Notice! Do you want to check out our English website?
26/07/2019

Il y a tout juste trois mois, la première imitation la plus proche des AirPods est arrivé sur le marché avec le TWS i10. Actuellement on trouve déjà deux modèles suivants. Bien que les TWS i11 ne constituent pas une véritable mise à niveau par rapport aux TWS i10, lex TWS i12 semblent offrir une amélioration. Dans notre test, nous avons comparé les deux clones avec l'original.

TWS-i12

Écouteurs Bluetooth TWS i12

Disponible chez GearBest à 19,07€ 

Livraison et contenu de l'emballage 

Comme les TWS i10, les TWS i12 sont livrés dans une boîte en carton. Les écouteurs qui y sont représentés sont de couleur grise, et certaines données techniques sont inscrites en argent sur l'emballage. La désignation "TWS i12" sur ce modèle est bleu foncé, et non noir comme sur le i10.

En raison de l'écriture argentée et bleue, ainsi que de l'illustration trop sombre des récepteurs, l'emballage me semble de moins bonne qualité que celui du TWS i10 et est en comparaison avec l'original, une mauvaise imitation. Mais c'est surtout le contenu qui nous intéresse.

Livraison

Dans la boîte, vous trouverez d'abord la boîte de charge dans laquelle les écouteurs sont installés. À côté, on note aussi un câble de charge USB-A avec fiche lightning, ainsi qu'un manuel en anglais et en chinois.

Design et fabrication 

Alors que les écouteurs du TWS i10 sont difficilement différenciables des écouteurs origaux, ici on détecte déjà quelques différences. Le boîtier de charge du TWS i12 n'a plus de LED de charge à l'avant, mais il est complètement propre, comme l'original.

Boîte
Au dos de la boîte, on trouve une LED.
comparaison

A l'arrière du TWS i12, les différences avec les AirPods d'Apple ont diminué. Comme l'original, il y a un petit bouton à l'arrière des écouteurs TWS i12. C'était manquant sur le TWS i10. De plus, le port de charge a désormais des dimensions similaires à celui de l'AirPod, car il n'est plus chargé via USB Type-C, mais via le câble Lightning.

Sur l'aspect visuel, les écouteurs n'ont pas changé. Comme pour le TWS i10, ceux du TWS i12 se distinguent à peine de l'Apple AirPod original. Au deuxième coup d'œil, j'ai toutefois remarqué que les petits capteurs de proximité ronds ne sont peints qu'à l'intérieur et à l'extérieur du combiné.

écouteurs

 De plus, une petite LED est installée dans chaque récepteur sous l'écran tactile. Elle s'allume, par exemple, lorsque vous allumez les écouteurs, lorsque vous les branchez dans le boîtier de charge ou lorsque vous passez en mode appairage.

LED

Le retour optique est assez agréable, mais je ne l'ai pas manqué avec le TWS i10. Malheureusement, le clignotement des LEDs a l'air plutôt bon marché à cause du plastique blanc des écouteurs et ce qui ne ressemble pas du tout à Apple. Heureusement, les LEDs ne fonctionnent pas en mode normal.

Airpods

On peut donc résumer que le TWS i10 est la "meilleure" imitation et les TWS i12 la "meilleure" imitation du chargeur. Une comparaison directe montre que le boîtier de chargement du TWS i12 avec ses dimensions de 53,6 x 44,2 x 21,2 mm est légèrement plus grand que l'original. Il en va de même pour les écouteurs.

Pour un prix de 20€-30€ vous pouvez être tout à fait satisfait avec les écouteurs. Le seul fait que l'on peut à peine reconnaître une différence optique entre l'original et le clone, parle en faveur du TWS i12. Dans l'ensemble, les écouteurs sont bien traités, ne sentent pas mauvais et ne présentent aucun défaut de fabrication.

Qualité sonore 

Dans l'ensemble, j'ai bien apprécié le son du TWS i12. Sans vouloir vous empêcher d'être un fan du design à moitié intra-auriculaire, bien sûr, je préfère personnellement les vrais intra-auriculaires que je trouve pratique lors de mes déplacements. Dans les fréquences aigues et le moyenne, le TWS i12, comme le TWS i10, est étonnamment haute résolution. Dans ces domaines, il y a une petite différence avec les AirPods d'Apple, mais vraiement petite.

Dans les les graves, les différences sont beaucoup plus marquées. Alors que les AirPods d'Apple ont une basse relativement puissante, les TWS i12 est plus réservés ici. Le clone de Chine n'arrive pas à produire une basse aussi bonne et semble beaucoup plus superficielle.

Cependant, si le son est mis en relation avec le prix d'achat, le TWS i12 a fondamentalement une bonne image sonore qui souligne moins les basses que les AirPods. Avec une différence de prix de ~100€ je pense que c'est supportable.

Confort

Ne pesant que 3,1 grammes par écouteur, le TWS i12 est de 0,4 gramme plus léger que le TWS i10 et même 0,9 gramme plus léger que les AirPods. Lors du test, je n'ai remarqué aucune différence significative lors du port des écouteurs.

Confort

Le TWS i12 ne tient pas mieux ou moins bien dans l'oreille que l'original. Même la différence de poids de 0,9 g n'est pas vraiment perceptible dans la pratique. Ainsi, le TWS i12 se comporte de la même manière que le TWS i10, à condition que les AirPods ou EarPods d'origine s'adaptent bien dans votre oreille, ceci s'appliquera également au TWS i12.

Fonctionnement

Même le TWS i10 supporte plus de commandes que les Airpods. Avec le TWS i12, encore plus de fonctions peuvent être exécutées directement via l'écouteur.

Geste  Fonctions
Presser 1x Prendre /Rejeter l'appel
Presser 2x Ajuster le volume
Presser 3x Sélectionner le titre précédent ou suivant
Presser 3 secondes Lancer l'assistance vocale
Presser 5 secondes Démarrer /Arrêter

Le TWS i10 ne prend pas en charge le contrôle du volume et la mise en marche et l'arrêt de l'appareil, ce qui constitue une nouveauté. En raison du grand nombre de fonctions, certaines commandes ne peuvent plus être exécutées qu'avec l'écouteur gauche et d'autres qu'avec celui de droite. Dans le test, les pavés tactiles ont très bien fonctionné et font leur travail de façon fiable - très bien !

Bluetooth 

Comparé aux TWS i10, les TWS i12 permettent de connecter les deux écouteurs séparément au smartphone. Si un seul écouteur est utilisé, la durée de vie de la batterie peut être doublée, ce qui est un point positif !

Selon la description, les écouteurs sont également équipés de la norme Bluetooth 5. Pour connecter l'imitation de l'AirPod au smartphone, il suffit d'ouvrir le boîtier de recharge et d'appuyer sur le bouton situé à l'arrière du boîtier. De cette façon, vous pouvez mettre les écouteurs en marche dans le boîtier de charge. Bien entendu, les écouteurs peuvent également être retirés du boîtier de chargement et s'allument automatiquement.

Dès que les TWS i12 sont allumés, ils passent d'abord en mode couplage. Si le dernier appareil connecté est à portée, ils se connectent automatiquement. S'il n'y a pas d'appareil à proximité, les TWS 12 sont visibles dans les réglages Bluetooth. Dans la pratique, la connexion entre le smartphone Android/iOS et le casque a fonctionné de manière fiable.

La portée du TWS i12 est légèrement supérieure à celle du TWS i10. En espace libre, la connexion reste stable à une distance d'environ 10 mètres. Si des obstacles massifs tels que des murs en béton entrent en jeu, la portée est, comme toujours, un peu plus courte.

Pendant les appels téléphoniques d'essai, mon interlocuteur a pu me comprendre assez bien. En plein air, cependant, il y a plus de bruit, que les microphones probablement bon marché ne peuvent pas filtrer. A mon avis, les TWS i12 sont adaptés aux appels téléphoniques courts, mais je ne peux pas les recommander pour des conversations importantes ou plus longues. Ici, le TWS i10 a montré une qualité de microphone légèrement meilleure dans le test.

Batterie

Selon le mode d'emploi, le boîtier de charge est équipé d'une batterie de 300 mAh. Pour moi, cela sonne beaucoup plus réaliste que les 1000 mAh du TWS i10. Quoi qu'il en soit, les informations des clones AirPod doivent être appréciées avec prudence.

Charge

Lors du test, le casque n'a malheureusement duré que deux heures environ avec un volume de 50% à 70% et donc moins que le TWS i10. Le processus de recharge a ensuite duré environ 60 minutes. Si le boîtier de charge est vide, la charge dure environ deux heures et demie à trois heures.

connectabilité
A gauche la copie, à droite l'original.

Conclusion

Visuellement, le TWS i12 s'est rapproché encore plus des AirPods que le TWS i10. Même si les écouteurs sont légèrement plus grands, cela se remarque dans une comparaison directe. La qualité sonore est similaire à celle du TWS i10.

Compte tenu du prix, la qualité des matériaux et de la finition est plus que satisfaisante. Cependant, la charnière du boîtier de charge est quelque peu rigide, ce qui est gérable. Le TWS i12 est peut-être le meilleur clone optiquement, mais à mon avis ce n'est pas le meilleur casque.

Bien que le réglage du volume et l'interrupteur marche/arrêt soient pris en charge par l'écouteur, une fonction sympa a été omise à mon avis en raison du manque de capacité : la charge QI. De plus, le i10 a une meilleure autonomie de batterie et je trouve personnellement les LEDs du i12 absolument horribles. Le TWS i10 m'a tout simplement permis d'avoir une meilleure vue d'ensemble.

Le TWS i12 est un peu moins cher que le TWS i10, ce qui pourrait le rendre plus attractif pour l'un ou l'autre.

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page Facebook et ne manquez plus aucune de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »