Notice! Do you want to check out our English website?
06/09/2019

Xiaomi nous offre un nouvel outil. Cette fois, il s'agit d'une visseuse électrique alimentée par batterie qui, une fois de plus, obtient un design tout à fait inhabituel. Est-ce à cela que ressemble l'avenir du bricolage ? Nous avons essayé l'appareil. Ce n'est pas du tout le premier produit de cette catégorie que Xiaomi lance sur le marché. Nous disposons depuis longtemps du set de tournevis mécanique de précision Mijia, dont nous nous en servons régulièrement. Xiaomi a pu acquérir de l'expérience dans ce domaine grâce à la coopération avec le fabricant d'outils allemand Wiha. Le tournevis sans fil est également l'un des meilleurs outils Mijia en termes de design.

Tournevis électrique sans fil Mijia

Visseuse Xiaomi Mijia 

Disponible chez AliExpress à 32,66€ | Banggood à 34,27€ | GearBest à 36,20€

Design et fabrication

Dèjà à l'emballage, on remarque que le fabricant a voulu être économe en terme espace. C'est dans un sac avec fermeture éclair que se trouve le tournevis électrique, les embouts, le câble de recharge et le mode d'emploi. La petite boîte rembourrée mesure 16 x 16 x 6 cm environ et présente un design neutre, laissant à peine imaginer son contenu. 

contenu

Les douze embouts inclus sont emballés dans un écrin supplémentaire, avec une extension compatible. Le câble USB de type C fait une longueur approximative de 20 cm, et nécéssite par ailleurs un adaptateur pour pouvoir mettre la visseuse à la charge sur une prise de courant.  

embouts
Les embouts sont magnétiques

L'apparence du gadget est aussi minimaliste que possible. Deux cylindres avec une surface lisse forment la poignée et le la partie principale, et donc le gadget complet. La partie arrière n'est d'ailleurs pas une ouverture de ventilation comme on le supposait à l'origine. Il s'agit plutôt d'une molette de réglage qui peut être utilisée pour passer d'une rotation dans le sens des aiguilles d'une montre à une rotation dans le sens contraire.

réglage
Rotation vers la gauche, rotation vers la droite et la position neutre au milieu.

Sous la poignée se trouve le port USB-C (très actuel), aini que les inscriptions concernant les détails techniques de la visseuse, mais en chinois. A part cela, on n'a plus rien à dire sur l'appareil. Il ets un peu plus petit que ce à quoi on s'attendait, comme vous üouvez le remarquer sur les images.

maniabilité
Certes compact, mais aussi presque trop petit. 

Fonctionnement 

Ici, on n'a pas besoin d'expliquer grand chose. Il faut juste chercher l'embour compatible avec les vis que l'on veut monter et le tour est joué !

Le set est composé de divers embouts : 

  • 3 tournevis cruciformes (PH1, PH2, PH3)
  • 2 tournevis avec fente (SL4, SL6)
  • 3 tournevis à six pans creux (H3, H4, H5)
  • 3 Torx (T15, T20, T25)
  • 1 Pozidriv (PZ2)

Il est important de spécifier le couple de 5 Nm. A titre de comparaison : le Bosch IXO, bien connu et tout aussi cher, s'élève à 4,5 Nm. Cela ne demande pas grand-chose, et même avec le tournevis Mijia, vous ne pouvez pas vraiment serrer toutes les vis. Pour les étagères typiques d'IKEA avec des parties pré-percés, c'est toutefois suffisant. Dans l'ensemble, le tournevis sans fil est une aide pour visser de nombreuses vis en peu de temps, mais pour une fixation vraiment ferme, vous pouvez toujours les resserrer à la main à la fin.

LED

Ce que je n'aime pas trop, c'est le "trigger", le bouton de l'outil. Il est très plat, ce qui fait que l'index l'atteint avec une position assez inconfortable, en raison de la petite taille du tournevis sans fil. Appuyer sur la gâchette de cette façon ne semble pas naturel. Ou alors, je peux incliner l'index pour atteindre la gâchette du bout du doigt. Encore une fois, c'est désagréable à long terme pour les articulations du doigt. Ce n'est vraiment intuitif que lorsque vous avez de très petites mains.

gâchette
La gâchette est très plate et pas toujours facile à atteindre. 

La batterie intégrée a une capacité de 2000 mAh. L'autonomie maximale de la batterie est toujours difficile à quantifier, Xiaomi lui-même parle de 180 vis pouvant être installées. Mais quelle est leur taille ? Dans quel bois montez vous les vis ; dans quelle mesure les trous sont-ils bien percés ? Je ne peux donc pas donner un nombre exact de minutes, mais d'après mon expérience, je dirais que la durée d'autonomie est bonne. Un processus de charge dure deux à trois heures.

Comparaison 

Un modèle très connu et populaire est le Bosch IXO déjà mentionné. Je l'ai aussi - la 5ème génération - à la maison, c'est pourquoi je vais l'utiliser ici comme modèle de comparaison. Les deux sont de taille et de résistance similaires et sont livrés avec à peu près les mêmes accessoires. L'IXO est livré avec dix embouts, le Mijia avec douze et l'IXO avec un câble de chargement de deux mètres de long et un adaptateur pour la prise de courant (et bien sûr le manuel est également disponible en français).

comparaison
Un design totalement différent, mais un fonctionnement et une performances à peu près similaires. 

L'IXO se tient certainement mieux dans la main, ce qui est principalement dû à la poignée ergonomique et à la gâchette. Ce dernier est plus facile à manipuler et peut également être pressé plus confortablement. De plus, l'appareil Bosch est un peu plus silencieux en utilisation. La Mijia, par contre, est un peu plus bruyant.

Les LED des deux appareils sont également différentes. L'IXO possède une seule lampe, avec un très petit cône de lumière, mais qui est très lumineux.Le Mijia  a trois LED, qui sont un peu moins lumineuses, mais éclairent une zone beaucoup plus grande. Les deux sont donc assez lumineuses pour travailler même dans l'obscurité, et je trouve la lumière du tournevis Mijia beaucoup plus agréable. Le prix est à peu près le même pour les deux. Lors de ce test l'IXO coûtait 38,95€ sur Amazon, le Mijia sur AliExpress, environ 33€.

éclairage
À gauche le Xiaomi Mijia, et à droite l'IXO : la différence dans la luminosité des LED (Photo prise dans l'obscurité complète).

Le troisième modèle comparatif est le FIXA d'IKEA. Avec un couple de 3 nM, il est nettement plus faible, ce qui est encore suffisant pour l'utilisation prévue. Au lieu d'un régulateur pour le sens de rotation, la gâchette peut être pressée ici comme une bascule des deux côtés - il n'y a pas de réglage neutre. Le FIXA est légèrement plus grand, mais plus léger que les deux autres modèles. Il ne possède pas de LED. Mais tout cela fait qu'il est beaucoup moins cher que les tournevis IXO et Mijia avec seulement 9€.

comparaisons

Conclusion 

Pour moi, le tournevis sans fil Mijia est au même niveau que le Bosch IXO - et cela signifie quelque chose. D'emblée, vous livrez un produit qui peut concurrencer l'un des fabricants d'outils les plus connus. Malheureusement, Xiaomi va un pas de trop dans la direction du "design" et s'éloigne trop du concept d'"outil". Même si on apprécie l'apparence de l'appareil Xiaomi, il ne tient malheureusement pas bien dans la main, ce qui est d'une extrême importance pour un tel outil. À mes yeux, l'IXO est meilleur.

Le fait que les LED soient légèrement meilleures et que le couple soit légèrement plus élevé ne compense pas le manque de confort pour moi. Et si vous voulez vraiment obtenir un tournevis sans fil bon marché, il existe aussi des options moins chères comme le FIXA d'IKEA et certains modèles sur Amazon.

Le tournevis sans fil Xiaomi Mijia est-il mauvais pour autant ? Absolument pas ! Si le design vous intéresse, vous pouvez penser à un achat, d'autant plus qu'il est généralement un peu moins cher que l'IXO.

Cet article vous a plu ? Abonnez vous à notre page Facebook afin de ne plus manquer une seule de nos publications ;)

>> Voir le gadget 

« Article précédent Prochain Article »