Notice! Do you want to check out our English website?
08/03/2019

Le Vivo NEX n'a pas seulement attiré l'attention en raison de la publicité lors de la Coupe du Monde FIFA 2018. Avec une caméra pop-up et le capteur d'empreintes digitales dans l'écran, il a intégré deux technologies innovantes et les a rendues socialement acceptables. Maintenant, le fabricant nous présente son successeur : le Vivo NEX Dual Display repose sur deux écrans et trois caméras.

Vivo Nex Dual Display

Vivo NEX Dual Display Edition (10/128 Go)

Disponible chez GearBest à 640,80€

Fiche technique 

Modèle : Vivo NEX Dual Display

Écran : AMOLED de 6,39 pouces (2340 x 1080p) avec format 19.5:9 (403 PPI) + un deuxième écran AMOLED de 5,49 pouces  (1920 x 1080p) avec un format 16:9 (401 PPI)

Processeur : Qualcomm Snapdragon 845 Octa Core @ 2,8 GHz & 1,8 GHz

Carte graphique : Adreno 630 @ 710 MHz

RAM : 10 o LPDDR4X

Mémoire interne : 128 Go UFS 2.1

Caméra principale : Capteur Sony IMX363 (OIS) de 12 MP avec ouverture ƒ/1.79 + un deuxième capteur de 2 MP avec ouverture ƒ/1.8 + un capteur 3D ToF avec ouverture ƒ/1.3

Batterie : 3.500 mAh avec 10V/2,25A (22,5W) Quick Charge

Connectivité : LTE Bande 20, GPS/BDS/GLONASS, Bluetooth 5.0, Dual SIM, WLAN AC

Caractéristiques : capteur d'empreintes digitales intégré dans l'écran ; port USB de type C ; prise jack pour écouteurs

Système d'exploitation : Android 9 Pie, Funtouch OS 4.5

Dimensions / Poids : 157,19 x 75,3 x 8,09 mm / 199,2 g

Design et fabrication 

Comme son prédécesseur, la deuxième Vivo NEX est sans bords, l'écran occupe la quasi-totalité de la partie frontale (91,63%). La diagonale de l'écran avant est de 6,39 pouces, légèrement plus petite que sur le modèle précédent.  Il y a un deuxième écran entièrement fonctionnel, similaire à celui du Nubia X. Avec une diagonale de 5,49 pouces, il est aussi grand que l'écran d'un iPhone 8 Plus.

écran arrière

Ce deuxième écran a également la même fonction que celui du Nubia X. Le Vivo peut se passer de la caméra frontale, ce qui signifie qu'il vous faut oublier la caméra pop-up de son prédécesseur. Pour les selfies, vous pouvez également utiliser les caméras à l'arrière, qui sont disposées horizontalement au-dessus de l'écran secondaire. Alors que le Nubia utilise deux capteurs d'empreintes digitales latéraux, la Vivo NEX Dual Display Edition s'en passe. Ici aussi, un capteur d'empreintes digitales est utilisé sur l'écran. Vivo est considéré comme un pionnier de cette technologie ; après tout, avec le Vivo X20 UD, il a été le premier fabricant à mettre cette technologie sur le marché.

capteur d'empreinte

Outre le deuxième écran, la double caméra et l'anneau lunaire qui l'entoure sont probablement les aspects les plus frappants du design. Cette bague LED sert de voyant d'avertissement, de témoin de charge, de voyant d'autodiagnostic et peut même être utilisée pour des effets de lumière spéciaux sur les photos et lors de la lecture de musique. A gauche de l'anneau se trouve un flash LED normal, tandis que l'appareil photo ToF 3D est placé à droite. Cette caméra time-of-flight est utilisée pour le Face Unlock (possible également dans l'obscurité), le mode beauté spécial basé sur un modèle de visage 3D.

Le cadre est en métal bleu ou rouge et a une forme symétrique. Cependant, il n'est pas complètement lisse, mais a deux bords. Cela améliore l'adhérence, ce qui est logique pour une telle "vitre-sandwich". Pour se protéger, le Vivo comprend également un pare-chocs épais en caoutchouc dur qui dépasse légèrement de l'écran. Il est donc toujours préférable de l'avoir sur l'appareil, même s'il agrandit visiblement le smartphone 157,19 x 75,3 x 8,09 mm moins pratique. La vitre est du Gorilla Glass 5 sur les deux faces, et est protégée par des films de protection.

Bumper

Le NEX Dual Display est le nouveau flagship de Vivo et et cela est visible aussi sur la fabrication. L'appareil donne un etrès bonne impression, non seulement à cause de son poids de 199,2 g. Toutes les fentes et trous de haut-parleur ou de microphone sont découpés avec précision et l'oreillette est perméable des deux côtés. Les touches ne vacillent pas et ont un bon point de pression.

touches

La coque arrière n'est pas arrondie, mais tout aussi plat que le devant, de sorte que le NEX ne tient pas aussi confortablement dans la main que le Nubia X. Les transitions du cadre au verre sont néanmoins très lisses et les coins de la coque sont bien arrondis. Le seul bord "ressorti" se trouve sur la vitre autour de l'appareil photo. Malheureusement, vous devez vous passer d'un indice IP. Le NEX n'est donc pas protégé contre l'eau.

détails

Écran 

Sur la face avant du smartphone, on retrouve un panneau AMOLED, qui tout comme celui de son prédécesseur, offre une résolution de 2340 x 1080p avec une densité de pixels habituelle de 403 PPI. L'arrière est beaucoup plus excitant. La résolution est de 1920 x 1080p, le rapport d'aspect est assez classique 16:9, et oui, il s'agit aussi d'un panneau AMOLED, offrant une densité de pixels de 401 PPI. Ainsi, les deux écrans peuvent être utilisés (simultanément) et rester toujours allumés. Vous pouvez même afficher votre propre image à tout moment.

écran en marche

Les deux écrans sont très lumineux et, grâce à la technologie AMOLED, ont un noir parfait et un très bon contraste. Les couleurs sont OLED - typiquement très fortes et la stabilité de l'angle de vue est également convaincante. Comme pour le modèle précédent, il existe également un mode nuit (filtre de lumière bleue). Ce qui est nouveau, c'est que vous pouvez également régler la température de couleur (froid/chaud) en continu selon vos propres goûts.

présentation

Comme l'affichage à l'arrière est aussi précis et bon que celui à l'avant, vous avez aussi la possibilité d'utiliser uniquement l'écran arrière afin d'économiser de la batterie. Cependant, le mode écran partagé n'est pas disponible à l'arrière et les applications n'appartenant pas à Vivo sont affichées un peu plus petites car une barre de démarrage rapide impossible à désactiver est affichée. Mais en ce qui est de répondre aus messages et faire des selfies, il fournit un tès bon travail.

double écran
 

Déjà lors du déverrouillage du NEX, celui-ci reconnaît quel écran doit être activé. Cela est déterminé en fonction du bouton de démarrage que l'on choisit d'appuyer. La touche à droite de l'écran l'active toujours. Il y a deux façons de changer d'écran :

  • Soit chaque écran garde sa propre instance, donc vous pouvez rester dans une application différente sur chaque écran.
  •  L'affichage sera projeté de l'autre côté (l'application reste ouverte et au même endroit).

La première option est activée en appuyant sur le bouton d'alimentation situé à gauche de l'écran activé. Pour la deuxième option, il y a quatre possibilités. Le plus simple est de simplement essuyer l'écran avec trois doigts vers la gauche ou la droite.

Il y a aussi une fonction de jeu sur l'écran secondaire. Il est divisé en deux zones (A et B). Sur l'écran avant, il y a deux touches virtuelles correspondantes, qui peuvent être associées à des touches du jeu. Si vous touchez maintenant la zone A gauche de l'écran arrière, la touche virtuelle est enfoncée. Par exemple, dans PUBG, je pourrais tirer avec A et plonger avec B. Sur ce point, Vivo est vraiment en avance sur la Nubia X.

Performance 

Pas tant de changements à l'intérieur. La Vivo NEX "2" fonctionne également avec le processeur Snapdragon 845, le processeur Qualcomm des flagship de 2018, l'Octa-Core est extrêmement puissant et se trouve dans le OnePlus 6T ou le Xiaomi Mi Mix 3 pour une raison bien précise : même si le Snapdragon 855 a déjà été introduit, il possède toujours l'un des plus puissants processeurs disponibles actuellement. En termes de mémoire, Vivo a ajouté 10 Go supplémentaires de mémoire LPDDR4X au premier NEX. Il y a 128 Go de mémoire de masse disponible, qui ne peut malheureusement pas être étendue. Il est également supposé y avoir une version avec 8 Go/256 Go, mais il n'est pas clair quand cela sera mis sur pied.

Comme prévu, la performance se situe à un niveau absolu. Ouverture d'applications, multitâches, navigation dans le système et jeux de hasard - dans le quotidien, vous n'atteindrez jamais les limites du NEX DD. Ceci est également confirmé par les résultats du benchmark. Par rapport à son prédécesseur, ces résultats sont légèrement meilleurs - Vivo a mieux optimisé le système. PUBG et Asphalt 9 ont fonctionné sans à-coups, même avec le réglage graphique le plus élevé. Et avec les 10 Go de RAM actuellement encore inutiles (6 Go suffisent), vous serez toujours bien servi en 2 ans.

jeu

Système d'exploitation 

Comme pour le Vivo NEX Ultimate, la surface FunTouch OS du Vivo est également utilisée ici. La version 4.5 est basée sur Android 9 Pie et inclut le patch de sécurité à partir de décembre 2018. Le système est entièrement disponible en francais et le Play Store est directement disponible. Le fait que la conception était basée sur iOS ne peut pas non plus être nié cette fois-ci. Les réglages rapides se trouvent au bas de l'écran et il n'y a pas d'App Drawer. Aussi les paramètres ne sont pas comme la plupart des systèmes Android et pour être honnête un peu confus - le mieux est d'utiliser la recherche de paramètres.

Une fois habitué au FunTouch, on se rend compte qu' il offre de nombreux bons raccourcis (gestes intelligents) et des options de personnalisation. Ainsi dans la version globale que nous avons testée, on retrouve quelques Vivo-Bloatware (qui peuvent être désinstallés la plupart du temps), mais beaucoup moins que dans la version chinoise du modèle précédent. Il n'était pas non plus possible d'installer d'autres lanceurs sur celui-ci, mais heureusement cela fonctionne sans problème avec la version globale. Si vous ne vous réchauffez pas avec FunTouch OS, vous pouvez simplement utiliser le Poco Launcher. Malheureusement, le NEX n'a pas le niveau nécessaire pour jouer Netflix et Co. en HD. Mais sur YouTube, cela ne se remarque pas.

Caméra

Cette fois-ci, Vivo utilise une triple caméra, c'est-à-dire trois capteurs individuels disposés horizontalement. Le capteur principal est à nouveau un capteur de 12 mégapixels avec une ouverture de ƒ/1,79. C'est aussi le Sony IMX363, qui se trouve également dans le Xiaomi Mi 8 et le prédécesseur. De plus, il y a un capteur secondaire de 2 mégapixels (pour les portraits) et un capteur ToF 3D. Celui-ci sert d'une part pour le déverrouillage du visage de l'appareil, mais aussi pour le mode beauté spécial.

caméra principale

Alors que la caméra avant du prédécesseur devait ressortir hors de son cadre, la caméra principale peut également être utilisée pour les selfies grâce au second écran. Ceci a l'avantage que vous pouvez vous concentrer complètement sur cette seule caméra pendant l'optimisation (la caméra secondaire de 2 MP n'est pas prise en compte). Les photos sont une amélioration par rapport à celles du modèle précédent.

Les couleurs sont très réalistes et moins saturées qu'avec le NEX S. La balance des blancs fait un bon travail et l'autofocus fonctionne rapidement et sans erreur. Si vous vous approchez assez près d'un objet, vous obtenez un beau bokeh naturel.

image tasse

Il y a aussi la possibilité de passer en mode 23 Mégapixels dans les paramètres de la caméra. Cependant, la différence dans le résultat final est pratiquement invisible (voire l'image ci-dessous). Raison pour laquelle on peut rester sans souci en 12 MP native. À long terme, on s'épargne ainsi un souci supplémentaire avec la mémoire.

image Yoda
À droite les 12 MP natifs, à droite 24 MP... Vous remarquez la différence, vous ? 
image Benne

Les pixels du capteur sont assez grands à 1,4 µm, ce qui est particulièrement remarquable dans de mauvaises conditions d'éclairage. Le Vivo intègre également un mode nuit pour les prises de vue nocturnes réelles. Le temps d'exposition est porté à 5 secondes. Heureusement, la caméra principale est dotée d'une stabilisation optique de l'image, de sorte que même les mains moins calmes obtiennent de bonnes photos de nuit. Les résultats sont vraiment impressionnants.

mode nuit
Mode nuit 2

Les portraits ont encore beaucoup à revoir. Surtout avec la neige, la détection des bords n'était pas toujours parfaite. Mais les résultats sont encore utiles. Avec l'anneau Lunaire, vous pouvez également ajouter des effets comme un arc-en-ciel aux portraits, qui sont étonnamment beaux. Certainement mieux et plus naturel que de rajouter de tels filtres sur la photo par la suite.

mode portrait

Si vous ne faites pas confiance au caméraman, vous pouvez vérifier la prise de vue en direct grâce au double affichage, car l'image peut être affichée sur l'écran secondaire. De plus, l'anneau LED est également utilisé comme indicateur de minuterie afin que vous ne manquiez pas le bon moment, très intelligent. À-propos smart - Google Lens est directement intégré dans l'application caméra.

apercu

Aussi cool que l'appareil photo rétractable du prédécesseur l'était, vous ne pouviez pas prendre de très bonnes photos avec lui. Heureusement, avec les changements, les selfies sont maintenant plus nets, le HDR mieux, les couleurs plus naturelles et la détection des bords dans le mode portrait des selfies est meilleure.

selfie

Grâce à la caméra 3D ToF, il existe un mode beauté très étendu. D'abord vous scannez votre propre visage et ensuite vous "embellissez" ce modèle comme vous le souhaitez. Le visage édité est ensuite placé sur le vôtre lorsque le mode beauté est activé. J'ai simplement poussé ces "embellissements" à l'extrême dans l'image de droite.

Batterie

Le résultat n'est pas si surprenant. Car même si le smartphone dispose de deux écrans, un seul d'entre eux est généralement utilisé. La batterie 4.000 mAh combinée à l'OS FunTouch adapté et optimisé donne au NEX DD une très bonne autonomie de 11 heures et 17 minutes. Le test s'est bien sûr déroulé sur l'écran principal, donc l'utilisation de l'écran le plus petit signifierait encore plus de choses dans celui-ci.

batterie

Le NEX est chargé via le connecteur USB de type C sur la face inférieure jusqu'à 22,5 watts. Grâce à cette performance, vous êtes à 35% après 15 minutes et à 65% après 30 minutes ! Après une heure, c'est 93% et les derniers 7% ont besoin de 15 minutes supplémentaires. Pour 4 000 mAh, il s'agit d'un très bon temps de charge de 1 heure et 15 minutes. La recharge sans fil n'est malheureusement pas possible.

Connectivité

En fait, la Vivo NEX Dual Display fait tout ce qu'il faut en matière de connectivité. 16 bandes LTE, y compris la bande 20, assurent une navigation mobile rapide. Même téléphoner avec l'écouteur des deux côtés a bien fonctionné - bonne idée Vivo ! Le haut-parleur mono devient assez fort sans trop se déformer, mais bien sûr il n'a presque pas de graves. A côté se trouve le port USB-C et à côté le double emplacement SIM. Une extension de mémoire n'est malheureusement pas possible.

port USB - C

Le WLAN prend en charge le standard AC et Bluetooth 5.0 est également disponible. De plus, la connexion casque est conservée et même une paire d'écouteurs intra-auriculaires (qui sont en bon état) est incluse. GPS, BDS et GLONASS sont supportés pour la localisation. La correction 3D est rapide et la navigation n'a posé aucun problème. Cependant, le module NFC est absent, avec lui le paiement sans contact via Google Pay qui reste donc impossible. Peut-être qu'il n'y avait pas assez d'espace à cause du second écran, mais avec un smartphone à 650€ le manque est toujours un point de critique clair.

Caractéristiques 

Comme pour le premier NEX, le Dual Display dispose également d'un capteur d'empreintes digitales en façade. Selon Vivo, il s'agit de la cinquième génération de cette technologie, qui fonctionne mieux que l'ancienne NEX. Néanmoins, le capteur n'est toujours pas aussi rapide que les capteurs classiques, mais l'écart devient de plus en plus petit. Si vous placez votre doigt au bon endroit (une icône vous aide à le trouver), le capteur fonctionne dans 99% des cas.

capteur

Face Unlock est alors utilisé au verso. Le visage est d'abord numérisé en 3D avec la caméra ToF. Cela rend Face Unlock plus sûr que les autres smartphones qui n'utilisent que l'appareil photo normal. La caméra ToF dispose également d'une lumière très petite et discrète, ce qui permet de déverrouiller le visage dans l'obscurité. 

Conclusion 

Un écran qui occupe 91% de l'avant, un deuxième écran AMOLED à l'arrière, une caméra 3D pour déverrouiller le visage en toute sécurité, un capteur d'empreintes digitales sur l'écran, une bague couleur LED et même une prise casque. Ces fonctions, dont l'une suffit à distinguer un smartphone de la masse, sont toutes disponibles sur la Vivo NEX Dual Display. Les seules choses dont vous devez vous passer sont le NFC et un indice IP.

Vous obtenez ainsi un smartphone doté de la technologie la plus récente, qui n'est pas tirée vers le bas par un mauvais logiciel et qui est juste amusant. Mais avec un prix d'environ 650€, c'est aussi un plaisir cher. Si vous avez la somme nécessaire et que vous souhaitez posséder le smartphone futuriste le plus mature actuellement disponible (mots-clés : affichages pliables), le Vivo NEX Dual Display est le bon choix pour vous.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas et abonnez vous à notre page Facebook afin de ne manquer aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »