimensions : 155,3 x 76,2 x 8,9 mm

Présentation

De prime abord, l'écran ne m'a pas vraiment plu. Quand on le compare avec celui du Redmi 7, qui dispose d'une résolution HD+ et l'un des panneaux les plus faible de la gamme de Xiaomi, on peut les situer dans la même catégorie. La luminosité maximale disponible du Redmi 7 est même légèrement plus forte. Alors que la graduation du Note 8 est plus faible. Ce qui veut dire que avec une luminosité moyenne, le Vernee reste donc plus éclairé pour un smartphone à budget moyen, contrairement au Xiaomi. Un avantage à profiter au quotidien.

Notch
Moins moderne, on ne pouvait pas...

Le fonctionnement est correct : je n'ai décélé aucun retard lors de la saisie. Le smartphone supporte le multi-touche avec jusqu'à six doigts, ce qui est en toute honnêteté plus que suffisant à mon avis. Par contre, la stabilité de l'angle de vue est au dessus de la moyenne, de même que la fidélité des couleurs. Les icônes et la police des écritures ont un bon affichage, avec un contraste convaincants. 

Design et fabrication 

Le dos, en revanche, est typiquement Vernee. La double caméra principale est centrée, mais très haute à l'arrière. Ici aussi, les deux capteurs sont disposés verticalement, suivis du capteur d'empreintes digitales. Le flash est positionné à gauche de l'appareil photo. Les bandes d'antennes s'étendent le long de la partie supérieure et inférieure du dos, comme nous le connaissons sur le Xiaomi Mi A2. En ce qui concerne la fabrication, le fabricant fait appel à une coque arrière en plastique. Ceci est nécessaire car le Vernee M8 Pro supporte la charge sans fil.

Coque

Vernee propose trois versions du M8 Pro en trois couleurs : bleu, noir et rouge. Les dimensions sont de 155,3 x 76,2 x 8,9 cm, soit un poids de 171 g pour la version M8 Pro. Une masse certainement pour la taille et les composants utilisés, et elle assure un bon maintien du smartphone dans la paume de la main.

Logo
Il manque aussi le marquage CE.

Cependant, je n'apprécie pas du tout les deux longs côtés du Vernee M8 Pro. L'arrière est constitué d'une seule pièce, mais le cadre en plastique, qui entoure le panneau d'affichage, n'est pas optimal. Il s'agit d'une transition relativement tranchante qui n'offre pas depassage en douceur, de sorte que vous pouvez sentir les côtés gauche et droit en permanence dans votre main, ce qui est assez désagréable. Ici, la taille de l'espace est un peu trop grande !

Performance

L'aspect optique n'est pas vraiment innovant, mais Vernee met quelques accents à l'intérieur. D'abord et avant tout, le choix du processeur est vraiment bon. L'Helio P60 est le nouveau CPU pour la classe moyenne supérieure de MediaTek et qui a déjà pu nous convaincre avec l'UMIDIGI Z2 Pro. Le processeur à huit cœurs offre au moins une fréquence d'horloge de 2 GHz. Grâce à son procédé de fabrication à 12 nm, il est également relativement économe en énergie.

Vernee propose également une combinaison de 6 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne. Avec le M8 Pro, Vernee vous donne la liberté d'étendre la mémoire jusqu'à 128 Go en utilisant une carte microSD ! Les performances de la P60 peuvent également être évaluées dans la pratique. Les applications s'ouvrent rapidement et démarrent en conséquence rapidement, je n'ai pas pu en trouver de bugs et son fonctionnement est stable. Vous pouvez aussi jouer si vous le souhaitez. Dans tous les cas, les performances sont suffisantes, même si vous devez faire quelques sacrifices dans les graphiques à cause du seul GPU moyen. 

Caméra 

L'une des deux faiblesses de Vernee jusqu'à présent a toujours été les caméras. La qualité des photos de nos tests précédents était inférieure à la moyenne et n'était plus à jour. Maintenant, une caméra double composée d'un capteur de 16 mégapixels et d'un capteur de 8 mégapixels a été installée. L'ouverture ƒ/2.0 n'est pas tout à fait aussi lumineuse que celle de la concurrence, mais elle reste tout de même adéquate.

Caméra

Dans la pratique, les photos du Vernee M8 Pro ne peuvent malheureusement nous convaincre que dans une mesure limitée. Par exemple, l'autofocus est assez bon, il prend parfois du temps, mais donne ensuite un bon résultat. La netteté et la résolution sont également supérieures à la moyenne, de sorte que vous pouvez également effectuer un zoom avant. Ce que je n'aime pas vraiment, ce sont les couleurs et surtout les tons de peau, qui apparaissent rapidement en artificiel. Ici, la saturation semble être forcée, de sorte que les gens ont rapidement l'air jaune/orange.

image
Test

Un mode portrait est de nouveau à bord et la dessus, le M8 Pro déçoit également. Je ne sais pas qui on veut impressionner avec ça, mais certainement pas nous. Un effet de décalage d'inclinaison est simplement appliqué à l'objet sur lequel la mise au point doit être effectuée.

Portrait

Sur la face avant, vous avez un appareil photo de 13 mégapixels, qui est bien sûr également équipé d'un mode beauté, que nous ignorons à coup sûr pour le test. Malheureusement, je dois donner la note "Suffisant", parce que le résultat final est une boue détaillée - dommage ! Les couleurs sont correctes et ont l'air relativement naturelles. De plus, l'autofocus prend trop de temps.

selfie

Batterie

Mais Vernee connaît ses forces. Parce qu'ils équipent également leur flagship d'une grosse batterie, 4100 milliampères sont au-dessus de la moyenne. Grâce à leur processeur relativement économe en énergie, ils ont une autonomie d'une journée et demie jour.

La recharge est possible avec 18W Fast Charge (1h 15 minutes pour 100%). J'attendais avec impatience la charge sans fil que le Vernee M8 Pro devrait supporter - "devrait". Lors de la charge sans fil, le smartphone prend environ 3 secondes, puis charge pendant environ 5 secondes, puis ne charge plus, puis charge à nouveau pendant 5 secondes, puis arrête finalement la charge.

Quelque chose ne va vraiment pas avec la bobine Qi de notre appareil. Malgré plusieurs chargeurs Qi, nous n'avons pas pu recharger la Vernee M8 Pro sans fil !

Connectabilité

Le Vernee utilise aussi un port USB type C pour la charge, donc le nouveau standard est également à bord. C'est sympa, un câble USB-C blanc est bien sûr inclus. De plus, il y a un chargeur USB de 18W, un manuel d'utilisation, un adaptateur USB-C à jack 3.5mm et un étui en silicone semi-transparent.

selfie

Par contre, on se passe d'un connecteur jack 3,5 mm ici. Le slot SIM hybride offre de la place pour deux cartes Nano-SIM à la fois ou pour une carte Nano-SIM et une carte microSD pour l'extension mémoire.

Le fait que la Vernee M8 Pro soit conçue pour être orientée vers la nouveauté se voit également par la NFC intégrée ici. Avec le lancement de Google Pay, c'est bien sûr plus que bienvenu. On compte aussi Bluetooth 4.0, GPS, APGS, GLONASS et LTE Band 1/2/3/4/5/7/7/7/8/12/17/19/20/26.

Système d'exploitation 

Sur le Vernee M8 Pro, Android 8.1 est préinstallé au début, avec la surface Vernee VOS. Celle-ci est relativement proche de Stock Android, donc les icônes sont fondamentalement les mêmes. Le logiciel fonctionne bien jusqu'à présent, même comme on note pas mal d'interruptions.

Surtout le Face Unlock, qui est intégré après tout, fonctionne plus mal que bien. De temps en temps, cela ne fonctionne pas du tout et le capteur d'empreintes digitales n'est pas accepté non plus. Je n'avais jamais remarqué une telle irrégularité avec d'autres smartphones auparavant.

Le plus grand inconvénient est le manque de mises à jour. Le patch de sécurité date de décembre 2018, ce qui est tout à fait correct. Nous ne nous attendons pas à une mise à jour vers Android 9, le M8 pro semble rester à 8.1. Malheureusement, Vernee n'a pas été trop occupée par les mises à jour dans le passé, c'est pourquoi nous nous permettons d'être si pessimistes à ce sujet.

Conclusion 

Si le Vernee M8 Pro avait été lancé il y a un an, je l'aurais approuvé. Enfin, les performances sont vraiment bonnes grâce à l'Helio P60, la durée de vie de la batterie au-dessus de la moyenne, la conception y compris l'affichage fondamentalement correct et des fonctionnalités comme NFC et LTE Band 20 pour un smartphone en Chine très louable. La finition est moyenne, tout comme l'appareil photo, qui fait en fin de compte son travail.

Mais le design et la fabrication ne sont pas assez moderne à mon goût, tout comme le logiciel, qui en lui-même détruit les bonnes fonctionnalités et le chargement du Qi en quelque sorte. Cependant, le gros hic reste le prix. Pour un bon 200€ vous obtenez aussi le Xiaomi Redmi Note 7, qui est toujours meilleur dans tous les domaines sauf le NFC. C'est pourquoi je ne peux pas recommander le M8 Pro, sauf si vous êtes des détesteurs absolus de Xiaomi. Mais encore, vous pouvez vous en sortir mieux avec l'Honor 8X.

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »